Bilan climatique août 2014


 

La France a connu un mois d'août plutôt maussade dans l'ensemble. Les températures ont été nettement déficitaires sur la majeure partie de la France, notamment entre le 10 et 25.

Côté ensoleillement, maussade rime avec absence de soleil. Résultat, un déficit marqué sur de nombreuses régions. Seules les côtes ont pu bénéficier d'un ensoleillement normal.

Les précipitations ont été par ailleurs fréquentes, en particulier dans le nord-ouest, plutôt de saison ailleurs, excepté sur l'île de beauté (déficit important).

 

Écart à la moyenne de températures en aout depuis 1921

 

Températures fraîches

En moyenne, la température a été déficitaire de 1,5°C par rapport à la normale de référence 1981-2010, classant le mois d'août 2014 parmi les plus frais de ces 30 dernères années.

 

Précipitations très supérieures à la normale

Concernant les précipitations, la moyenne nationale fait état d'un excédent de 50 % par rapport à la période de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement déficitaire

Le déficit d'ensoleillement a atteint quant à lui plus de 10 % par rapport à la moyenne de référence 1991-2010.

 

Twitter Facebook