Bilan climatique décembre 2014


 

Dans la continuité des précédents mois, décembre 2014 s'est avéré plus doux que la normale sur la plupart de nos contrées, notamment entre le 10 et 25. Une courte période de froid est intervenue en fin de mois, limitant l'excédent thermique en deçà de 1 degré.

En ce qui concerne les précipitations, elles ont été généralement déficitaires sur bon nombre de nos départements à quelques exceptions près. Le déficit a été plus marqué en allant vers le centre-ouest et la Méditerranée.

Les nombreux phénomènes de basse couche (brouillards, nuages bas) n'ont pas permis au soleil de briller généreusement une bonne partie du mois, en particulier des régions centrales au Nord-Est où le déficit d'ensoleillement a été important. Il fallait aller sur la côte d'Azur et la Corse pour bénéficier de conditions plus ensoleillées.

 

Écart à la moyenne de températures en décembre depuis 1921

 

Températures légèrement supérieures à la normale

La température moyenne mensuelle sur la France a dépassé de 0,6 °C la normale par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations peu fréquentes

Moyennées sur le territoire, les précipitations ont été déficitaires de plus de 30 % par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement faible

Quant à l'ensoleillement, il a été faible sur la plupart des régions, avec un déficit en moyenne supérieur de 20 % par rapport à la moyenne 1991-2010.

 

Twitter Facebook