Météo-Contact
« Partageons ensemble le temps de demain »

Les farfadets - La météo en bref


 

Bien moins connus que les éclairs, et pourtant bien plus impressionnants, les farfadets sont peu connus du grand public et encore mal expliqué par la communauté scientifique.

 

Les farfadets

Farfadets (ou Red Sprites) observés à Les Issambres (83) dans la nuit du 5 au 6 décembre 2021

Crédit : Yohan Laurito

 

 

Qu'est-ce qu'un farfadet ?

 

Un farfadet est une intense décharge électrique qui se produit au-dessus d'un cumulonimbus particulièrement virulent. Cette décharge, d'une hauteur estimée pouvant atteindre 30 à 40 km se produit à partir de 40 km d'altitude et atteint l'ionosphère, située vers 60 km d'altitude.

Il a un aspect rougeâtre et se présente sous forme de colonne verticale. Ce phénomène est extrêmement bref, entre 3 et 10 microsecondes (soit 0,000 003 seconde à 0,000 010 seconde) et est rarement visible depuis le sol du fait de sa faible luminosité et de son altitude, qui nécessite un ciel dégagé, chose peu évidente par temps d'orage.

 

 

 

Comment se produit un farfadet ?

 

Même si les farfadets sont encore sujets à de nombreux débats au sein de la communauté scientifique, quelques paramètres indispensables sont maintenant cernés avec certitude.

Un farfadet est associé à une puissante décharge de foudre. Cette décharge va entraîner la création d'un champ électrostatique au-dessus de la cellule orageuse. Ce champ électrostatique ainsi formé, une importante hétérogénéité électrostatique entre les environs du sommet et la partie basse de la thermosphère, la mésosphère, en ressort et par conséquent une importante différence de potentiel électrique entre les différents points de l'espace. Cette importante différence de potentiel va se rééquilibrer via une décharge, le farfadet.

Quant à la couleur rougeâtre du phénomène, elle est due à la présence d'atomes d'oxygène et d'azote dans la stratosphère et la mésosphère, parties de l'atmosphère concernées par les farfadets.

Cela-dit, cette explication est approximative car beaucoup d'autres éléments entrent en jeu, mais tous ne sont pas connus ou pas encore expliqués par la communauté scientifique.

 

 

Un phénomène rare, mais pas unique en son genre…

 

Les phénomènes lumineux transitoires, tel est le nom donné aux décharges électriques en direction de l'espace qui se produisent au-dessus de la troposphère.

Jets bleus, elfes ou encore jets géants ne vous disent peut-être rien. Ce sont des phénomènes semblables dans les grandes lignes aux farfadets, mais néanmoins différents. Tous sont de grandes décharges électriques qui se produisent au sein de l'atmosphère, sous différentes formes.

Par exemple, les elfes sont des lueurs rouges, sortes de halos, qui se produisent au-dessus d'orages violents, aux alentours des 100 km d'altitude.

Eux aussi sont encore méconnus des scientifiques et du grand public, car leur observation depuis le sol terrestre relève de l'exceptionnel.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Coup de chaleur dans le Sud-Ouest cette semaine

La chaleur vient de nouveau frapper à notre porte. Le Sud-Ouest sera en première ligne, avec un mercure bien élevé...

Lire l'article

Tendance saisonnière : automne et hiver 2022-2023

Quelles sont les tendances pour l'automne et l'hiver 2022-2023 ? Il est temps de découvrir les tendances saisonnières des mois à venir...

Lire l'article

Tendance météo pour le mois d'octobre 2022

Après un mois de septembre coupé en deux, le mois d'octobre devrait être anticyclonique et plutôt sec...

Lire l'article

Entre pluie et menace de coup de vent d'ici samedi

Cette semaine s'annonce particulièrement agitée. Au programme : pluies parfois abondantes et fortes bourrasques de vent...

Lire l'article