« Partageons ensemble le temps de demain »

La France et son climat


 

Le climat est un sujet sensible dont tout le monde parle ou en a déjà parlé. On distingue plusieurs zones climatiques.

Tout d'abord les régions proches de l'Équateur qui n'ont "pas de saisons", c'est-à-dire que les températures sont constantes tout au long de l'année et que l'on observe peu ou pas de différences d'un mois à l'autre. Ensuite, nous avons les régions aux abords du tropique du Cancer et du Capricorne, elles sont un mixte entre les zones tempérées que nous verrons après et les régions équatoriales.

En effet, il y a des saisons mais à l'inverse des zones tempérées il n'y en a que deux, l'été et l'hiver avec en hiver une saison assez sèche et en été une saison cyclonique. Nous avons de part et d'autre des tropiques les régions tempérées, c'est dans celles-ci que se situe la France. Il y a 4 saisons qui sont bien évidemment le printemps, l'été, l'automne et enfin l'hiver. Pour finir nous avons les régions polaires situées au pôle nord et sud, il y fait froid toute l'année et il n'y a que peu de population sur ces terres.

Après avoir fait le tour du globe nous allons maintenant nous intéresser au climat français. Nous verrons que la France bénéficie d'un climat très diversifié. Découvrons ensemble la France, carrefour de l'Europe et du climat.

 

Les climats de la France métropolitaine

 


 

Un climat TRES diversifié...

 

Tout d'abord, ce qu'il faut retenir du climat français, c'est que celui-ci est très diversifié et varie d'une région à l'autre.

On distingue 4 types de climat en France, il y a le climat océanique comportant une sous-catégorie nommée "climat océanique dégradé", le climat semi-continental, méditerranéen et enfin montagnard. Chacun de ces climats présentent des caractéristiques bien particulières.

 

 

► Le climat océanique

Il concerne les régions proches de l'Altlantique et des côtes de la Manche donc entre Nouvelle-Aquitaine, nord Midi-Pyrénées, Bretagne, Normandie et l'ouest des Hauts-De-France. On y observe généralement de faibles amplitudes thermiques entre la température minimale et maximale. Il y a fait relativement doux et humide l'hiver, doux et plutôt sec l'été pour les côtes de la Manche, chaud et assez humide pour la côte Atlantique.

Les intersaisons y sont très changeantes notamment près des côtes de la Manche où l'on peut y observer orage, neige, tempête, fortes pluies, etc. En raison de son positionnement géographique, la côte Atlantique bénéficie d'un temps un peu moins variable que les régions plus au nord durant le printemps et l'automne, par ailleurs le temps y est plus doux l'hiver et plus chaud l'été.

Les précipitations sont quant à elles assez importantes, notamment durant les mois hivernaux. Niveau ensoleillement, on observe des disparités avec plus de soleil pour l'ouest de la Nouvelle-Aquitaine et Centre que pour le Nord-Ouest et les côtes de la Manche.

 

► Le climat océanique dégradé

Il s'inscrit comme étant une sous-catégorie du climat océanique avec une touche un peu plus continentale, il affecte les régions s'étirant du centre de la France et à l'intérieur des Hauts-De-France en passant par le Bassin parisien. Pour le nord de cette zone, les hivers peuvent être parfois assez froids avec des gelées marquées, moins au sud de cette zone.

Durant l'été, il y fait chaud et l'activité orageuse peut être notable, débordant parfois au début de l'automne et fin du printemps. Les intersaisons y sont assez clémentes mais peuvent parfois être rudes (froid tardif, chaleur tardive...).

Globalement les précipitations tombent beaucoup moins que dans un climat océanique classique, elles sont constantes et tombent sous forme d'orage l'été et de bonnes pluies l'hiver. Pour finir, l'ensoleillement est plus élevé au sud de la zone qu'au nord (région parisienne, Est des Hauts-De-France...).

 

► Le climat semi-continental

Les régions du nord-est de la France sont exposées à ce climat assez rude. A l'image du climat continental traditionnel, les étés y sont chauds et les hivers rudes, par ailleurs le cumul annuel des précipitations n'est pas très élevé mais surtout aléatoire en raison des reliefs environnants. On note cependant une touche un peu plus océanique que dans le cas du climat continental, c'est pourquoi nous l'appelons climat semi-continental. En allant plus dans les détails, nous pouvons remarquer certaines choses.

Tout d'abord commençons avec l'hiver, il est plus froid que sur le reste de la France, les gelées y sont en général très fréquentes et parfois fortes, la neige y tombe assez régulièrement (sauf évidemment ces trois dernières années où les hivers doux n'ont laissé que peu de place aux coulées froides...). Durant le printemps on remarque de forts écarts de températures entre le matin et l'après-midi (parfois 20°C voire plus !), les premiers orages naissent vers fin mars/début avril. Pour ce qui est de l'autre intersaison, l'automne, les températures restent clémentes durant le mois de septembre mais elles commencent à baisser dès octobre si bien qu'il n'est pas rare d'y observer de la neige dès la mi-novembre, en particulier près des Ardennes. Enfin, les étés y sont chauds et fréquemment orageux, surtout à proximité des reliefs.

 

► Le climat méditerranéen

Le climat méditerranéen est assez particulier. En effet, il garantit des étés chauds et très secs et des hivers doux et parfois très humides avec ce que l'on appelle des épisodes méditerranéens (EM). Cependant, la saison la plus intéressante est l'automne mais elle est aussi la plus dangereuse. En effet, de fréquents épisodes méditerranéens s'y produisent par vent de sud (lorsque le vent de sud souffle il ramène l'air doux et très humide vers les terres où l'air est plus frais et plus sec, ce qui crée un conflit de masse d'air générant de fortes pluies surtout près des Cévennes avec les fameux épisodes cévenols) ce qui a pour conséquence de donner d'importants cumuls de précipitation pendant l'automne et parfois même jusqu'en hiver. Durant le printemps, le temps se calme un peu malgré la persistance d'un risque d'épisode méditerranéen, notamment en début de période. Il est à noter que les régions méditerranéennes demeurent parmi les plus sèches du territoire mais aussi les plus ensoleillées !

 

► Le climat montagnard

Le climat montagnard possède quelques similitudes avec le climat semi-continental puisque les hivers y sont assez rudes. Il sévit sur les zones montagneuses telles que les Pyrénées, les Alpes, le Massif-Central, le Jura, Vosges et la montagne corse. En hiver les chutes de neige sont fréquentes et abondantes et le mercure peut descendre bien bas, parfois en dessous des -20°C. Il peut neiger du milieu de l'automne à la moitié/fin du printemps (cela varie en fonction de l'altitude).

En été, les orages sont très fréquents (presque journaliers), les températures sont plutôt clémentes en altitude mais les vallées peuvent devenir de vraies fournaises, c'est ce que l'on appelle des trous à chaud (TAC). De la même manière, lors d'inversions thermiques, les vallées peuvent se transformer en "congélateur", c'est à dire des trous à froid ou TAF.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

La vague de froid de décembre 1933

En 1933, une vague de froid caractérisée par sa durée touche la France du 7 au 24 décembre. Le mois de décembre 1933 est le plus froid depuis les mois de décembre 1890 et 1879...

Lire l'article

Neige en plaine dans l'Est lundi

Un épisode de neige jusqu'en plaine est attendu dans l'Est lundi avant le retour d'un temps plus doux sur la majeure partie du pays au fil de la semaine...

Lire l'article

Point sur l'enneigement des montagnes

Où en est l'enneigement de nos montagnes ? Un point sur l'état du manteau neigeux est donc abordé dans cet article...

Lire l'article

Un mois de novembre ensoleillé et plutôt sec

Le mois de novembre 2017 a été plutôt ensoleillé, humide dans le Nord-Est et sec ailleurs avec des températures proches de la normale...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France