Bilan climatique février 2015


 

Le mois de février 2015 a été le mois le plus froid de l'hiver 2014-2015, avec un déficit légèrement inférieur à 1 degré. Il faut remonter en août 2014 pour retrouver une moyenne mensuelle inférieure à la normale. Ce mois de février a été coupé en 2, avec une première quinzaine particulièrement hivernale (pic de froid entre le 2 et le 7 notamment). La seconde quinzaine a été marquée par un redoux relatif (températures proches ou légèrement supérieures à la normale).

 

La pluviométrie plutôt contrastée sur le pays, s'est avérée en moyenne supérieure à la normale. C'est dans l'Ouest et près de la Manche où les précipitations ont été les plus fréquentes. Elles ont été à contrario très faibles et donc fortement déficitaires en allant vers l'Hérault (34) et en Alsace où il est tombé à peu près deux fois moins de pluie que la normale.

 

Concernant l'ensoleillement, il a été en moyenne proche de la normale, mais très contrasté selon les régions. Plutôt déficitaire en allant vers l'est et les Pyrénées, il a été à l'inverse particulièrement généreux sur certaines régions du Nord-Ouest.

 

Température moyenne observée en février depuis 1921

 

Températures inférieures à la normale

Avec une moyenne thermique mensuelle de 4,9 degrés en France, la température du mois de février 2015 a été environ 0,8 degré en dessous de la normale par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

Février 2015 considéré comme froid sans excès, se classe au 34ème rang des mois de février les plus froids depuis 1921, ex aequo avec les mois de février 2010, 1987 et 1955.

 

Précipitations excédentaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été excédentaires d'environ 15 % par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement normal

Concernant l'ensoleillement, pas d'écart significatif observé par rapport à la moyenne de référence 1991-2010 au niveau national.

 

Twitter Facebook