« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique novembre 2015


 

Le mois de novembre a été plutôt sec, très ensoleillé et exceptionnellement doux. En effet, les températures le classe au 3e rang des mois de novembre les plus doux depuis 1921 derrière 1994 et 2014. Elles sont souvent très largement supérieures aux normales, notamment dans le Nord-Ouest. C'est dans le Sud-Est et en Corse que les anomalies sont les moins marquées.

 

Les deux premières décades ont été très douces pour la saison. Le 1er novembre, il a fait plus de 20°C sur une moitié ouest du pays et de nombreux records ont été battus pour les maximales, notamment dans le Nord-Ouest. Il a fait 24.9°C à la Pointe de Socoa (64), 23.2°C à Bergerac (24), 22.2°C à la Rochelle (17), 22.0°C à Bordeaux (33) et 21.6°C à Poitiers (86). Les 4 et 5, il a continué à faire doux dans le Sud-Ouest avec 23.5°C et 24.0°C ces deux jours à Pau (64).

A partir du 6, une nouvelle pulsion chaude est arrivée par le Sud-Ouest avec là encore des records de douceur et même de chaleur. Le matin, il a fait plus de 14°C sur le tiers nord-ouest du pays. On a relevé l'après-midi 26.7°C à Dax (40), 25.7°C à Biscarosse (40), 25.3°C à Pau (64), 24.4°C à Bordeaux (33), 24.1°C à Bergerac (24). Le 7, la douceur s'étend avec 25.6°C à Brive-la-Gaillarde (19), 25.3°C à Agen (47), 25.0°C à Guéret (23), 24.9°C à Vichy (03), 24.8°C à Bergerac (24). Le 8, on peut vraiment parler de chaleur avec 29.4°C à la pointe de Socoa (64), 28.1°C à Dax (40), 27.8°C à Biarritz (64), 26.7°C à Bordeaux (33), 26.2°C à Vichy (03), 25.7°C à Guéret (23), 24.2°C à Angoulême (16) et 22.8°C à Troyes (10). Les minimales quant à elles dépassaient parfois les 16°C au nord de la Seine. Le 9, la chaleur s'évacue, mais il fait encore 26.0°C à Perpignan (66) et 24.9°C à Béziers (34). Le lendemain, il fait à nouveau chaud à Perpignan (66) avec 26.1°C. 

Le 15 et dans une moindre mesure le lendemain, la chaleur revient sur la plaine du Languedoc-Roussillon avec parfois plus de 26°C comme à Toreilles (66) avec 26.8°C et Conqueyrac (30) avec 25.8°C constituant des nouveaux records mensuels. À Perpignan (66), c'est le troisième jour de chaleur du mois avec 25.9°C. Le 16, il fait 24.0°C à Nîmes (30) puis 24.1°C le 18.

A partir du 20, le froid arrive par le nord. C'est le matin du 24 qui aura été le plus froid avec -8.4°C à Rodez (12), -8.1°C à Aurillac (15), -7.5°C à Nevers (58) et à Guéret (23), -6.2°C à Dijon (21), -6.1°C à Saint-Étienne (42), mais à Paris (75) il ne gèle pas avec 1.3°C. À noter que le 20, des records de douceur sous la pluie cette fois pour les minimales sont également battus dans le Centre-Ouest comme à Bergerac (24) avec 15.3°C.

 

Sur ce mois de novembre, les anomalies de température ont été exceptionnelles et ont atteint +3.8°C à Beaucouzé (49), +3.75°C à Tours (37), +3.7°C au Mans (72) ou encore à Colmar (68), et +3.2°C à Paris (75). En revanche, la plus faible anomalie revient à Figari (2A) avec +0.05°C puis vient Hyères (83) avec +0.65°C. Ce sont 81% des stations synoptiques qui ont enregistré une anomalie de température supérieure à 2°C et plus de 38% à 3°C.

 

Écart à la moyenne de températures en novembre depuis 1921

 

Les précipitations ont été globalement déficitaires, surtout sur les deux-tiers sud du pays. Les déficits les plus prononcés sont observés sur les régions du centre-est, la Provence et la Corse. Sur la Côte d'Azur, on constate à Nice le plus faible cumul de pluie mensuel avec seulement 10.2 mm pour une normale en novembre de 103.9 mm, soit un peu moins de 10% de la normale. De manière équivalente, on observe des déficits pluviométriques au Cap Pertusato (2A) (19% de la normale), à Salon-de-Provence (13) (22%) ou encore à Ambérieu (01) (24%). À l'inverse, il a plus plu qu'habituellement au nord de la Loire, localement sur la région Midi-Pyrénées et autour du Golfe du Lion. Des 70.1 mm observables normalement à Lille (59) en novembre, on en a relevé 69% de plus avec 118.4 mm. L'excédent est également bien marqué à Saint-Girons (09) (59% au-dessus de la normale) et à Troyes (10) (50%). Les cumuls de pluie les plus élevés sont relevés au Mont Aigoual (30) avec 166.6 mm, à Brest (29) avec 133.1 mm et à Saint-Girons (09) avec 124.3 mm.

 

L'ensoleillement a été globalement excédentaire et même exceptionnel sur le centre-est du pays. C'est sur un large deux-tiers sud-est que le soleil a brillé plus qu'à l'accoutumée et plus particulièrement au Puy-en-Velay (43) (184 % de la normale), à Saint-Étienne (42) (182%) et à Grenoble (38) (181%). On retrouve un déficit en allant vers la Bretagne, le Nord-Pas-de-Calais ou en val de Saône avec 68% à Brest (29), 73% à Quimper (29) et 76% à Lille (59). La durée d'ensoleillement a été la plus élevée à Saint-Auban (04) avec 213 heures suivi de Carpentras (84) avec 210.7 heures et la plus faible revient à Charleville-Mézières (08) avec seulement 39.9 heures, puis Lille (59) avec 46.8 heures. Au final, 13% des stations synoptiques ont bénéficié d'un ensoleillement déficitaire et plus de 15% ont eu moitié plus de soleil que la normale.

 

 

Cartes des écarts par rapport à la normale (température, précipitations, ensoleillement)

Écart par rapport à la normale en novembre 2015 (température)  Écart par rapport à la normale en novembre 2015 (précipitations)  Écart par rapport à la normale en novembre 2015 (ensoleillement)
Température Précipitations Ensoleillement

 

 

Plusieurs événements ont marqué ce mois de novembre, notamment :

 

  • Une douceur parfois exceptionnelle dès le 1er novembre sur le Sud-Ouest puis à nouveau les 7 et 8 novembre sur une majeure partie du pays et enfin le 15 novembre sur le Languedoc-Roussillon avec de très nombreux records battus.

Les détails sur les premiers records battus le 1er : Douceur record le dimanche 1er novembre

Les détails sur la période la plus chaude les 7 et 8 : Douceur record le 7 et 8 novembre en France

 

  • Des vents tempétueux sur le Nord-Pas-de-Calais le 17 novembre et la nuit suivante avec des vents dépassant 130 km/h sur la côte et 100 km/h dans les terres.
  • Des cumuls de pluie remarquables du fait d'un front ondulant sur le Nord-Est avec parfois plus de 170 mm en 24 heures sur les Vosges.
  • Un épisode de vent très violent sur la Corse entre le 21 et le 23 novembre avec des rafales dépassant 140 km/h sur la côte et atteignant 191 km/h au cap Corse.
  • De fortes pluies sur les Pyrénées entre le 24 et le 26 novembre avec des cumuls de l'ordre de 200 mm sur l'ouest de la chaîne en 48 heures.

 

 


 

 

Températures très supérieures à la normale

Moyennées sur l'ensemble du mois et l'ensemble des stations synoptiques, les températures du mois de novembre 2015 ont été supérieures de 2.7°C par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations déficitaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été assez déficitaires (déficit proche de 25%) par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement excédentaire

L'ensoleillement a été bien excédentaire par rapport à la moyenne de référence 1991-2010, atteignant 26%.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

La vague de froid de décembre 1933

En 1933, une vague de froid caractérisée par sa durée touche la France du 7 au 24 décembre. Le mois de décembre 1933 est le plus froid depuis les mois de décembre 1890 et 1879...

Lire l'article

Neige en plaine dans l'Est lundi

Un épisode de neige jusqu'en plaine est attendu dans l'Est lundi avant le retour d'un temps plus doux sur la majeure partie du pays au fil de la semaine...

Lire l'article

Point sur l'enneigement des montagnes

Où en est l'enneigement de nos montagnes ? Un point sur l'état du manteau neigeux est donc abordé dans cet article...

Lire l'article

Un mois de novembre ensoleillé et plutôt sec

Le mois de novembre 2017 a été plutôt ensoleillé, humide dans le Nord-Est et sec ailleurs avec des températures proches de la normale...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France