Météo-Contact
« Partageons ensemble le temps de demain »

Orages : comment s'en protéger ?


foudre

 

 

Ils sont fascinants par leur taille et les phénomènes qu'ils produisent : à la fin de cet article vous saurez tout sur les orages et comment vous s'en protéger !

Un orage est un phénomène atmosphérique associé à au moins un éclair et du tonnerre. Il provient systématiquement d'un type de nuage : le cumulonimbus.
Pour se former, il a besoin d'humidité et de chaleur près du sol et d'un air plus sec et froid en altitude : cela déclenche la convection (l'air chaud et humide, plus léger que l'air froid, monte en altitude et sert de ressource à l'orage pour sa formation).
Même si parfois cela suffit, la plupart du temps, l'orage a besoin d'un déclencheur pour soulever cette parcelle d'air chaud (comme un relief ou un front froid).
L'orage prend fin quand l'alimentation en air chaud est interrompue par l'air froid qui redescend du nuage d'orage.

Un orage est par définition systématiquement dangereux, à cause de la foudre : une décharge électrique du nuage jusqu'au sol qui peut blesser voire tuer un être humain (même à plusieurs mètres de son point d'impact, car l'électricité se déplace ensuite dans le sol). Il produit aussi assez souvent de fortes pluies, de fortes rafales de vent, de la grêle et plus rarement une tornade.
Il existe plusieurs types d'orages :
- les monocellulaires (orage généralement peu intense et court : les plus fréquents),
- les multicellulaires (c'est une série d'orages monocellulaires avec les cellules les plus jeunes en maturation qui remplacent les cellules plus vieilles en dissipation, ils peuvent être assez forts et plus durables),
- les systèmes convectifs de méso-échelle -SCM ou MCS- (un complexe orageux, leur intensité est variable mais ils sont étendus et durables),
- les supercellulaires (des orages impressionnants, très intenses et très durables).

Les SCM peuvent prendre des formes variables comme les orages en V qui se régénèrent au même endroit et produisent des pluies diluviennes sur la même localisation ou les grains orageux en arc qui produisent des vents violents (avec sa forme extrême : le derecho, qui est particulièrement étendu et durable).

Les orages tendent à devenir de plus en plus fréquents à partir de mars avant un pic d'activité de mai à août. Ensuite, l'activité orageuse décline et à tendance à se cantonner au bord de la Méditerranée qui apporte suffisamment d'énergie pour entretenir des orages durant l'automne avec les fameux épisodes méditerranéens ou cévenols. Cette répartition estivale s'explique par une plus grande différence de température entre le sol et l'altitude en été avec un soleil franc qui est actif plus longtemps dans la journée et qui surchauffe énormément les sols. De plus, une atmosphère chaude admet plus d'eau dont l'orage a cruellement besoin pour sa formation (en effet : un air saturé en eau à 30°C contient six fois plus d'eau qu'un air saturé à 0°C).

 

Comment se protéger ?
 

Pour se protéger d'un orage, il faut se mettre à l'abri dans un bâtiment en dur dès que vous entendez le tonnerre. En effet, à partir du moment où vous entendez le tonnerre, la foudre peut vous toucher, même si vous êtes loin de l'orage. Dans ce bâtiment, il faut se trouver le plus au centre possible, dans une pièce sans fenêtre, à l'étage le plus bas non inondé (en évitant les sous-sols rapidement inondables). Cette disposition vous protégera de la plupart des phénomènes météorologiques violents liés aux orages (même de la plupart des intensités de tornades). 
S'il existe un risque orageux avéré (par exemple une vigilance orange orage est déclenchée) et AVANT l'orage : rentrez votre véhicule et vos animaux à l'abri et il faut ranger les objets sensibles au vent et à la grêle.

 

 anthony   Article écrit par Étienne Farget

 

 

site

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Vendredi 18 juin 2021 à 10:44:59

À lire aussi...

Fort coup de vent attendu en milieu de semaine

Après le pic de douceur remarquable du début de semaine, les intempéries vont faire leur retour à partir de mercredi soir par le nord. Attention au vent...

Lire l'article

Tendance saisonnière hiver 2021-2022

Quelles sont les tendances pour l'hiver 2021-2022 ? Nous allons vous expliquer nos méthodes de prévisions, les indices météorologiques et les projections pour les mois à venir...

Lire l'article

Le phénomène La Niña de retour ces prochains mois

Après avoir fait un retour fracassant entre la fin de l'été 2020 et mais 2021, La Niña a fait une pause, mais son retour est d'ores et déjà prévu pour les prochains mois...

Lire l'article

Tendance saisonnière pour l'automne 2021

Quelles sont les tendances pour les trois mois de l'automne 2021 ? Voici quelques indications et projections pour septembre, octobre et novembre...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.