Tendances saisonnières


 

► Dernière mise à jour : 24 juillet 2017

 

Écarts thermiques par rapport aux moyennes saisonnières en 2017

 

 

Synthèse climatique depuis le début de l'année 2017 en France métropolitaine

 

Le début d'année 2017 s'est avéré plutôt froid avec un mois de janvier inférieur de 2°C aux normales saisonnières, février a compensé ce déficit avec des températures nettement plus douces que la normale (+2.5°C).

Le printemps a également été excédentaire au niveau des températures avec respectivement + 2.3°C, + 0.5°C, + 1.5°C pour le trimestre mars, avril et mai. Les précipitations sont restées très largement déficitaires sur la quasi-totalité du territoire.

L'été météorologique a débuté avec un mois de juin très chaud, classé en seconde position des plus chauds depuis 1900. L'ensoleillement a été bon et les précipitations légèrement déficitaires bien que inégales. Juillet a été un peu plus chaud que la normale, humide dans le Nord-Est, bien sec entre la façade atlantique et les côtes de la Manche et exceptionnellement sec dans le Sud-Est.

 


 

Tendance hypothétique à l'échelle de la France pour le trimestre à venir

 

Août : chaud et plutôt sec

 

Placement des centres d'action pour août 2017

 

Août 2017 sera finalement dans la continuité des mois précédents avec un temps chaud et sec. En effet, les pulsions anticycloniques en Europe se poursuivront et permettront la récurrence de périodes chaudes et sèches. Les précipitations seront de nouveau bien en dessous des normes de saison, ce qui accentuera encore la sécheresse. Le nord de la France pourrait connaître quelques passages perturbés en marge des dégradations plus fréquentes sur les Îles Britanniques qui seront un peu plus proches des dépressions.

 

 

Septembre : anticyclonique

 

Placement des centres d'action pour septembre 2017

 

Septembre devrait être plutôt calme et sec avec un anticyclone sur la France. Le flux perturbé serait ainsi repoussé sur la Grande-Bretagne (flèche verte) avec un air plus chaud remontant en direction de la Scandinavie et un air plus froid vers l'Europe de l'Est. Les températures pourraient afficher des niveaux conformes aux normes de saison ou légèrement excédentaires.

 

 

Octobre : faiblement perturbé

 

Placement des centres d'action pour octobre 2017

 

Les premières tendances pour le mois d'octobre sont dans la poursuite du mois de septembre avec un temps généralement sec même si des incursions perturbées et plus fraîches devraient faire leur retour au Nord et au Nord-Ouest. Mais, l'anticyclone n'étant jamais très loin, il est peu probable que la pluie fasse son grand retour. Les températures devraient assez peu s'éloigner des normes même s'il pourrait faire un petit peu plus doux que les normales saisonnières dans l'Est.

 

En résumé...

 

Mois Description mensuelle (résumé) Fiabilité
Août

 

Chaud et sec

Finalement le mois d'août devrait être relativement chaud et sec même si quelques incursions perturbées sont possibles au Nord.

 

+0.5 / +1.5

smiley

60%

Septembre

 

Anticyclonique

 Les tendances pour septembre vont vers un mois plutôt sec, calme et relativement doux par bouffées.

 

=

-0.5 / +0.5

indecision

50%

Octobre

 

Peu perturbé

Les différents scénarios étudiés font ressortir un mois plutôt anticyclonique sur la majeure partie du pays même si des passages perturbés plus fréquents pourront avoir lieu au Nord-Ouest.

 

0.0 / +0.5

sad

40%

 
Tendance ultérieure

 

Les premières tendances pour le trimestre novembre-décembre-janvier restent incertaines. Nous ne privilégions donc aucun scénario pour les températures même s'il est davantage probable qu'une récurrence douce intervienne au cours de ces trois mois.

Aucun scénario n'est également privilégié en termes de précipitations et d'ensoleillement.

 

sad

30%

 

 


 

Explications et méthodes de réalisation de nos tendances saisonnières

 

La tendance saisonnière est une discipline particulièrement complexe de la météorologie. Cette science est plutôt récente, mais en pleine expansion en raison des attentes de certaines catégories professionnelles comme le tourisme, l'agriculture, l'énergie ou encore la consommation.

 

En termes de fiabilité, les résultats restent toujours limités, et sont donc à prendre avec un certain recul. A ce jour, la fiabilité des tendances saisonnières est estimée aux alentours de 60 %.

 

Dans ses tendances, Météo-Contact a pour objectif de fournir une vue générale des conditions météo qui pourraient se produire au cours des six prochains mois en France. Compte tenu du manque de fiabilité de cette science, Météo-Contact propose simplement une tendance écrite, complétée d'un graphique des écarts de températures possibles basés sur les normales de la période de référence 1981-2010.

 

La tendance saisonnière proposée par Météo-Contact est réalisée à l'aide de modèles saisonniers tels que CFS (Climate Forecast System), IRI (International Research Institute), CEPMMT (Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme) et NCEP (National Centers for Environmental Prediction). Toutes ces données sont étudiées régulièrement par nos services et aboutissent chaque mois à un ou plusieurs scénario(s) pour les six prochains mois.

 

Twitter Facebook