La météo en bref - La canicule


 

2003 a marqué les esprits et ce pour une simple raison : nous ne nous attendions pas à une telle canicule. Mais revenons sur ce qu'est une canicule...

 

 

 

Qu'est-ce qu'une canicule ?

 

Une canicule est une période prolongée pendant laquelle les températures sont très élevées le jour et restent chaudes la nuit. Selon les départements, les seuils de Tx (température maximale) et de Tn (température minimale) varient en fonction de leurs caractéristiques climatiques propres.

Une canicule se différencie d'une vague de fortes chaleurs par le respect des trois critères précédents.

 

 

Quelle origine trouve-t-on à une canicule ?

 

Dans la troposphère se trouvent des dépressions et des anticyclones qui interagissent entre eux. Cependant, on assiste parfois à une situation de blocage qui va donner lieu à un faible mouvement des champs de pression pendant une période parfois assez longue.

En été, lorsque l'anticyclone des Açores se place entre le nord et l'est de l'hexagone, un flux de sud se met alors en place. Ce flux apporte avec lui les fortes chaleurs venant d'Afrique du nord, le tout dans une ambiance très sèche.

 

 

La situation de 2003

 

2003 a marqué les esprits par l'intensité des chaleurs, mais surtout par la durée. La canicule a concerné une grande partie de l'Europe de l'ouest durant une quinzaine de jours, entre le 1er et le 15 août.

La situation à l'échelle synoptique sur l'Europe relevait très nettement du blocage. L'anticyclone positionné au nord de l'Europe et une dépression étant située sur la gauche de cet anticyclone – favorisant ainsi la remontée d'air chaud – ont favorisé un flux de sud qui ne s'est jamais interrompu durant la période de blocage.

 

Pour en savoir plus sur cette canicule, c'est ici.

 

Twitter Facebook