« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique mars 2019


 

Le mois de mars 2019 a été doux, ensoleillé, parfois plus humide dans le Nord et très sec dans le Sud, notamment près de la Méditerranée.

 

Durant ce mois de mars ont été enregistrées des températures excédentaires, surtout dans le Nord-Est. Mis à part l'Île-Rousse (2B) en Corse qui a mesuré +2,75 °C, Strasbourg (67) a relevé +2,35 °C, Colmar (68) +2,15 °C et le cap Cépet (83) ainsi que Lille (59) +2,05 °C. A l'inverse, il a été mesuré dans le Sud-Ouest et ponctuellement ailleurs +0,5 °C à Auch (32), +0,55 °C à Tarbes (65), +0,6 °C à Ajaccio (2A), Grenoble (38) et Albi (81) et +0,7 °C à Dax (40).

 

Écart à la moyenne de températures en mars depuis 1921

 

Les précipitations n'ont pas concerné de façon égale le pays avec un excédent entre le val de Loire et la frontière belge et un déficit important ailleurs voire très important près de la Méditerranée. Ainsi, il n'a pas plu une goutte à Nice (06) ou au Luc (83), soit 0 mm et 0% de la normale, tout comme le cumul est quasiment nul à Sète (34), au cap Cépet (83), à Montpellier (34) et à Istres (13) avec 0,2 mm soit autour de 0,5% de la normale. En revanche, Châteaudun (28) a vu l'excédent le plus marqué avec 182% de la moyenne, suivi du Mans (72) avec 153% et Lille (59) avec 138%. Mais c'est Charleville-Mézières qui a reçu la lame d'eau la plus élevée avec 113,5 mm.

 

L'ensoleillement de mars a été excédentaire sur la plupart des régions excepté dans l'extrême-Nord près de la Manche. Ainsi, Rouen (76) a relevé un peu moins de la normale avec 88%, Abbeville (80) 90% et Beauvais (60) 98%. Mais ailleurs, l'anomalie a grimpé jusqu'à 147% de la moyenne de mars à Saint-Brieuc (22), 142% à Dinard (35), 139% à Bastia (2B) et 137% à Biarritz (64), Poitiers (86), Strasbourg (67) et Cognac (16). Marignane a enregistré la durée d'ensoleillement la plus élevée avec 291,8 heures soit presque trois fois plus que les 103,3 heures de Rouen (76).

 

 

Cartes des écarts par rapport à la normale (température, précipitations, ensoleillement)

 

Cliquez pour agrandir les cartes

Écart par rapport à la normale en mars 2019 (température)  Rapport à la moyenne mensuelle en mars 2019 (précipitations)  Rapport à la moyenne mensuelle en mars 2019 (ensoleillement)
Température Précipitations Ensoleillement

 

 

Plusieurs événements ont marqué ce mois, notamment :

 

  • Des rafales localement tempétueuses le 3 mars sur une moitié nord du pays avec des rafales de 100 à 150 km/h près du littoral et 90 à 110 km/h dans les terres.
  • Une tempête de vent de sud les 5 et 6 mars déferlant dans les vallées près de Pyrénées et sur l'est du Massif Central avec des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h.
  • Le passage de la tempête Eberhard le 10 mars sur l'extrême Nord du pays et plus particulièrement le nord de la Normandie et des Hauts-de-France avec des rafales de 90 à 120 km/h, y compris dans les terres.
  • Un coup de vent associé à la tempête Gareth sur la pointe bretonne et le Cotentin du 12 au 13 mars avec des rafales de 90 à 120 km/h notamment sur le littoral.
  • Un coup de mistral dans la nuit du 25 au 26 sur la basse vallée du Rhône avec des vents entre 100 à 120 km/h.

 

 


 

Températures supérieures à la normale

Moyennées sur l'ensemble du mois et l'ensemble des stations synoptiques, les températures du mois de mars 2019 ont été supérieures de 1,4°C par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations déficitaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été inférieures de 30% par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement excédentaire

La durée d'ensoleillement a été supérieure de 25% sur le pays par rapport à la moyenne de référence 1991-2010.

 


 

Des records ont été battus en mars 2019 dont en voici la liste sur les principales stations climatologiques ci-dessous. Le premier tableau concerne les records mensuels battus et le second les records quotidiens. Dans le cas où un record absolu serait battu (en rouge), les anciens records absolus (en rouge) et mensuels sont indiqués.

 

Records mensuels / absolus du mois (2)

 

Ville Type de record Ancien record Nouveau record
Saint-Auban (04) Maximale chaude 25,4 °C 21 mars 2002 25,5 °C 16 mars 2019
Istres (13) Maximale chaude 26,0 °C 29 mars 2012 26,0 °C 23 mars 2019

 

Records quotidiens / absolus du mois (7)

 

Ville Type de record Ancien record Nouveau record
Nice (06) Faibles précipitations 0,0 mm
0,0 mm
mars 1961
juillet 2017
0,0 mm mars 2019
Le Luc (83) Faibles précipitations 0,0 mm
0,0 mm
mars 1961
juillet 2007
0,0 mm mars 2019
Nice (06) Fort ensoleillement 282,8 heures 1997 282,9 heures 2019
Solenzara (2B) Fort ensoleillement 259,8 heures 1997 283,2 heures 2019
Saint-Brieuc (22) Fort ensoleillement 170,9 heures 2009 173,1 heures 2019
Hyères (83) Maximales chaudes 17,6 °C 2017 18,1 °C 2019
Cap Cépet (83) Maximales chaudes 16,9 °C 2017 17,1 °C 2019

 

Données : Météo-France

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Un ensoleillement très généreux au nord

Sur la période du 1er au 15 juillet, l'ensoleillement est globalement généreux, en particulier dans le Nord-Ouest où la barre des 200 heures est frôlée...

Lire l'article

La sécheresse continue de s’aggraver en France

Après une année 2018 plutôt sèche, 2019 n'échappe pas à la règle avec une sécheresse déjà bien présente sur le pays et particulièrement précoce...

Lire l'article

Canicule : vers une nouvelle vague de chaleur en France ?

La canicule de juin sera-t-elle la seule de l'année 2019 ? Pas si sûr car une nouvelle vague de chaleur pourrait frapper la France la semaine prochaine...

Lire l'article

SST : la Méditerranée en surchauffe !

La chaleur durable et la canicule exceptionnelle de la fin juin ont favorisé une nette hausse des températures de la mer en Méditerranée ces dernières semaines...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France