« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique juillet 2018


 

Ce mois de juillet 2018 a été particulièrement chaud et ensoleillé, globalement sec dans le nord et humide dans le sud et près de l'Atlantique.

 

Le mois de juillet a été plus chaud que la normale sur l'ensemble du pays. Mais l'anomalie a été plus conséquente au nord. Ainsi, Paris (75) arrive en tête avec +3,9 °C par rapport à la normale. Lille (59) suit avec +3.85°C ainsi que Saint-Quentin (02) avec +3.8°C et Rouen (76) avec +3.65°C. Dans le Sud-Est, la chaleur a été plus habituelle avec par exemple +0.65°C à Figari (2A), +1°C à Hyères (83), +1.2 °C à Calvi (2B) et +1.3 °C à Saint-Auban (04).

 

Écart à la moyenne de températures en juillet depuis 1921

 

Les pluies de ce mois ont surtout touché les régions du sud et de l'ouest. Ainsi, il a plu 504% de la normale au cap Cépet (83), soit cinq fois plus que d'habitude. A proximité, Hyères (83) a reçu 393% de la normale et, près des Pyrénées, 301% à Tarbes (65), 270% à Saint-Girons (09) et 244% à Biarritz (64). Ailleurs, certaines régions ont eu peu de pluie. L'Île-Rousse (2B) n'a reçu aucune goutte de pluie et Bastia (2B) seulement 2% de la normale avec 0.2 mm. On retrouve également le cap Pertusato (2A) avec 10%, Orange (84) avec 17%, Charleville-Mézières (08) avec 18% et Pontoise (95) avec 19% de la normale. Biarritz (64) a été la ville la plus arrosée avec 169.4 mm.

 

L'ensoleillement a été dans l'ensemble excédentaire. Mais c'est en Bretagne et dans les régions du nord-est que l'excédent a été le plus important. Par rapport à la moyenne saisonnière, la durée d'ensoleillement a atteint 160% à Saint-Brieuc (22), 154% à Brest (29), 147% à Charleville-Mézières (08) et 146% à Dinard (35). En revanche, Saint-Auban (04) a failli atteindre la normale avec 99% de la normale, alors que Nice (06), le Luc (83) et Ajaccio (2A) la dépasse de peu avec 103%, tout comme Embrun (05) et Bastia (2B) avec 106%. En considérant les durées d'ensoleillement, c'est bien évidemment le Sud-Est qui bénéficie du meilleur ensoleillement mais c'est près des Pyrénées qu'il est la plus faible. Ainsi, il a été mesuré 400.5 heures à Marignane (13) et 231 heures à Tarbes (65).

 

 

Cartes des écarts par rapport à la normale (température, précipitations, ensoleillement)

 

Cliquez pour agrandir les cartes

Écart par rapport à la normale en juillet 2018 (température)  Rapport à la moyenne mensuelle en juillet 2018 (précipitations)  Rapport à la moyenne mensuelle en juillet 2018 (ensoleillement)
Température Précipitations Ensoleillement

 

 

Plusieurs événements ont marqué ce mois, en voici quelques uns :

 

  • Des forts orages le 1er juillet sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine ayant produit de fortes pluies, de fortes rafales de vent et des chutes de grêle atteignant 5 centimètres au maximum.
  • Une dégradation orageuse très importante le 4 juillet sur un gros quart Sud-Ouest avec des rafales de vent ayant pu dépasser 90 km/h mais surtout des chutes de grêle de grande taille jusqu'à 8 centimètres.
  • Des orages parfois violents du 15 au 16 dans le Sud-Ouest avec des grêlons jusqu'à 5 cm en Gironde, des inondations près des Pyrénées et des rafales atteignant localement 90 km/h.
  • Un épisode orageux les 20 et 21 entre l'Occitanie et le Centre Est, avec des chutes de grêle pouvant dépasser 3 cm et de fortes rafales de vent parfois supérieures à 100 km/h.
  • Des orages à l'origine de dégâts venteux entre l'Île-de-France et les Hauts-de-France le 27 juillet.
  • Le début d'un épisode caniculaire durable sur le pays et débutant par le Sud-Est surtout à partir du 30 juillet.

 

 


 

Températures supérieures à la normale

Moyennées sur l'ensemble du mois et l'ensemble des stations synoptiques, les températures du mois de juillet 2018 ont été supérieures de 2.5°C par rapport à la moyenne de référence 1981-2010, classant ce mois au 3e rang des mois de juillet les plus chauds depuis 1900.

 

Précipitations en moyenne proches de la normale

A l'échelle de la France, les précipitations ont été proches de la normale (+1%) par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement excédentaire

La durée d'ensoleillement a été supérieure de 25% sur le pays par rapport à la moyenne de référence 1991-2010.

 


 

Des records ont été battus en juillet 2018 dont en voici la liste sur les principales stations climatologiques ci-dessous. Le premier tableau concerne les records mensuels battus et le second les records quotidiens. Dans le cas où un record absolu serait battu (en rouge), les anciens records absolus (en rouge) et mensuels sont indiqués.

 

Records mensuels / absolus du mois (39)

 

Ville Type de record Ancien record Nouveau record
Charleville-Mézières (08) Faibles précipitations 30,5 mm 1994 13,3 mm 2018
L'Île-Rousse (2B) Faibles précipitations 0,0 mm juillet 2015 0,0 mm juillet 2018
Ambérieu (01) Fort ensoleillement 349,6 heures juillet 2006 355,1 heures juillet 2018
Vichy (03) Fort ensoleillement 308,6 heures 2006 316,0 heures 2018
Carcassonne (11) Fort ensoleillement 324,4 heures juillet 2003 345,0 heures juillet 2018
Marignane (13) Fort ensoleillement 396,0 heures juillet 2003 400,5 heures juillet 2018
Aurillac (15) Fort ensoleillement 328,5 heures 2013 333,0 heures 2018
Bourges (18) Fort ensoleillement 308,9 heures
320,3 heures
juillet 2006
août 1991
321,5 heures juillet 2018
Brive-la-Gaillarde (19) Fort ensoleillement 333,7 heures juillet 2013 336,7 heures juillet 2018
Dijon (21) Fort ensoleillement 318,1 heures
329,6 heures
juillet 2006
juin 2006
331,2 heures juillet 2018
Saint-Brieuc (22) Fort ensoleillement 260,8 heures
288,5 heures
juillet 2013
juin 1994
297,8 heures juillet 2018
Quimper (29) Fort ensoleillement 270,9 heures 2013 275,4 heures 2018
Toulouse (31) Fort ensoleillement 310,2 heures juillet 2013 315,3 heures juillet 2018
Montpellier (34) Fort ensoleillement 373,3 heures juillet 2012 379,3 heures juillet 2018
Dinard (35) Fort ensoleillement 281,9 heures
287,7 heures
juillet 2013
juin 2013
301,4 heures juillet 2018
Grenoble (38) Fort ensoleillement 344,9 heures juillet 2006 352,4 heures juillet 2018
Nantes (44) Fort ensoleillement 295,5 heures 2013 296,1 heures 2018
Gourdon (46) Fort ensoleillement 323,2 heures
326,6 heures
juillet 2003
juin 2006
332,0 heures juillet 2018
Agen (47) Fort ensoleillement 323,1 heures juillet 2013 324,9 heures juillet 2018
Angers (49) Fort ensoleillement 284,6 heures 2006 287,2 heures 2018
Gonneville (50) Fort ensoleillement 292,0 heures juillet 2013 323,1 heures juillet 2018
Langres (51) Fort ensoleillement 296,9 heures
321,3 heures
juillet 2006
avril 2007
325,6 heures juillet 2018
Saint-Dizier (52) Fort ensoleillement 314,5 heures 2013 322,8 heures 2018
Nancy-Essey (54) Fort ensoleillement 316,2 heures 2006 323,0 heures 2018
Lorient (56) Fort ensoleillement 275,3 heures 1997 295,5 heures 2018
Nevers (58) Fort ensoleillement 309,7 heures
315,7 heures
juillet 2013
août 1991
330,4 heures juillet 2018
Clermont-Ferrand (63) Fort ensoleillement 309,8 heures
314,4 heures
juillet 2015
août 1991
316,8 heures juillet 2018
Perpignan (66) Fort ensoleillement 346,7 heures juillet 1998 350,1 heures juillet 2018
Lyon-Bron (69) Fort ensoleillement 341,7 heures 2015 351,0 heures 2018
Chambéry (74) Fort ensoleillement 310,6 heures 2006 318,0 heures 2018
La Roche-sur-Yon (85) Fort ensoleillement 285,2 heures 2006 296,4 heures 2018
Chartres (28) Minimales chaudes 16,0 °C 2006 16,1 °C 2018
Laval (53) Minimales chaudes 15,3 °C juillet 2013 16,1 °C juillet 2018
Dunkerque (59) Minimales chaudes 17,5 °C 2006 17,7 °C 2018
Paris (75) Minimales chaudes 19,1 °C juillet 2006 19,2 °C juillet 2018
Dieppe (76) Minimales chaudes 16,0 °C
16,3 °C
juillet 2006
août 1997
16,8 °C juillet 2018
Laval (53) Maximales chaudes 27,3 °C juillet 2013 27,3 °C juillet 2018
Lille (59) Maximales chaudes 28,2 °C juillet 2006 28,3 °C juillet 2018
Rouen (76) Maximales chaudes 27,7 °C juillet 2006 27,7 °C juillet 2018

 

 

Record quotidien / absolu du mois (6)

 

Ville Type de record Ancien record Nouveau record
Pointe de Chassiron (17) Fortes précipitations 52,6 mm 7 juillet 1975 54,1 mm 1er juillet 2018
Mont-de-Marsan (40) Fortes précipitations 50,0 mm 6 juillet 1977 60,9 mm 1er juillet 2018
Saint-Girons (09) Minimale chaude 20,4 °C 9 juillet 2010 20,7 °C 27 juillet 2018
Saint-Quentin (02) Maximale chaude 35,9 °C 1er juillet 2015 36,2 °C 26 juillet 2018
Charleville-Mézières (08) Maximale chaude 35,3 °C 21 juillet 1995 36,6 °C 26 juillet 2018
Lille (59) Maximale chaude 36,1 °C
36,6 °C
9 juillet 1959
10 août 2003
37,6 °C 27 juillet 2018

 

Données : Météo-France

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Enneigement record en Amérique du Nord

L'automne météorologique 2018 est l'un des plus froids et enneigés en Amérique du Nord avec de nombreux records à la clé...

Lire l'article

Chutes de neige en plaine mardi

Le retour du froid devrait se faire dans l'humidité avec des chutes de neige jusqu'en plaine notamment pour la journée de mardi. Quelques centimètres sont envisagés...

Lire l'article

Hiver 2018-2019 : indices pour la tendance saisonnière

Les indices qui aident à la réalisation des tendances saisonnières pour les mois à venir sont nombreux. Mais que sont ces indices ? Éléments de réponse dans cet article...

Lire l'article

Offensive hivernale : le froid arrive en France

Les conditions hivernales vont à peu peu envahir nos régions ces prochains jours. Les températures s'annoncent particulièrement froides pour la saison...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France