Événements climatiques : année 2000


 

  • Un mois de juillet exceptionnellement frais

 

Le mois de juillet 2000 aura été exceptionnellement frais, l'anticyclone n'est pas parvenu à s'imposer car il été bien trop faible et éloigné de notre pays pour avoir une quelconque influence. Du coup c'est de l'air froid qui a concerné l'Europe de l'ouest avec un flux de nord-nord-ouest. Ce mois de juillet restera dans les annales par les caractéristiques suivantes : le manque cruel d'ensoleillement qui aura fait pâlir plus d'un vacancier, des précipitations très abondantes, et des températures bien inférieures aux normales.  

 

 Température en juillet en France depuis 1950

 Crédit photo : Météo-France

 

Comme nous pouvons le voir sur ce graphique, les températures ont été bien fraîches en juillet 2000. Cependant, malgré les températures automnales, ce n'est pas pour autant que ce juillet a battu des records d'un point de vue national, nous avons connu en effet, d'autres juillet très frais comme par exemple celui de 1980.

 

 

Rapport à la normale des précipitations en juillet 2000

Crédit photo : Météo-France

 

Des précipitations très abondantes

Les précipitations ont été abondantes, nous pouvons le voir à travers cette carte qui représente en pourcentage l'écart de ce qu'il aurait du tomber par rapport à la moyenne. Nous pouvons constater en effet qu'une grande partie du pays a connu un arrosage très copieux avec jusqu'à +200% / +300% en excédent pluviométrique

 

Nombre de jours avec pluies en juillet 2000

Crédit photo : Météo-France

 

Voici une dernière carte encore plus éloquente, celle-ci représente le nombre de jours avec pluies, et on peut voir qu'il a pratiquement plu tous les jours sur les 2/3 du pays, ce qui explique le fort cumul pluviométrique mensuel à la fin du mois. La région parisienne n'a pas vu le soleil plus de 109h, ce qui réprésente à peine 5/6 jours tout cumulé. Les durées d'ensoleillement n'ont pas dépassé la moitié de ce que l'on devait avoir normalement dans de nombreuses villes. 

Pour conclure, ce sera sans doute un mois de juillet à oublier pour de nombreux vacanciers. En revanche, le caractère de cet événement est que nous avons eu très peu d'ensoleillement, de nombreux records ont été battus. 

 

 

  • Tempête du 6 novembre 2000

 

Novembre 2000 aura été doux et dépressionnaire dans l'ensemble. Le 6 novembre 2000, une dépression se creuse et balaye de plein fouet le sud de la France avec une très forte houle et d'importants dégâts sur le littoral de la Côte d'Azur. Les vents ont souvent dépassé les 100/120 km/h. De plus, de bonnes précipitations se sont abattues, ce qui aura causé la mort d'un habitant à Nice et de deux habitants dans le Midi. Cette tempête fût brève mais assez virulente, cependant elle n'aura pas été aussi forte que prévu.

 

Pluie 06/11/2000

 

 

Twitter Facebook