« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique novembre 2014


 

Le mois de novembre 2014 a vu la poursuite d'un flux méridional (sud) très doux, à l'image des mois de septembre et d'octobre. Aucune région n'a été épargnée par cette douceur pouvant être considérée comme exceptionnelle. Les excédents de températures les plus élevés ont été relevés à proximité de la Bourgogne et du Massif-Central (+3 à +4°C). Ailleurs, ces derniers varient le plus souvent entre +2 et +3 degrés.

Le soleil a brillé généreusement près des Pyrénées, et notamment sur la plaine toulousaine, et le centre-est. A contrario, il a été déficitaire vers le sud-est ou encore entre le sud Bourgogne et la Lorraine. La durée d'insolation a été proche de la normale sur les autres régions.

En ce qui concerne les précipitations, les disparités ont été nombreuses avec un déficit marqué près des Pyrénées et au nord de la Seine. Au contraire, elles ont été largement excédentaires près du pays niçois (+400%), sur le centre-est, les côtes atlantiques et le Cotentin.

 

Écart à la moyenne de températures en novembre depuis 1921

 

Températures exceptionnellement douces

Moyennées sur la France, les températures du mois de novembre ont été 2,8 degrés supérieures à la normale par rapport à la période de référence 1981-2010, classant le mois de novembre 2014 au 2ème rang des mois de novembre les plus doux depuis 1900, derrière 1994. Par ailleurs, il s'agit de l'excédent thermique le plus élevé de l'année 2014, devant janvier (+2,7°C).

 

Précipitations excédentaires

Sur l'ensemble du territoire, les précipitations ont dépassé de 40 % la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement généreux

Quant à l'ensoleillement, l'excédent s'est avéré important, de l'ordre de 30 % supérieur à la moyenne 1991-2010.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Une météo estivale pour cette fin de semaine

Le flux de sud apporté par les hautes pressions présentes sur l'Europe centrale, influence un temps estival pour cette fin de semaine...

Lire l'article

Le prochain cycle solaire sera au plus bas depuis 200 ans selon la NASA

Selon la NASA, le cycle solaire 25 sera au plus bas depuis 200 ans ! Quelles pourraient être les conséquences sur le climat et le réchauffement climatique en cours ?

Lire l'article

Les traînées des avions contribuent-elles au réchauffement climatique ?

Une nouvelle étude confirme à nouveau que les traînées des avions participent au réchauffement climatique. Quelques explications...

Lire l'article

Un hiver exceptionnellement doux en Europe

L'hiver 2019-2020 aura été marquant sur une grande partie de l'Europe dont la France avec une douceur exceptionnelle. Pourquoi une telle douceur ?

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Animation des précipitations en France