Bilan climatique avril 2016


 

Ce mois d'avril 2016 est pour une fois à l'échelle nationale plus conforme pour la saison au niveau des températures, de l'ensoleillement et des précipitations, contrairement aux mois précédents. Malgré cela, les inégalités sont parfois grandes entre les régions. Les régions du Nord-Est ont été copieusement arrosées avec le prix d'un ensoleillement plus faible, alors que le temps a été plus sec sur le Grand Ouest mais pas forcément plus ensoleillé.

 

Les températures ont été fraîches voire froides en dernière décade et ont fait chuter les moyennes de température relevées jusqu'alors, surtout sur une moitié nord-ouest de la France. L'anomalie est descendu à -1.15°C à Rennes (35), -1.05°C à Châteauroux (36) et Metz (57). À Paris (75), on a le même constat avec -0.5°C. À l'opposé, on a mesuré dans le Sud-Est et en Corse +3.25°C à l'Île-Rousse (2B), +2.25°C à Solenzara (2A), +2.2°C à Figari (2A) ou encore +1.8°C à Nice (06) et +1.7°C au Luc (83).

 

 

Température moyenne observée en avril depuis 1921

 

 

Ce mois d'avril a été anormalement pluvieux entre le Massif Central et l'Alsace notamment, et ponctuellement vers le nord du pays. Avec un excédent atteignant 253% de la moyenne mensuelle, Besançon (25) a reçu une lame d'eau particulièrement élevée pour la saison. On a ensuite Mulhouse (68) avec 240% et Langres (52) avec 221%. À l'inverse, le déficit de précipitations est parfois très prononcé sur l'arc atlantique et près de la Méditerranée. Le cumul a été de 10% de la normale à Calvi (2B), 11% à Nice (06) et Solenzara (2A), ou encore 31% à la Pointe de Chassiron (17) et 44% sur l'Île de Groix (56). Les cumuls les plus faibles ont été relevés à Calvi (2B) avec 7 mm, au Cap Pertusato (2A) avec 7.2 mm et Nice (06) avec 7.4 mm. D'autre part, les plus élevés ont été enregistrés au Mont Aigoual (30) avec 254.2 mm, à Besançon (25) avec 238.1 mm (proche du record de 1983 de 253.2 mm) et à Mulhouse (68) avec 141.6 mm. Près de 19% des stations ont reçu moitié moins de précipitations que la normale et 14% au moins moitié plus.

 

L'ensoleillement est déficitaire notamment dans les régions du Nord-Est et du Centre. La durée d'ensoleillement n'atteint que 70% de la normale à Strasbourg (67), Luxeuil (70) et Nancy (54). En revanche, on retrouve un excédent près de la Manche et de la Méditerranée avec 116% de la norme à Nice (06), 114% à Dinard (35) et 106% à Bastia (2B) et Calvi (2B). Paris (75) a presque atteint la normale avec 94% de celle-ci. Concernant le nombre d'heures d'ensoleillement, c'est à Nice (06) qu'il est le plus élevé avec 260.3 heures puis ensuite à Marignane (13) et à Calvi (2B) avec 257.4 et 247 heures. Seulement 13% des stations ont mesuré une durée d'ensoleillement supérieure à la normale.

 

 

Cartes des écarts par rapport à la normale (température, précipitations, ensoleillement)

 

Cliquez pour agrandir les cartes

Écart par rapport à la normale en avril 2016 (température)  Écart par rapport à la normale en avril 2016 (précipitations)  Écart par rapport à la normale en avril 2016 (ensoleillement)
Température Précipitations Ensoleillement

 

 

Plusieurs événements ont marqué ce mois, notamment :

 

  • Des orages parfois forts le 12 entre la Normandie et la Lorraine apportant des chutes de grêle de 2 à 4 centimètres.
  • Des orages nombreux et peu mobiles sur le pays le 13, générateur de chutes de grêle abondantes endommageant vignobles et vergers comme dans le Beaujolais et la région Nîmoise.
  • Un épisode orageux autour du Lot-et-Garonne le 15 avec des grêlons de 2 à 3.5 centimètres.
  • Une autre vague orageuse le 16 sur le Sud-Ouest avec des rafales convectives dépassant parfois 110 km/h.
  • Une fin avril froide surtout le matin du 27 avec des gelées marquées et tardives.

Les détails sur cet évènement sont disponibles ici : Il a fait jusqu'à -4.2°C mercredi matin

  • Une journée venteuse entre l'Aquitaine et le Roussillon le 30 avec des rafales à 110 km/h sur la côte Aquitaine, très ponctuellement 90 km/h entre Auch et Toulouse et la mise en place d'une forte tramontane sur le sud du Languedoc-Roussillon.

 

 


 

 

Températures proches la normale

Moyennées sur l'ensemble du mois et l'ensemble des stations synoptiques, les températures du mois d'avril 2016 ont été tout juste de saison par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Précipitations légèrement déficitaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été légèrement déficitaires (-5%) par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement légèrement déficitaire

L'ensoleillement a été un peu inférieur à la moyenne de référence 1991-2010, avec un déficit atteignant -11.5%.

 

 

Twitter Facebook