« Partageons ensemble le temps de demain »

Bilan climatique avril 2015


 

C'est de nouveau une très grande douceur qui a régné en avril sur la France. Si le début et la fin du mois ont été légèrement plus frais que la normale, des températures largement excédentaires ont concerné notre pays sur le restant de la période. Un pic de chaleur a même été observé aux alentours du 15, avec des valeurs supérieures à 25°C. Plusieurs records mensuels ont été battus comme à Romorantin (29,3°C le 15/04/2015 contre 29,2°C le 30/04/2005), Pontivy (27,8°C le 15/04/2015 contre 27,0°C le 22/04/1984) ou encore au Cap-Ferret (31,6°C le 14/04/2015, soit un record de plus de 120 ans). Le bilan national fait état d'un excédent thermique très marqué sur tout l'ouest de la France, avec une température moyenne souvent supérieure à 2°C. Dans l'est, l'excédent thermique se limite entre 0,5 et 1°C.

 

Comme en mars, les conditions anticycloniques ont limité le passage des perturbations et ce les 3 premières semaines du mois. Les ¾ des précipitations ont en effet été observés la dernière semaine d'avril. Néanmoins, elles n'auront pas été suffisantes pour combler l'absence de pluie des semaines précédentes. Le nord de la Loire, le Sud-Ouest, le Roussillon, la Provence-Alpes-Côte-d'Azur, ou encore la Corse ont été davantage impactés par le déficit hydrique. Ce dernier atteint souvent 30 à 50 % sur ces mêmes contrées. On a par exemple relevé seulement 9.8mm à Boulogne (62), 17.0mm à Cherbourg (50), 19.2mm à Calvi (2B), 22.6mm à Beauvais (60), ou encore 25.4mm à Dieppe (76).

 

En ce qui concerne l'ensoleillement, il est le plus souvent excédentaire sur la plupart de nos régions. Toutefois, les régions au nord de la Loire ont bénéficié d'un excédent d'ensoleillement beaucoup plus important, entre 30 et 50 % de plus que la normale. On a relevé par exemple pas moins de 239,7 h de soleil à Paris – Montsouris (75) ou Charleville-Mézières (08), 239,5 h à Dinard (35), ou encore 229,4 h à Orléans (45). Au sud de la France, l'excédent d'ensoleillement se limite à 10 ou 20 %.

 

Température moyenne observée en avril depuis 1921

 

Températures très douces

En moyenne sur la France, les températures du mois d'avril 2015 ont dépassé de 1,5 °C la normale par rapport à la moyenne de référence 1981-2010. Ainsi, avril 2015 se classe en 7ème position des mois d'avril les plus doux depuis 1900, ex aequo avec avril 1943.

 

Précipitations déficitaires

A l'échelle de la France, les précipitations ont été largement déficitaires, de plus de 15 % par rapport à la moyenne de référence 1981-2010.

 

Ensoleillement excédentaire

L'ensoleillement a été quant à lui supérieur de 30 % par rapport à la moyenne de référence 1991-2010.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Températures estivales ce week-end

Les conditions estivales s'installent en cette fin de semaine et vont persister ce week-end avec des températures qui atteindront fréquemment la barre des 30°C...

Lire l'article

Tendances saisonnières automne 2019 : encore de la douceur ?

L'automne 2019 pourrait conserver une tendance douce dans la continuité des mois précédents mais les précipitations devraient se montrer plus généreuses par le nord...

Lire l'article

Le prochain cycle solaire sera au plus bas depuis 200 ans selon la NASA

Selon la NASA, le cycle solaire 25 sera au plus bas depuis 200 ans ! Quelles pourraient être les conséquences sur le climat et le réchauffement climatique en cours ?

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France