« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique décembre 2019


 

Le mois de décembre 2019 a été particulièrement doux, humide et souvent plus ensoleillé que la normale.

 

Les températures ont été douces sur le mois avec presque partout plus de +2 °C d'anomalie. Seul l'extrême nord-ouest de la France a connu des températures moins anormalement chaudes avec par exemple +0,9 °C à Ploumanac'h (22), +1,05 °C à Brest (29), +1,1 °C à Quimper (29), +1,15 °C à Lorient (56) et +1,2 °C à Gonneville (50). Ailleurs, l'anomalie a grimpé jusqu'à +3,65 °C à l'Île-Rousse (2B), +3,45 °C à Saint-Yan (71), +3,4 °C au Luc (83), +3,3 °C à Clermont-Ferrand (63) et +3,2 °C à Mâcon (71) et Vichy (03).

 

Écart à la moyenne de températures en decembre depuis 1921

 

Les précipitations de décembre 2019 ont été abondantes sur presque tout le pays. Saint-Auban (04) a été très arrosé avec 283% de la normale comme Marignane (13) avec 226%, Embrun (05) avec 218%, Tarbes (65) avec 204%, le Luc (83) avec 203% et Chambéry (73) avec 190%. Peu de régions ont connu un mois pas si arrosé notamment autour du Languedoc, dans le sud de l'Alsace ou localement en Corse. Montpellier (34) n'a recueilli que 31% de la normale, Sète (34) 37%, l'Île-Rousse (2B) 57%, Bastia (2B) 58% et Mulhouse (68) 60%. Mais c'est Sète (34) qui a été le moins arrosé avec 19 mm, bien moins que les 224,5 mm à Chambéry (73) ou les 368,4 mm au Mont Aigoual (30) non loin de là.

 

L'ensoleillement a été globalement excédentaire mais certaines régions ont eu tout de même moins de soleil que d'habitude. On retrouve ces régions déficitaires en soleil dans l'extrême nord, sur la pointe bretonne ou encore sur un petit tiers sud du pays. Rouen (76) a eu par exemple 77% de l'ensoleillement habituel sur le mois tout comme Abbeville (80), Brest 29) 86%, Beauvais (60) 87% et Bordeaux (33) 92%. En revanche, l'ensoleillement a été généreux dans certaines localités entre la Normandie, la région Centre et le Nord-Est. On y a relevé par exemple 173% à Nancy (54), 170% à Tours (37), 162% à Langres (52), 159% à Saint-Dizier (52) et 153% à Strasbourg (67). C'est toujours le grand écart en termes de durée entre le Nord et le Sud avec 38 heures à Rouen (76) et 160,1 heures de soleil à Bastia (2B).

 

 

Cartes des écarts par rapport à la normale (température, précipitations, ensoleillement)

 

Cliquez pour agrandir les cartes

Écart par rapport à la normale en décembre 2019 (température)  Rapport à la moyenne mensuelle en décembre 2019 (précipitations)  Rapport à la moyenne mensuelle en décembre 2019 (ensoleillement)
Température Précipitations Ensoleillement

 

 

Plusieurs événements ont marqué ce mois, notamment :

 

  • Un épisode méditerranéen notamment le 1er décembre et se prolongeant un peu le 2 sur la région PACA avec 80 à 150 mm en 24h localement mais surtout des orages très intenses sur la Côte d'Azur avec des lames d'eau trihoraires supérieures à 150 mm.
  • Un épisode pluvieux près des Pyrénées les 12 et 13 avec 100/150 mm sur l'épisode régulièrement mais parfois plus de 300 mm localement engendrant une crue exceptionnelle du gave d'Oloron et des crues sur de nombreux cours d'eau des bassins de l'Adour et de la Garonne.
  • Le 13 décembre, des vents tempétueux touchent également le Sud-Ouest avec jusqu'à 130 km/h sur le littoral et 90 à 120 km/h dans les terres. La Corse est également balayée par une tempête les 13 et 14 avec des valeurs relevées sur toute l'île de plus de 100 km/h, plus souvent entre 120 et 160 km/h et parfois plus de 170 km/h. Une troisième zone touchée dans la nuit du 13 au 14 se situe en Normandie avec des vents de 90 à 110 km/h dans les terres et plus de 130 km/h sur le littoral.
  • Une tempête de vent de sud sur les Pyrénées et le Centre-Est entre les 19 et 20 avec des rafales de 110 à 150 km/h en vallée, davantage sur les hauteurs.
  • Un épisode méditerranéen le 20 avec de 100 à 200 mm en 24h sur l'est de la Provence.
  • Le passage de la tempête Fabien sur le Sud-Ouest et la Corse les 21 et 22 avec jusqu'à 150 km/h sur l'arc atlantique, des rafales irrégulières dans les terres mais parfois convectives jusqu'à 140 km/h et enfin plus de 170 km/h en Corse et parfois entre 200 et 216 km/h. 
     

 

 


 

 

Températures bien supérieures à la normale

Moyennées sur l'ensemble du mois et l'ensemble des stations synoptiques, les températures du mois de décembre 2019 ont été bien supérieures à la normale avec une anomalie de +2,4 °C par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations excédentaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été supérieures de 30% par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement légèrement excédentaire

La durée d'ensoleillement a atteint un surplus de 20% sur le pays par rapport à la moyenne de référence 1991-2010.

 


 

Des records ont été battus en décembre 2019 dont en voici la liste sur les principales stations climatologiques ci-dessous. Le premier tableau concerne les records mensuels battus et le second les records quotidiens. Dans le cas où un record absolu serait battu (en rouge), les anciens records absolus (en rouge) et mensuels sont indiqués.

 

Records mensuels / absolus de décembre 2019 (14)

 

Ville Type de record Ancien record Nouveau record
Saint-Auban (04) Minimales chaudes 2,7 °C 2014 2,7 °C 2019
Nice (06) Minimales chaudes 8,7 °C 1953 8,7 °C 2019
Ajaccio (2A) Minimales chaudes 7,7 °C 2000 8,2 °C 2019
Solenzara (2B) Minimales chaudes 9,3 °C 2000 9,5 °C 2019
Auch (32) Minimales chaudes 4,9 °C 2018 5,1 °C 2019
Le Puy-en-Velay (43) Minimales chaudes 0,8 °C 2000 1,1 °C 2019
Hyères (83) Minimales chaudes 8,3 °C 2000 8,7 °C 2019
Nice (06) Maximales chaudes 15,9 °C 2006 16,3 °C 2019
L'Île-Rousse (2B) Maximales chaudes 15,8 °C 2016 15,9 °C 2019
Solenzara (2B) Maximales chaudes 16,6 °C 2015 16,6 °C 2019
Perpignan (66) Maximales chaudes 15,9 °C 2018 15,9 °C 2019
Le Luc (83) Maximales chaudes 15,1 °C 2018 15,6 °C 2019
Hyères (83) Maximales chaudes 16,3 °C 2018 16,5 °C 2019
Cap Cépet (83) Maximales chaudes 15,2 °C 2015 15,2 °C 2019

 

Records journaliers / absolus de décembre 2019 (8)

 

Ville Type de record Ancien record Nouveau record
Saint-Auban (04) Fortes précipitations 59,5 mm 3 décembre 1963 94,0 mm 1 décembre 2019
Salon-de-Provence (13) Minimale chaude 14,0 °C 5 décembre 1953 14,5 °C 17 décembre 2019
Aurillac (15) Minimale chaude 11,3 °C 16 décembre 1989 11,3 °C 17 décembre 2019
Brive-la-Gaillarde (19) Minimale chaude 12,9 °C 20 décembre 1993 14,4 °C 19 décembre 2019
Bastia (2B) Minimale chaude 15,2 °C 2 décembre 2003 15,2 °C 17 décembre 2019
Mâcon (71) Minimale chaude 11,4 °C 5 décembre 1988 13,6 °C 17 décembre 2019
Albi (81) Minimale chaude 13,0 °C 18 décembre 1997 13,1 °C 19 décembre 2019
Montauban (82) Minimale chaude 13,8 °C 2 décembre 1963 14,3 °C 17 décembre 2019

 

Données : Météo-France

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Tendance saisonnière : automne et hiver 2020-2021

Quelles sont les tendances pour l'automne et l'hiver 2020-2021 ? Il est temps de découvrir les tendances saisonnières des mois à venir...

Lire l'article

Gulf Stream : mais que se passe-t-il ?

Le Gulf Stream ralentit. D'après les dernières études, le phénomène semble s'accélérer...

Lire l'article

Antarctique Ouest : Pourquoi la fonte du glacier Thwaites est-elle une menace ?

L'Antarctique ouest et plus particulièrement le glacier Thwaites sont sous haute surveillance par les scientifiques qui alertent des conséquences d'une fonte majeure...

Lire l'article

Les traînées des avions contribuent-elles au réchauffement climatique ?

Une nouvelle étude confirme à nouveau que les traînées des avions participent au réchauffement climatique. Quelques explications...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Animation des précipitations en France