« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique octobre 2015


 

Le mois d'octobre a été globalement frais et peu pluvieux. Des températures déficitaires sont observées sur une majeure partie pays surtout sur le centre-est (déficit supérieur à 1.5°C). Elles n'ont été proches de la normale ou très légèrement supérieures que sur les régions côtières de la Manche, près des Pyrénées ou des Alpes, ou encore sur la Corse.

 

La première décade est plutôt chaude dans le Sud-Ouest et sur la Corse. Le 4, il fait jusqu'à 28.4°C à Figari (2A). Le 5, on relève 29.1°C à la pointe de Socoa (64) avec une minimale de 20.9°C, 27.6°C à Dax (40) et 26.6°C à Calvi (2B). Le 6, la chaleur est encore présente à Calvi (2B) avec 28.7°C et Toulouse (31) mesure 26.8°C. Le 11, on mesure 25.0°C à Montauban (82). Quant aux minimales, elles oscillent au gré des perturbations et sont parfois fraîches dans le Nord-Est et autour du Massif Central comme -0.4°C à Luxeuil (70) le 2 et 0.1°C le lendemain suivi des 0.2°C de Reims (51).

A partir du 12, le froid fait son entrée à partir des régions du nord-est. Le 14, des gelées plus fréquentes apparaissent comme à Romorantin (41) avec -2.4°C. Il ne fait que 2.8°C à Langres (52) au meilleur moment de la journée et Paris (75) enregistre sa minimale la plus basse du mois avec 3.7°C. La matinée du 16 aura été la plus froide dans le Sud-Ouest. On relève -4.2°C à Aurillac (15), -3.6°C à Rodez (12), -3.1°C à Bergerac (24) et -2.7°C à Gourdon (46). Par la suite, la fraîcheur persiste mais de manière plus atténuée.

A partir du 26, la douceur revient finalement sur le Sud-Ouest avec notamment 25.9°C à Biscarrosse (40) ce jour-là et 26.8°C à Socoa (64) le 30.

 

Écart à la moyenne de températures en octobre depuis 1921

 

Les précipitations ont été souvent peu importantes. Seuls le nord de la région Centre et une zone entre Gard, PACA et Corse ont été plus arrosés que la normale, avec notamment des anomalies de 126% au cap Pertusato (2A), 101% à Carpentras (84) et 77% à Nice (06) au-dessus de la normale. Du côté des cumuls de précipitations, toutes les stations ayant enregistrées plus de 100 mm sont situées dans le sud-est du pays, comme 281.5 mm sur le Mont Aigoual (30), 235.3 mm à Nice (06) et 184.7 mm à Bastia (2B), excepté Brest (29) avec 109.1 mm. Plus de la moitié quant à elles ont mesuré moins de 50 mm et quelques unes moins de 20 mm comme Sète (34) avec 14.6 mm, Toulouse (31) 16.9 mm et Carcassonne (11) avec 17.1 mm. Les déficits les plus élevés se situent sur l'extrême sud et le nord-est du pays, et entre Poitou et Normandie, avec cette fois-ci Sète (34), la Rochelle (17) et Cherbourg (50) pour respectivement 84%, 78% et 74% de déficit pour un mois d'octobre.

 

L'ensoleillement est globalement excédentaire sur une moitié sud-ouest et déficitaire sur l'autre moitié. Le soleil a été plus généreux que la normale entre Languedoc et Centre-Ouest et plus particulièrement à la Roche-sur-Yon (85) (135% de la normale) et Nantes (44) (128%). Autour du Massif Central et en allant vers le nord du pays, on assiste au phénomène inverse comme au Puy-en-Velay (43) (70%), à Nancy (54) (71%) et à Beauvais (60) (75%). La durée d'ensoleillement est la plus élevée à Montpellier (34) avec 204.6 heures puis vient Saint-Auban (05) avec 195.1 heures et la plus faible à Nancy (54) avec 74 heures, suivi de Charleville-Mézières (08) pour 79.1 heures.

 

 

Cartes des écarts par rapport à la normale (température, précipitations, ensoleillement)

Écart par rapport à la normale en octobre 2015 (température)  Écart par rapport à la normale en octobre 2015 (précipitations)  Écart par rapport à la normale en octobre 2015 (ensoleillement)
Température Précipitations Ensoleillement

 

 

Plusieurs événements ont marqué ce mois d'octobre, notamment :

 

  • Le passage d'une dépression subtropicale sur la Corse y occasionnant de fortes intempéries les 1er et 2 octobre puis de violents orages meurtriers entre Languedoc et Provence, particulièrement sur la région de Cannes entre le 3 et 4 octobre.

Les détails de cet épisode sont ici : Intempéries en Méditerranée début octobre

 

  • Un épisode de froid précoce autour du milieu du mois.

Les détails de cet épisode sont ici : Froid précoce pour une mi-octobre

 


 

 

Températures inférieures à la normale

Moyennées sur l'ensemble du mois et de la France, les températures du mois de octobre 2015 ont été inférieures de 0.8°C par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations déficitaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été assez déficitaires aux normales (déficit de l'ordre de 30%) par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement légèrement déficitaire

L'ensoleillement a été proche de la normale par rapport à la moyenne de référence 1991-2010, avec tout de même un très faible déficit de 1 à 2%.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

L'hiver aux portes de l'Islande

L'hiver s'apprête à frapper de manière plus marquée l'Islande ces prochains jours ! Chutes de neige et froid vif sont attendus...

Lire l'article

Retour de la douceur ces prochains jours !

La fraîcheur actuelle va laisser place à la douceur ces prochains jours mais tous les scénarios restent encore possibles au-delà de vendredi prochain...

Lire l'article

Tendances saisonnières : hiver 2017/2018

Tendance saisonnière hiver 2017-2018. Les indices pour le début de l'hiver. Tendance hypothétique à l'échelle de la France pour le trimestre à venir...

Lire l'article

Brouillards persistants en France

La persistance des nuages bas sur le Sud-Ouest et le Centre-Est laisse place à des températures bien fraîches voire froides en plaine. Retour à la normale ces prochains jours...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France