Météo-Contact
« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique mai 2014


 

Le mois de mai 2014 a été caractérisé par un temps moins doux que le début d'année, même si globalement les températures sont restées proches de la normale à l'échelle de la France. En revanche, si on regarde plus localement, le mois de mai a été frais dans le sud-ouest (déficit parfois supérieur à 1 degré).

Les précipitations proches de la moyenne au niveau national, ont été malgré tout assez hétérogènes selon les régions. Plutôt déficitaires près de la Méditerranée ou encore du Massif-Central à la Bourgogne, elles ont été à contrario excédentaires de l'Aquitaine à la Belgique. L'ensoleillement a été quant à lui dans les normales sur la plupart de nos départements.

 

Température moyenne observée en mai depuis 1921

 

Températures légèrement déficitaires

Moyennée sur l'ensemble du pays, la température a accusé un déficit de 0,3°C par rapport à la normale de référence 1981-2010.

 

Précipitations proches des normales

Les précipitations ont été très légèrement déficitaires avec un déficit de l'ordre de 5 % par rapport à la période de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement de saison

L'ensoleillement a été quant à lui proche de la normale de référence 1991-2010.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Orages : comment s'en protéger ?

Les orages sont des phénomènes fascinants et dangereux, apprenez-en plus sur leur formation et comment s'en protéger dans cet article accessible à tous...

Lire l'article

Climat en France : des prévisions alarmantes

Depuis des dizaines d'années, le climat est chamboulé par les émissions de gaz à effet de serre, d'origine anthropique. Qu'en sera t-il en 2100 ?

Lire l'article

Gulf Stream : mais que se passe-t-il ?

Le Gulf Stream ralentit. D'après les dernières études, le phénomène semble s'accélérer...

Lire l'article

Le cycle solaire 25 pourrait contrarier les prévisions de la NASA

Le cycle solaire 25 pourrait finalement être l'un des plus forts jamais enregistrés selon certains scientifiques, contrariant avec les annonces de la NASA...

Lire l'article