« Partageons ensemble le temps de demain »

Tendances saisonnières


 

► Dernière mise à jour : 08 octobre 2018

 

Écarts thermiques par rapport aux moyennes saisonnières en 2018

 

 

Synthèse climatique depuis le début de l'année 2018 en France métropolitaine

 

Le début de l'année 2018 s'est révélé être exceptionnel par une grande douceur et une pluviométrie élevée sur de nombreuses régions. Le faible ensoleillement est également remarquable. Janvier 2018 se classe au 1er rang des mois de janvier les plus doux depuis 1900.

Le mois de février a été froid, plus ensoleillé que la normale au nord et maussade au sud et inégal en termes de précipitations. Le fait marquant de ce mois reste les températures particulièrement basses notamment à la fin février. Concernant le mois de mars, les températures ont été déficitaires avec -0.5°C par rapport aux normes. 

Le printemps 2018 s'est avéré relativement humide avec un excédent exceptionnel en termes d'orages. Par ailleurs les températures ont été plutôt supérieures aux normes de saison malgré quelques petits épisodes de fraîcheur. Le mois de juin a été bien pluvieux dans l'Ouest et sec dans l'extrême nord, plutôt chaud et normal concernant l'ensoleillement. En ce qui concerne le mois de juillet, les températures se sont avérées très élevées (excédent : +2.5°C) avec des conditions anticycloniques persistantes.

Globalement, sur l'ensemble de l'été les températures ont été largement supérieures aux normes de saison plaçant l'été 2018 parmi les plus chauds depuis le début des relevés. En ce qui concerne les précipitations on observe une assez forte hétérogénéité de même que pour l'ensoleillement.

Le début de l'automne a été marqué par la persistance tardive de conditions estivales. Résultat, le mercure a affiché un excédent de +1.7°C alors que l'ensoleillement s'est avéré très généreux et les précipitations largement sous les normes.

 

 


 

Tendances à l'échelle de la France pour le trimestre à venir

 

 

Octobre : doux et sec

 

Tendance saisonnière : octobre 2018

 

Le deuxième mois de l'automne devrait finalement être de nouveau excédentaire avec une grande douceur sur l'ensemble du territoire. En effet, les anticyclones devraient rester vissés sur l'Europe garantissant un temps généralement sec et doux dans un flux souvent orienté au secteur sud. Des gouttes froides pourraient tout de même glisser en direction de la Méditerranée et y entraîner une déstabilisation parfois marquée du temps. 

En deuxième partie de mois et surtout en dernière décade, le temps pourrait se dégrader avec le retour des conditions dépressionnaires dans un flux d'ouest à sud-ouest. Les derniers jours du mois pourraient marquer l'arrivée d'un temps plus frais avec la bascule des vents au secteur nord-ouest mais cela demande confirmation. Au final, les températures devraient être au dessus des normes.

 

 

Novembre : vers un mois hivernal ?

 

Tendance saisonnière : novembre 2018

 

La fin de l'automne pourrait se dérouler sous des conditions hivernales à la faveur d'anticyclones fréquemment positionnés sur la Scandinavie. Les conditions pourraient être assez chaotiques à proximité de la Méditerranée avec des dépressions qui s'y positionneraient fréquemment.

Au final, le mois de novembre pourrait se situer sous les normes de saison en ce qui concerne les températures. Au niveau des précipitations, on assisterait à un dégradé Nord/Sud avec un temps plus calme et sec au Nord et plus perturbé au Sud.

 

 

Décembre : doux et perturbé

 

Tendance saisonnière : décembre 2018

 

Les premières tendances pour le mois de décembre sont incertaines, néanmoins, il semblerait que la douceur soit au rendez-vous. En effet, le flux zonal pourrait reprendre ses droits avec une vaste zone de basses pressions sur l'Atlantique jusqu'en Europe. Ainsi, le temps serait généralement doux et perturbé notamment au Nord où le risque de tempête pourrait être notable. Le froid aurait davantage tendance à circuler sur les Balkans à la faveur d'un puissant anticyclone russe.

Un second scénario pour l'heure minoritaire verrait un temps plus partagé avec une alternance de coulées froides et de pulsions douces avec de fréquentes dorsales atlantiques.

 

 

En résumé...

 

Mois Description mensuelle (résumé) Fiabilité
Octobre

 

Doux

Le mois d'octobre devrait être excédentaire à l'image de ces derniers mois. Les précipitations pourraient être légèrement supérieures aux normes à l'échelle nationale bien que hétérogènes en raison d'un risque important d'épisodes méditerranéens.

 

+1°/+2°

smiley

60%

Novembre

 

Pré-hivernal

La fin de l'automne pourrait être hivernale avec un froid précoce. Le flux pourrait être majoritairement orienté au secteur est à nord-est avec un froid possiblement vif à la clé.

 

-0.5°/-1°

indecision

50%

Décembre

 

Doux et perturbé

Pour débuter l'hiver, les dépressions atlantiques devraient circuler à proximité du pays en apportant de la douceur et de l'humidité. Les offensives hivernales devraient rester timides.

 

+1°/+2°

sad

40%

 
Tendance ultérieure

 

Les premières tendances pour le trimestre janvier-février-mars restent plutôt incertaines. Les températures devraient a priori être inférieures aux normales avec un froid parfois vif notamment en janvier et mars.

Les précipitations devraient être dans les normes.

sad

30%

 

 

 


 

Explications et méthodes de réalisation de nos tendances saisonnières

 

La tendance saisonnière est une discipline particulièrement complexe de la météorologie. Cette science est plutôt récente, mais en pleine expansion en raison des attentes de certaines catégories professionnelles comme le tourisme, l'agriculture, l'énergie ou encore la consommation.

 

En termes de fiabilité, les résultats restent toujours limités, et sont donc à prendre avec un certain recul. A ce jour, la fiabilité des tendances saisonnières est estimée aux alentours de 60%.

 

Dans ses tendances, Météo-Contact a pour objectif de fournir une vue générale des conditions météo qui pourraient se produire au cours des six prochains mois en France. Compte tenu du manque de fiabilité de cette science, Météo-Contact propose simplement une tendance écrite, complétée d'un graphique des écarts de températures possibles basés sur les normales de la période de référence 1981-2010.

 

La tendance saisonnière proposée par Météo-Contact est réalisée à l'aide de modèles saisonniers tels que CFS (Climate Forecast System), IRI (International Research Institute), CEPMMT (Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme) et NCEP (National Centers for Environmental Prediction). Toutes ces données sont étudiées régulièrement par nos services et aboutissent chaque mois à un ou plusieurs scénario(s) pour les six prochains mois.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Vers un temps de plus en plus froid en fin de mois

Le temps va progressivement basculer dans une séquence plus hivernale avec un flux dominant de secteur nord entraînant une baisse marquée du mercure...

Lire l'article

Historique des mois d’octobre exceptionnels

Entre tempêtes, froid précoce et records de chaleur, retrouvez quelques-uns des mois d'octobre les plus mémorables en France métropolitaine...

Lire l'article

L'activité solaire en déclin

L'activité solaire continue de faiblir en ce cycle 24. Des conséquences sur l'avenir ? Un prochain minimum sera t-il atteint ?

Lire l'article

Hiver précoce en Amérique du Nord

L'Amérique du Nord est touchée par des chutes de neige et un froid précoces : un début de saison record en termes d'étendue géographique...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France