« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique janvier 2015


 

Janvier 2015 n'a pas connu de froid intense en France. Un fort contraste thermique a été observé entre la première et la deuxième quinzaine. En effet, la première quinzaine de janvier a été marquée par une grande douceur sur la plupart de nos régions en liaison avec un flux plutôt méridional, tandis que la deuxième quinzaine a été beaucoup plus fraîche dans l'ensemble, voire temporairement hivernale (flux davantage orienté au secteur nord).

 

Écart à la normale des précipitations en janvier 2015

 

Tout comme les températures, les précipitations ont été contrastées sur nos régions. Plutôt déficitaires entre le Poitou et la région Ile-de-France (déficit de 20 à 40%), mais aussi le long de la vallée de la Garonne (déficit de 10 à 30%), ou encore en Languedoc-Roussillon et Corse (déficit de 40 à 80%). En revanche, les pluies ont été plus fréquentes près de la Manche, la côte Aquitaine, le long de la vallée du Rhône et près des frontières du nord-est. Dans ces régions, l'excédent pluviométrique a atteint 20 à 50 %, voire 60 à 100 % en région Lyonnaise, Pays Basque et le long de la Côte d'Opale.

 

En ce qui concerne l'ensoleillement, il a été excédentaire près de la Grande Bleue (20 à 30%). Sur le Nord-Ouest, il a été proche de la normale. A contrario, ce dernier a été largement déficitaire en allant dans le Nord-Est (déficit de l'ordre de 30 à 50%).

 

Écart à la moyenne de températures en janvier depuis 1921

 

Températures légèrement excédentaires

Avec une moyenne thermique mensuelle de 5,6 degrés en France, la température du mois de janvier 2015 a dépassé de 0,6 °C la normale par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations légèrement supérieures à la normale

Moyennées sur notre pays, les précipitations ont été excédentaires d'environ 10 % par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement déficitaire

Concernant l'ensoleillement, il a été en moyenne plus faible que la normale, avec un déficit supérieur de 15 % par rapport à la moyenne 1991-2010.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Vague de chaleur exceptionnelle en Scandinavie

Une vague de chaleur remarquable frappe la Scandinavie en raison des hauts géopotentiels dominants sur l'Europe du Nord...

Lire l'article

Mais où est donc passée la pluie dans l’extrême nord ?

Le beau temps perdure et le manque d'eau se fait de plus en plus ressentir dans l'extrême nord de la France depuis le début du mois de juin...

Lire l'article

Tendances saisonnières automne 2018 : quelle évolution ?

Les premières tendances pour l'automne 2018 nous parviennent et ce dernier pourrait être marqué par une chaleur tardive puis par un froid précoce...

Lire l'article

Qu’est-ce qu’un dust devil ?

Chaque année, des dust devil sont fréquemment observés en France, toute saison confondue. Voyons de quoi il s'agit...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France