« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique octobre 2016


 

Ce mois d'octobre 2016 a été particulièrement sec, hormis dans le quart sud-est, et souvent ensoleillé. Les températures ont été souvent plus fraîches pour la saison dans le Nord, et dans les normales ou au-dessus dans l'extrême Sud.

 

Les températures ont été pour la première fois depuis ce printemps inférieures aux moyennes de saison. L'anomalie dégringole à -2.4°C pour Clermont-Ferrand (63), -2.15°C à Vichy (03) et Grenoble (38) et -2.05°C à Saint-Étienne (42) et Saint-Yan (71). C'est seulement dans l'extrême Sud où on pouvait observer le schéma inverse comme à l'Île-Rousse (2B) avec +1.7°C et à Ajaccio (2B) avec +0.65°C, ou bien sur le continent avec +0.6 °C au Mont Aigoual (30) et +0.4°C à Saint-Girons (09).

 

 

Écart à la moyenne de températures en octobre depuis 1921

 

 

Les précipitations ont été à nouveau déficitaires comme depuis juillet 2016. On distingue cependant deux régions à savoir celles autour du Rhône, bien arrosées, et le reste du pays, plus sec, surtout du Bassin Aquitain au tiers nord de la France et en Corse. Les fortes pluies dans le sud-est de l'Hexagone ont fait grimper les cumuls avec des anomalies de 219% à Montpellier (34), 194% à Orange (84) et 169% à Montélimar (26) et des cumuls en montagne de 323 mm au Mont Aigoual (30) mais aussi 228.9 mm à Montélimar (26), 211.6 mm à Montpellier (34) et 180.3 mm à Orange (84). En revanche, les cumuls ont été faibles notamment à la Rochelle (17) et la pointe de Chassiron (17) avec 5.6 mm (rapport à la moyenne de 6 et 7% respectivement) et à Niort (79) avec 8.6 mm (9%).

 

L'ensoleillement a été globalement excédentaire, notamment sur le Bassin Parisien mais surtout en Bretagne. Brest (29) a l'anomalie la plus importante avec 164% de la normale mensuelle, suivi de Lorient (56) avec 162% et Saint-Brieuc (22) avec 151%. Ailleurs, cela peut être plus irrégulier comme à Ajaccio (2A) avec 77%, Mulhouse (68) avec 81% et Ambérieu (01) avec 86%. Par conséquent, 84% des stations synoptiques ont dépassé la moyenne mensuelle d'ensoleillement de 1991-2010 et une petite poignée en Bretagne autour des 150%, soit moitié plus.

 

 

Cartes des écarts par rapport à la normale (température, précipitations, ensoleillement)

 

Cliquez pour agrandir les cartes

Écart par rapport à la normale en octobre 2016 (température)  Rapport à la moyenne mensuelle en octobre 2016 (précipitations)  Rapport à la moyenne mensuelle en octobre 2016 (ensoleillement)
Température Précipitations Ensoleillement

 

 

Un événement à marqué ce mois, c'est-à-dire :

 

  • Un épisode intense de fortes pluies du 12 au 14 sur l'Hérault avec localement plus de 350 mm puis des violents orages le 14 sur la Provence et surtout en Corse avec des rafales de 150 km/h en plusieurs points.

Les détails sur cet évènement sont disponibles ici : Épisode méditerranéen du 12 au 14 octobre

 

 


 

Températures inférieures à la normale

Moyennées sur l'ensemble du mois et l'ensemble des stations synoptiques, les températures du mois d'octobre 2016 ont été inférieures de 0.9°C par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations déficitaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été déficitaires (-34%) par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement excédentaire

La durée d'ensoleillement a été supérieure de 13% sur le pays par rapport à la moyenne de référence 1991-2010.

 


 

Des records ont été battus en octobre 2016 dont en voici la liste sur les principales stations climatologiques ci-dessous. Le premier tableau concerne les records mensuels battus et le second les records quotidiens. Dans le cas où un record absolu serait battu (en rouge), les anciens records absolus (en rouge) et mensuels sont indiqués.

 

Records mensuels / absolus du mois (13)

 

Ville Type de record Ancien record Nouveau record
La Rochelle (17) Faibles précipitations 20,5 mm 2015 5,6 mm 2016
Saint-Brieuc (22) Fort ensoleillement 156,2 heures 1997 161,5 heures 2016
Brest (29) Fort ensoleillement 142,7 heures 1994 176,3 heures 2016
Dinard (35) Fort ensoleillement 155,2 heures 1995 164,5 heures 2016
Gonneville (50) Fort ensoleillement 115,9 heures 2014 123,4 heures 2016
Lorient (56) Fort ensoleillement 163,3 heures 1997 187,1 heures 2016
La-Roche-sur-Yon (85) Fort ensoleillement 172,4 heures 1995 174,5 heures 2016
Roissy (95) Fort ensoleillement 127,6 heures 2011 139,9 heures 2016
La Rochelle (17) Minimales froides 9,2 °C 2003 8,8 °C 2016
Brive-la-Gaillarde (19) Minimales froides 6,1 °C 2015 5,6 °C 2016
Saint-Brieuc (22) Minimales froides 7,5 °C 2003 7,4 °C 2016
Bergerac (24) Minimales froides 6,3 °C 2015 6,2 °C 2016
Laval (53) Minimales froides 8,1 °C 2015 7,2 °C 2016

 

 

Records quotidiens / absolus du mois (0)

 

Ville Type de record Ancien record Nouveau record
Néant - - - - -

 

 

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Medicane en Méditerranée

L'Italie et la Grèce connaissent d'importantes intempéries en raison du passage du medicane Numa. Pluies diluviennes, orages, vent violent sont observés...

Lire l'article

Retour de la douceur la semaine prochaine

La fraîcheur actuelle va laisser place à la douceur en cours de semaine prochaine mais tous les scénarios restent encore possibles au-delà de vendredi prochain...

Lire l'article

Le "raz de marée" du 16 novembre 1940

Il y a tout juste 77 ans, un "raz de marée" a frappé les côtes vendéennes. Retour sur cet événement qui a tout détruit sur son passage...

Lire l'article

Un nombre de tâches solaires au plus bas

L'activité solaire n'est pas encore au plus bas, mais le nombre de tâches solaires demeure nul. Cela aura t-il des effets sur le climat terrestre ?

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France