« Partageons ensemble le temps de demain »

Le verglas d'hiver - La météo en bref


 

Phénomène dangereux et parfois difficilement prévisible, le verglas d'hiver est peu visible mais dangereux.

 

Paysage gelé d'hiver

 

 

Qu'est-ce que le verglas d'hiver ?

 

En hiver, lorsque le sol est à une température négative et qu'il y a de l'eau sous forme liquide qui le touche (via des précipitations ou une fonte partielle des neiges), alors l'eau se transforme en glace. C'est cette mince couche de glace qui est appelée verglas – d’hiver, car il en existe un d’été. Elle n'excède que rarement quelques millimètres, mais ce n'est pas l'épaisseur qui fait la dangerosité.

 

 

Comment se forme le verglas d'hiver ?

 

Dans le détail, on observe plusieurs processus types qui aboutissent au même résultat.

  • Gel d'une surface très humide.

Les chaussés humides peuvent, lorsqu'il y a assez d'humidité, devenir glissantes par le gel de l'eau présente.

  • Regel de la fonte partielle des neiges.

Lorsque la neige au sol est en cours de disparition, la neige résistante agit telle une éponge et maintien l'eau liquide sur les lieux de la fonte. Lorsque le gel arrive, cela produit la formation de glace et de verglas.

  • Les précipitations verglaçantes.

Il arrive dans certaines conditions (inversion thermique, radoucissement brutal), que des précipitations sous forme liquide arrivent sur un sol encore gelé. L'eau se transforme alors quasi instantanément en glace. Ces épisodes de précipitations verglaçantes sont généralement brefs.

  • Les brouillards givrants.

Le brouillard est un amas de gouttelettes d’eau en suspension et il arrive que ce même brouillard donne lieu à de la brume. Brume qui en tombant sur un sol gelé gèlera à son tour.

 

 

Comment détecter le verglas d'hiver ?

 

Sans pouvoir affirmer qu'il y a du verglas avec certitude, il est possible de détecter quelques situations à risques :

  • Une nuit avec des températures négatives alors que la chaussée est humide
  • Une route qui brille
  • Une fonte partielle des neiges suivie d'un regel
  • Des précipitations liquides après une période de gel
  • La présence de neige au sol peut s'accompagner d'une couche de verglas

 

Les situations décrites ci-dessus sont à risques mais la liste n'est pas exhaustive. Météo-Contact ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable en cas d'accident après lecture de l'article.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Les traînées des avions contribuent-elles au réchauffement climatique ?

Une nouvelle étude confirme à nouveau que les traînées des avions participent au réchauffement climatique. Quelques explications...

Lire l'article

Un mois de mai très contrasté

Le mois de mai 2018 a été inégal en termes de précipitations, plus chaud et ensoleillé dans le Nord et plus humide et maussade dans le Sud...

Lire l'article

Besoin d'un certificat d'intempéries ?

Vous avez été victime de dégâts liés à un événement climatique ? Météo-Contact peut vous fournir un certificat d'intempéries...

Lire l'article

L'activité solaire en déclin

L'activité solaire continue de faiblir en ce cycle 24. Des conséquences sur l'avenir ? Un prochain minimum sera t-il atteint ?

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France