« Partageons ensemble le temps de demain »

La météo en bref - Les courants marins


 

Saviez-vous qu'il fait plus chaud à Brest qu'à Marseille en plein hiver ? Maintenant oui ! Mais savez-vous pourquoi ? La réponse réside dans les courants marins.

 

Carte du Gulf Stream et des ses branches sur l'Atlantique nord

Carte du Gulf Stream et des ses branches sur l'Atlantique nord

 

 

Qu'est-ce qu'un courant marin ?

 

Tout est dans le nom. Un courant marin est mouvement d'eau de mer sur une longue distance qui n'est pas provoqué par une quelconque activité humaine. Il n'est pas comparable à une rivière car pas conditionné dans une vallée, mais seulement entouré d'eau. Il prend souvent une forme de boucle au sein d'un océan, mais seulement dans un seul hémisphère et transporte des eaux chaudes vers les eaux froides et les eaux froides vers les eaux chaudes. Cependant, il peut y avoir des courants à sens unique, dérivés des boucles.

 

 

Comment se forme un courant marin ?

 

Dans les océans, on distingue deux grands types de courants marins :

→ Les courants de surface

Les courants de surface sont initiés et dépendants des vents dominants sur la durée. Ils sont extrêmement mobiles géographiquement, de par l’instabilité des vents au fil des saisons mais aussi à cause de la force de Coriolis, qui dévie le courant par rapport à l’angle du vent. De plus, ils ne concernent que les 300 premiers mètres sous la surface. Les courants marins cycliques sont orientés dans le sens horaire dans l’hémisphère nord et antihoraire dans l’hémisphère sud.

→ Les courants de profondeur

Les courants de profondeur sont directement dirigés par deux paramètres : la salinité et la température de l’eau. Plus l’eau est salée et/ou plus elle est froide, plus elle est dense. C’est cette question de densité qui entraîne les mouvements aquatiques.

 

 

Quelle influence sur le climat ?

 

Les courants marins sont d’une importance capitale dans le climat mondial. Ils transportent de grandes quantités d’eau sur des milliers de kilomètres. La température de ces masses d’eau permet de maintenir un certain équilibre thermique entre les régions en réchauffant les masses d’air surplombantes. Ainsi, Brest étant peu éloigné du Gulf Stream, courant provenant de l’Atlantique tropical, connait des hivers plus doux que Marseille, bordé par la Méditerranée, sujette à des variations de températures bien plus importantes au fil des saisons à cause du faible brassage des eaux.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

L'hiver aux portes de l'Islande

L'hiver s'apprête à frapper de manière plus marquée l'Islande ces prochains jours ! Chutes de neige et froid vif sont attendus...

Lire l'article

Retour de la douceur ces prochains jours !

La fraîcheur actuelle va laisser place à la douceur ces prochains jours mais tous les scénarios restent encore possibles au-delà de vendredi prochain...

Lire l'article

Tendances saisonnières : hiver 2017/2018

Tendance saisonnière hiver 2017-2018. Les indices pour le début de l'hiver. Tendance hypothétique à l'échelle de la France pour le trimestre à venir...

Lire l'article

Brouillards persistants en France

La persistance des nuages bas sur le Sud-Ouest et le Centre-Est laisse place à des températures bien fraîches voire froides en plaine. Retour à la normale ces prochains jours...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France