« Partageons ensemble le temps de demain »

Tempêtes de sable - La météo en bref


 

La France, bien qu'elle ne compte pas de désert de sable sur son territoire, n'est pas tout à fait épargnée par les tempêtes de sable. Explications.

 

Tempête de sable vue d'un satellite sur la Mer Rouge

Tempête de sable vue d'un satellite sur la Mer Rouge

 

 

Qu'est-ce qu'une tempête de sable ?

 

La tempête de sable est un terme générique qui désigne l'association de sable et/ou poussière en suspension dans l'air à de puissantes rafales de vent, provoquant une visibilité réduite - et parfois nulle - ainsi qu'un air de très mauvaise qualité.

Le rapport de cause à effet est simple. Le vent provoque le soulèvement de particules de sable et de poussière, qui, si elles sont assez légères, "volent" au gré des vents, parfois sur des milliers de kilomètres.

 

 

Différentes origines

 

Comme dit ci-dessus, "tempête de sable" est un terme générique regroupant tous les phénomènes qui s'y apparentent.

En réalité, il y a diverses origines à ce phénomène de soulèvement de particules.

  •  Les fronts : ils sont -  schématiquement - la conséquence d'une masse d'air en chassant une autre. Cela provoque parfois de fortes rafales de vent sur des espaces très étendus. On peut étendre le concept aux dépressions bien que le mécanisme soit assez différent.
  • Les orages : à l'avant d'une ligne orageuse, il est fréquent que se produisent de fortes rafales de vent provenant de la subsidence de l'air froid d'altitude entraîné par les précipitations. Ces mêmes précipitations n'atteignant pas toujours le sol dans les régions désertiques, faute d'humidité ambiante, sable et poussières restent secs et donc sujets au vent.

 

 

Quelles conséquences en France ?

 

Voiture recouverte d'une pellicule de sable dans le sud de la France

Voiture recouverte d'une pellicule de sable dans le sud de la France | Jérôme Garcia via Twitter 

 

 

Contrairement aux apparences, la France est à portée des plus grandes tempêtes de sable. Le pourtour méditerranéen est particulièrement exposé aux précipitations accompagnées de sable saharien.

Dans une moindre mesure, des quantités non-négligeables de poussière peuvent être soulevées au passage d’orages si les conditions sont optimales – pas de précipitation, terrain sec et peu voire pas artificialisé.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Point sur l’érosion du littoral après l’hiver 2018

Les plages se remettent doucement des assauts de l'hiver, l'état des côtes est-il stable ou bien l'érosion des côtes a t'elle été importante ... ?

Lire l'article

Risque d’orages ces prochains jours

Un changement de temps pourrait s'opérer ce week-end en France : la météo pourrait prendre une tournure orageuse...

Lire l'article

Soleil et chaleur : ce temps va-t-il durer ?

Les conditions estivales vont perdurer jusqu'au week-end avant une baisse sensible du mercure accompagnée d'une dégradation entre dimanche et lundi...

Lire l'article

Avril, un mois de transition

Le mois d'avril est souvent considéré comme un mois de transition avec une première décade perturbée laissant place au beau temps en seconde partie de mois...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France