« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique décembre 2015


 

Le mois de décembre 2015 a été particulièrement sec, très ensoleillé et exceptionnellement doux. Il se hisse au premier rang parmi les mois de décembre les plus doux jamais enregistrés. Les précipitations ont été partout déficitaires et même souvent très déficitaires, l'ensoleillement a été parfois exceptionnel, notamment sur le Centre-Ouest et la douceur est restée omniprésente.

 

Avant le 5, on retrouve des gelées le matin, notamment entre le Sud-Ouest et les frontières de l'Est avec par exemple -4.2°C à Guéret (23), -4.1°C au Puy-en-Velay (43) et -2.4°C à Bergerac (24) le 2, -5.3°C à Roanne (42), -4.1°C à Vichy (03), -3.3°C à Nevers (58) le 3, -5.5°C à Romorantin (41) et -2.4°C à Troyes (10) le 5.

Le 6, une pulsion douce arrive par le Sud-Ouest et les gelées matinales se raréfient. On relève 18.5°C à Bayonne (64) et Tarbes (65), 17.8°C à Montauban (82), 15.5°C à Roanne (42) ou encore 15.3°C à Quimper (29). La douceur continue à s'étendre le lendemain, avec 19.4°C à la pointe de Socoa (64), 18.6°C à Calvi (2B), 18.1°C à Bergerac (24), 16.7°C à Guéret (23), 16.1°C à Auxerre (89) et 15°C à Strasbourg (67). Les 8 et 9, la douceur se rabat vers l'extrême sud avec 18.4°C à Alistro (2B) et 16.8°C à Clermont-Ferrand (63) le premier jour et 18.1°C à Hyères (83) le lendemain.

Le 10, il fait temporairement plus frais sur le pays avec le matin -7°C à Guéret (23), -4.3°C à Aurillac (12), -3.8°C à Bergerac (24) et -2.6°C à Auch (32) et juste en maximale 1.5°C à Nancy (54), 2.5°C à Chartres (28), 2.8°C à Dijon (21) et 3.4°C à Tours (37). À partir du 11, les maximales remontent au-dessus de 6°C en général sur le nord avec 6.6°C à Langres (52) et la douceur persiste en direction du Pays basque et la Corse avec à nouveau 18.4°C à Alistro (2B) et 16.6°C à Pau (64).

Après une relative fraîcheur sur le nord le 13 avec 3.9°C à Dijon (21) et quelques gelées en plaine entre Sud-Ouest et Nord-Est, la douceur revient encore par le Sud-Ouest à partir du 14 avec 20.3°C à Pau (64), s'étend le 15 avec 19.7°C à Bayonne (64) et 17°C à Guéret (23). Le 16, on atteint partout au moins 10°C, souvent 14°C sur l'ouest et le sud du pays avec 21.3°C à Socoa (64), 21.2°C à Perpignan (66), 19°C à Béziers (34), 18.4°C à Albi (81), 15.9°C à Caen (14), 15.6°C à Avord (18) et 14.2°C à Lille (59). Le 17, la douceur se renforce. On relève 22.8°C à Socoa (64), 19.9°C à Guéret (23), 19.2°C à Brive-la-Gaillarde (19), 17.7°C à Troyes (10), 16.6°C à Brest (29), 16.5°C au Havre (76) et 16°C à Saint-Etienne (42). Le 18, on poursuit sur la lancée avec pas moins de 23.5°C à Socoa (64). Le 19, les températures explosent près des Pyrénées. Jour de chaleur à Pau (64) qui enregistre la température la plus élevée du mois avec 25.4°C, suivi de Socoa (64) avec 25°C. On a également 19.6°C à Guéret (23), 18.3°C à Brignogan (29), 17.6°C à Clermont-Ferrand (63), 16.9°C à Châteauroux (36).

Jusqu'au 25, les températures fluctuent légèrement mais restent globalement sur une moyenne de 13°C au nord et 15°C au sud avec 18 à 19°C vers le Pays basque voire plus avec 20.9°C à Socoa (64) le jour de Noël. Après le 26, la fraîcheur refait parfois son apparition dans le Nord-Est avec 6.4°C à Dijon (21) le 27 et quelques températures négatives le matin. Mais la douceur persiste jusqu'au 30 sur le sud et l'ouest du pays. Ce n'est que le 31 que les températures chutent, bien souvent en-dessous des 13°C avec le passage d'une perturbation pluvieuse.

Avec +5.65°C, Creil (60) signe la température la plus anormale du mois. La ville est suivie d'Abbeville (80) avec +5.6°C et Nancy (54) avec +5.5°C. Paris (75) finit le mois avec +4.55°C. La seule anomalie négative revient à Figari (2A) avec -0.15°C et on monte ensuite à +1.35°C à Chambéry (73) et +1.6°C à Perpignan (66) et Calvi (2B). 93% des stations dépassent la barre des 2°C et même 57% celle des 4°C.

 

Écart à la moyenne de températures en décembre depuis 1921

 

Les précipitations ont été particulièrement déficitaires ce mois de décembre. Des déficits élevés sont observables sur un bon nombre de régions et ce n'est qu'en se dirigeant vers le Nord-Ouest et notamment la pointe bretonne qu'on retrouve des cumuls plus habituels. On y retrouve Lorient (56) avec 98 mm tombés pour 87.7% de la normale et Brest (29) avec 121.4 mm ce qui représente 82.1% de la normale. Avec le mont Aigoual (30) et ses 111.6 mm mais pour juste 56.1% du cumul de pluie mensuel habituel, ce sont les 3 plus hautes valeurs observées. Les cumuls les moins élevés se retrouvent sur le sud du pays et la Corse avec bien souvent moins de 10 mm. On relève seulement 0.4 mm à Embrun (05) (0.6% de la normale), 0.6 mm à Perpignan (66) (1%), 1.2 mm à Carcassonne (11) (1.9%), 1.8 mm à Calvi (2B) (2.3%). En fait, les 20 mm ne sont atteints que sur 49% des stations et 25% ont observé un cumul inférieur à 10 mm. Quant aux anomalies de précipitations, 87% ont reçu moins de la moitié des précipitations habituelles, presque 50% moins du quart et 18% plus de 10 fois moins qu'à l'accoutumée.

 

L'ensoleillement a été globalement excédentaire et même exceptionnel entre le sud-ouest et le nord-est du pays. Le soleil a été particulièrement généreux sur une majeure partie du pays. Les exceptions reviennent seulement à la pointe bretonne et au pourtour méditerranéen où on a observé à Lorient (56) 65% de la normale et encore moins à Nîmes (30) avec 53%, soit juste la moitié de l'ensoleillement habituel, un record du fait de la persistance d'entrées maritimes. À l'inverse, des anomalies exceptionnelles sont observées ailleurs et plus particulièrement sur un quart nord-est du pays. L'ensoleillement atteint 283.5% à Ambérieu (01) soit presque le triple de la normale, 272% à Lyon (69), 264% à Mulhouse (68), également 209% à Troyes (10), 185.5% à Toulouse (31), 177% à Paris (75), 156.5% à Bordeaux (33), 137% à Caen (14) et 128% à Lille (59). De nombreux records d'ensoleillement sont battus voire explosés. À Ambérieu (01), le nouveau record a été établi à 142.3 heures contre 98.3 heures il y a juste 2 ans en décembre 2013. À Lyon (69), les 103.4 heures de ce même mois ont été battues en 2015 avec 148 heures. 15% des stations synoptiques ont un ensoleillement inférieur à la normale, 54% en ont au moins moitié plus et 22% d'entre elles en ont plus du double. Concernant les durées d'ensoleillement, la plus basse revient à Brest (29) avec 44.3 heures et la plus élevée à Albi (81) avec 176.2 heures.

 

 

Cartes des écarts par rapport à la normale (température, précipitations, ensoleillement)

Écart par rapport à la normale en décembre 2015 (température)  Écart par rapport à la normale en décembre 2015 (précipitations)  Écart par rapport à la normale en décembre 2015 (ensoleillement)
Température Précipitations Ensoleillement

 

 

Peu d'évènements météorologiques à noter ce mois de décembre, si ce n'est la douceur accompagnée d'un temps sec et globalement ensoleillé. On peut rappeler :

Le point effectué le 19 décembre : Douceur récurrente ces prochaines semaines ?

Le point effectué le 27 décembre : Vers une semaine plus perturbée ?

Le point effectué le 29 décembre : Un mois de décembre anormalement doux !

 


 

 

Températures très supérieures à la normale

Moyennées sur l'ensemble du mois et l'ensemble des stations synoptiques, les températures du mois de décembre 2015 ont été supérieures de 3.9°C à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations extrêmement déficitaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été très déficitaires (un déficit de 71%) par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement très excédentaire

L'ensoleillement a été bien excédentaire par rapport à la moyenne de référence 1991-2010, atteignant +58%.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

La vague de froid de décembre 1933

En 1933, une vague de froid caractérisée par sa durée touche la France du 7 au 24 décembre. Le mois de décembre 1933 est le plus froid depuis les mois de décembre 1890 et 1879...

Lire l'article

Neige en plaine dans l'Est lundi

Un épisode de neige jusqu'en plaine est attendu dans l'Est lundi avant le retour d'un temps plus doux sur la majeure partie du pays au fil de la semaine...

Lire l'article

Point sur l'enneigement des montagnes

Où en est l'enneigement de nos montagnes ? Un point sur l'état du manteau neigeux est donc abordé dans cet article...

Lire l'article

Un mois de novembre ensoleillé et plutôt sec

Le mois de novembre 2017 a été plutôt ensoleillé, humide dans le Nord-Est et sec ailleurs avec des températures proches de la normale...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France