« Partageons ensemble le temps de demain »

La météo en bref - La houle


 

Qu'elle soit ridée ou grosse, la mer ne se passe jamais de la houle. Mais comment naît-elle ? A-t-elle un lien avec le temps qu'il fait ?

 

La houle

 

 

Qu'est-ce que la houle ?

 

La houle est une succession de mouvements visibles à la surface d'une vaste mer ou d'un océan caractérisés par une série d'éléments :

→ C'est une onde mécanique qui se propage jusqu'à la rencontre d'un obstacle.

→ La houle provient de vents situés au large de l'endroit d'observation.

→ Elle est caractérisée par une hauteur, mesurée entre la crête et le creux de l'onde.

→ Elle a une fréquence qui lui est propre (nombre de vague par unité de temps).

→ Sa direction de propagation, trahissant souvent le lieu d'origine.

 

 

Comment se forme la houle ?

 

Avant qu'une série de vagues ne devienne houle, il y a la période de formation pendant laquelle les vagues sont exposées aux vents formateurs. À ce moment là, on appelle la série de vague la “ mer de vent ”.

Une vague étant une onde, elle a besoin d'énergie pour se former. Cette énergie est puisée dans la force du vent. Lorsque le vent se produit à la surface de l'eau, il y a des frottements entre les deux éléments. Ces frottements provoquent une petite élévation locale de l'eau, qu'on peut qualifier de vaguelette. Cette même vaguelette va à son tour prendre le vent, et grossir encore un peu et ainsi de suite jusqu'au moment où cette vaguelette devenue vague quitte la zone de vent. C'est à ce moment qu'elle aura atteint son paroxysme. Cependant, ce n'est qu'à ce moment-là que le train de vagues – la mer de vent - devient houle.

 

 

Les vagues scélérates

 

Lors de longs trajets en mer, de nombreux marins ont rapporté des cas de “ murs d'eau ” ou encore de “ vagues montant au ciel ”. Ces vagues sont probablement des vagues scélérates.

Ce type de vague consiste en une vague à la pente abrupte dont la hauteur crête-creux est égale ou supérieure à 2,1 fois la hauteur moyenne des vagues.

Ce type de vague n'est que rarement observé et mesuré, c'est probablement la raison première pour laquelle on n'est sûr de rien quant à leur formation.

Cependant, plusieurs hypothèses sont émises. Par exemple, certains pensent que ces vagues sont dues à la somme de plusieurs vagues classiques au même instant. Certaines vagues iraient plus vite que d'autres et au moment où l'une rattrape l'autre, leurs forces respectives s'ajouteraient.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Coup de vent dans le Nord-Ouest mercredi

Un coup de vent est attendu entre mercredi après-midi et jeudi matin dans le Nord-Ouest. Les rafales pourront atteindre voire dépasser 100 km/H sur les caps...

Lire l'article

L'Europe il y a 5 millions d'années : un climat chaud et humide

Il y a 5 millions d'années, un climat chaud et humide régnait en Europe. Petit tour d'horizon dans le passé...

Lire l'article

Dégradation du temps ce week-end et neige abondante en montagne

La fraîcheur et les précipitations seront de retour ce week-end avant un coup de froid la semaine prochaine...

Lire l'article

Pulsion douce au sud-ouest des États-Unis

Une hausse du mercure marquée est attendue dès ce mardi au sud-ouest des États-Unis ! Les températures pourraient localement atteindre les 30°C...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France