La météo en bref - Les entrées maritimes


 

Les entrées maritimes sont récurrentes sur les bulletins météo, notamment aux abords du golfe du Lion. Mais au final, c'est quoi une "entrée maritime" ?

 

Côte

 

 

Que sont les entrées maritimes ?

 

Lorsqu'une masse d'air située au-dessus d'une mer ou d'un océan entre sur les terres, on assiste parfois à une confrontation de masses d'air local, ce qui peut avoir pour conséquence un changement de temps, avec notamment la formation de nuages.

 

 

Comment se forment les entrées maritimes ?

 

Lorsqu'une masse d'air est en mouvement au-dessus d'une très grande étendue d'eau, elle se charge en humidité et tend à se rapprocher de la température de l'eau. Cependant, arrive un moment où elle rencontre les terres. À partir de là s'ensuit toute une série de changements atmosphériques sur les côtes.

D'abord, la température peut changer. Que cela soit en hiver, où la température terrestre sera plus basse que la température de l'eau, ou en été, saison pendant laquelle les terres sont généralement plus chaudes que l'eau, les masses d'air ne sont pas les mêmes.

Ensuite, et c'est la partie visible des entrées maritimes, on peut assister à la formation de nuages en basse altitude. L'air étant chargé en humidité, le point de rosée peut être rapidement atteint.

 

Pour en savoir plus sur la formation des nuages, c'est par ici et pour en savoir plus sur les différents nuages, c'est par là.

 

 

Pourquoi des régions sont plus concernées que d'autres ?

 

Il faut aller chercher dans les conditions de production des entrées maritimes.

L'étendue d'eau devant produire une forte évaporation, elle doit être chaude. Du plus, il faut une amplitude thermique assez importante entre l'air marin et l'air terrestre.

Ces conditions sont souvent réunies dans les régions du sud, avec la Méditerranée qui est une mer très thermosensible avec des côtes très sujettes aux fortes chaleurs également.

 

Twitter Facebook