« Partageons ensemble le temps de demain »

Tendances saisonnières


 

► Dernière mise à jour : 18 mars 2019

 

Écarts thermiques par rapport aux moyennes saisonnières en 2019

 

 

Synthèse climatique depuis le début de l'année 2019 en France métropolitaine

 

Le début de l'année 2019 a connu la récurrence d'une certaine fraîcheur sans excès mais plutôt durable malgré des épisodes de douceur. L'année débute donc avec un léger déficit thermique. Côté précipitations, si la moyenne nationale s'est avérée déficitaire, les contrastes régionaux ont été nombreux.

A l'inverse, le mois de février a été largement ensoleillé et doux avec un avant-goût de printemps au cours de la deuxième quinzaine.

 


 

Tendances à l'échelle de la France pour le trimestre à venir 

 

 

Mars : Temps anticyclonique 

 

Mars 2019

 

En Europe

La seconde quinzaine du mois de mars pourrait se dérouler sous des conditions anticycloniques en lien avec la mise en place d'un vaste système anticyclonique sur l'Europe de l'Ouest et l'Europe centrale. Une anomalie thermique positive semble donc se dégager sur l'Europe de l'Ouest tandis qu'à l'Est une masse d'air plus froide pourrait persister jusqu'à la fin du mois.

 

En France

Un temps calme et doux est attendu sur le pays grâce à l'installation durable de hautes pressions. Les précipitations seraient alors déficitaires, contrairement à la première quinzaine du mois, dans une masse d'air restant douce pour la saison. Le manque de précipitations dans le sud du pays commencera à se faire ressentir après plusieurs semaines de déficit pluviométrique. Cette situation pourrait persister jusqu'au début du mois d'avril.

 

 

Avril : Très changeant 

 

Avril 2019

 

 

En Europe

Une zone de basses pressions devrait persister sur l'Atlantique Nord alors que des hautes pressions seraient plus présentes qu'en temps normal sur l'Europe de l'Est et la Russie. Un flux de sud doux est donc attendu sur la moitié Est de l'Europe tandis que l'autre moitié sera sous l'emprise de régimes de temps assez fluctuants.

 

En France

Le mois d'avril pourrait être assez instable. En effet, le temps devrait être changeant alternant entre flux d'ouest perturbé avec l'occurrence d'un temps dépressionnaire sur l'Atlantique et temps plus anticyclonique.  Malgré de nombreux contrastes de temps et de températures au cours du mois, l'anomalie thermique globale devrait être peu significative. De même, les précipitations devraient peu s'éloigner des normales avec cependant plus de pluie sur la moitié nord de la France.

 

 

Mai : dans les normes

 

Tendance saisonnière : mai 2019

 

 

En Europe

Les hautes pressions auraient tendance à migrer en direction de la Scandinavie et de l'Europe de l'Est et pourraient laisser du champ aux basses pressions sur l'Europe Centrale et l'est de la Méditerranée. L'extrême ouest de l'Europe pourrait se retrouver sous influence anticyclonique. Dans ces conditions, le temps serait assez chaotique de la Méditerranée à l'Europe Centrale en passant par les Balkans avec des pluies fréquentes et abondantes. Il faudrait se réfugier entre Scandinavie et Russie pour retrouver des sensations printanières avec une grande douceur. La fin du mois devrait être marquée par la mise en place de conditions estivales sur l'Europe.

 

En France

Pour le dernier mois du printemps météorologique le temps devrait être assez sec avec des températures dans les normes notamment dans l'Ouest. Plus à l'Est et surtout au Sud-Est, le temps pourrait être davantage perturbé et frais en lien avec des dépressions souvent positionnées sur la Méditerranée. Les précipitations devraient être déficitaires avec un important dégradé Nord-Ouest/Sud-Est comme évoque précédemment. Comme pour le mois d'avril, la fin du mois semble propice à la mise en place de conditions plus chaudes avec éventuellement les premières pulsions estivales.

 

 

En résumé...

 

Mois Description mensuelle (résumé) Fiabilité
Mars

 

Doux et sec

Après un temps perturbé lors de la première quinzaine du mois de mars, le temps deviendra de plus en plus sec avec des températures une nouvelle fois au-dessus des normales saisonnières.

 

0.5/+1°

smiley

70%

Avril

 

Temps très changeant

La présence d'un temps sans réel régime de temps dominant laisse penser que le mois d'avril se montrera instable avec des périodes pluvieuses et fraîches et des périodes de beau temps sous la douceur.

 

=

0.0/+0.5

indecision

50%

Mai

 

Dans les normes

Le temps devrait être conforme aux normes de saison via des températures sans excès. Cependant, les précipitations pourraient être assez hétérogènes, plus nombreuses au Sud-Est qu'au Nord-Ouest. Temps estival en dernière décade.

 

=

0.0/+0.5

sad

40%

 
Tendance ultérieure

 

Les premières tendances pour le trimestre juin-juillet-août restent plutôt incertaines. Les températures devraient a priori être supérieures aux normales. Les précipitations devraient être déficitaires.

 

sad

30%

 

 

 


 

Explications et méthodes de réalisation de nos tendances saisonnières

 

La tendance saisonnière est une discipline particulièrement complexe de la météorologie. Cette science est plutôt récente, mais en pleine expansion en raison des attentes de certaines catégories professionnelles comme le tourisme, l'agriculture, l'énergie ou encore la consommation.

 

En termes de fiabilité, les résultats restent toujours limités, et sont donc à prendre avec un certain recul. A ce jour, la fiabilité des tendances saisonnières est estimée aux alentours de 60%.

 

Dans ses tendances, Météo-Contact a pour objectif de fournir une vue générale des conditions météo qui pourraient se produire au cours des six prochains mois en France. Compte tenu du manque de fiabilité de cette science, Météo-Contact propose simplement une tendance écrite, complétée d'un graphique des écarts de températures possibles basés sur les normales de la période de référence 1981-2010.

 

La tendance saisonnière proposée par Météo-Contact est réalisée à l'aide de modèles saisonniers tels que CFS (Climate Forecast System), IRI (International Research Institute), CEPMMT (Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme) et NCEP (National Centers for Environmental Prediction). Toutes ces données sont étudiées régulièrement par nos services et aboutissent chaque mois à un ou plusieurs scénario(s) pour les six prochains mois.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Cette semaine : l'anticyclone persiste et signe

Les conditions anticycloniques vont persister cette semaine en France avec de larges éclaircies et des températures assez douces. Le Nord-Est verra son ciel plus nuageux toutefois...

Lire l'article

Le changement d'heure, c'est ce week-end !

Le passage à l'heure d'été c'est ce week-end. Dans la nuit de samedi à dimanche, à 2 heures du matin, il faudra avancer d'une heure. Il sera alors 3 heures...

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article

Antarctique Ouest : Pourquoi la fonte du glacier Thwaites est-elle une menace ?

L'Antarctique ouest et plus particulièrement le glacier Thwaites sont sous haute surveillance par les scientifiques qui alertent des conséquences d'une fonte majeure...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France