Météo-Contact
« Partageons ensemble le temps de demain »

2021 : de nouvelles normales climatiques


normes

 

Que sont les normales de saison ?

 

En climatologie comme en météorologie, on appelle normales de saison les données statistiques calculées des différents paramètres composant le climat sur une période qui va servir de référence. Ainsi, on retrouve la température, la pluviométrie, la vitesse et la direction du vent, l’ensoleillement, etc.

Les premières normes en France datent de 1900. Les températures sont analysées quotidiennement grâce à un réseau de trente stations météo réparties sur le territoire permettant un maillage géographique serré des mesures.

Elles sont calculées sur une durée de 30 ans afin de représenter le climat le plus proche possible de ce que nous vivons actuellement. Et tous les 10 ans les mesures de référence changent pour prendre en compte l’évolution du climat, notamment par rapport au réchauffement climatique. Il s’agit de règles de l’OMM (Organisation Météorologique Mondiale) que chaque pays du monde doit respecter.

De ce fait, tous les pays vont à présent réaliser de nouveaux calculs en cette année 2021 pour obtenir des normales saisonnières sur la période 1991-2020. Ces normales seront utilisées dès 2022.

 

Des normes toujours plus élevées

 

En France, cette nouvelle période de référence prend en compte des phénomènes météorologiques extrêmes. En effet, l’année 2020 est considérée comme la plus chaude en France depuis 1900, et l’année 2019 a également été particulière avec deux vagues de chaleur exceptionnelles lors de la saison estivale.

Les évolutions de températures sont les plus parlantes sur le réchauffement climatique actuel. Sur la période de référence 1981-2010, la température moyenne en France était de 12,56°C, contre 12,97°C sur la période 1991-2020, soit une augmentation de 0,41°C. L’évolution est conséquente depuis plus d’un siècle avec une augmentation de 1,7°C par rapport à l’année 1900.

Depuis 50 ans, chaque décennie est plus chaude que la précédente. La plus forte progression est la décennie que nous venons de passer, avec une hausse de 0,59°C en moyenne en 2011-2020 par rapport à la décennie 2001-2010. A titre d’exemple, les températures moyennes de Paris en 2020 équivalent à celles de Bordeaux en 1970. Ainsi, la plupart des villes de France ont des températures aujourd’hui qui correspondent à celles des villes plus au sud et/ou plus à l’ouest 50 ans auparavant.

 

Vers un nouveau système de normes à l’avenir ?

 

Enfin, pour éviter d’avoir des normes de saisons stationnaires, des recherches sont en cours afin de trouver des méthodes pour avoir des estimations de moyennes climatiques qui seraient évolutives, c’est-à-dire qu’elles permettraient d’avoir une référence relative pour le climat actuel.

 

 damien   Article écrit par Damien Valette

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Dimanche 09 mai 2021 à 21:01:55

À lire aussi...

Orages : comment s'en protéger ?

Les orages sont des phénomènes fascinants et dangereux, apprenez-en plus sur leur formation et comment s'en protéger dans cet article accessible à tous...

Lire l'article

2021 : de nouvelles normales climatiques

En 2021, de nouvelles normes de saison de référence vont voir le jour en France, qui concerneront la période 1991-2020...

Lire l'article

Gulf Stream : mais que se passe-t-il ?

Le Gulf Stream ralentit. D'après les dernières études, le phénomène semble s'accélérer...

Lire l'article

Et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Si le réchauffement climatique s'accélère, les nuages de basse altitude comme le stratocumulus pourraient avoir des difficultés à se former...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.