La météo en bref - Les photométéores


 

Un photométéore, cela ne vous dit peut-être rien. C'est pourtant un des plus beaux phénomènes naturels qu'il soit.

 

 

Qu'est-ce qu'un photométéore ?

 

Un photométéore est un phénomène optique provoqué par une interaction marquée entre les composants de l'atmosphère et la lumière, qu'elle soit solaire, lunaire ou de source artificielle. Il peut prendre diverses formes telles qu'un arc, un cercle ou des rayons rectilignes.

 

Arc en ciel

 

 

Le photométéore le plus connu : l'arc-en-ciel

 

La lumière solaire est composée de beaucoup de couleurs, qui n'en forment plus qu'une seule lorsqu'on la voit à l'oeil nu. L'arc-en-ciel est simplement dû à la décomposition du spectre de la lumière solaire à travers de grosses gouttes d'eau.

L'aspect arqué de l'arc-en-ciel est quant à lui dû à la source lumineuse, le soleil, qui envoie de la lumière à 360°. Mais le cercle n'est pas complet, car il “ touche ” le sol. Si nous vivions dans les airs, un arc-en-ciel serait simplement un cercle et non plus un arc.

 

 

Une très grande diversité optique...

 

► Les halos

 

Même si ce sont des cercles, ils peuvent présenter une structure plus complexe, mais tous prennent place autour de sources lumineuses assez puissantes. Parmi elles, il y a bien sûr le soleil, mais aussi la lune et parfois des lampadaires. Ils sont la conséquence visible de la réfraction ou réflexion de la lumière.

 

Halo

 

 

► Les mirages

La lumière circule de manière rectiligne dans un espace aux conditions strictement identiques en tous points. Or, généralement l'été, la température au plus proche du sol sur certaines surfaces (bitumes, sable) est bien plus élevée que lorsqu'on s'en écarte. Cette différence provoque un indice de réfraction de l'air plus important, ce qui aura pour effet de dévier certains rayons lumineux, provoquant l'illusion d'un “ miroir ” : le mirage.

 

 

► Le rayon vert

Le rayon vert est mythique pour de nombreux photographes. Pour faire simple, au lever du soleil, avec certaines conditions atmosphériques, le soleil devient vert durant un très court instant. Cela s'explique relativement simplement. Lorsque le soleil est proche de la surface terrestre, les rayons rouges sont en partie absorbés ou réfractés. De plus, les rayons qui tendent vers le bleu sont plus absorbés que les verts. La conjonction des deux donne un soleil d'apparence verte.

 

Rayon vert

 

Twitter Facebook