Événements climatiques : année 2014


 

  • Une série de tempêtes en début d'année, avec de nombreuses surcôtes

 

Les côtes françaises ont essuyé toute une série de tempêtes assez remarquables au cours de l'hiver 2013-2014 (Christian, Godehard, Xaver, Dirk, Petra) avec à la clef des dégâts notables.

 

Le début de l'année 2014 a été marqué par de nombreuses tempêtes car le flux était souvent océanique. L'absence d'hiver a renforcé le risque d'avoir des tempêtes. Mais ce ne sont pas que de simples tempêtes, à chaque fois qu'elles se sont produites, c'était le plus souvent en conjonction avec les forts coefficients de marées. 

 

A chaque fois, il y a eu de nombreux dégâts sur le littoral Altantique avec de multiples effritements des falaises et une côte en pleine érosion.

 

Tableau issu du Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM)

Nom tempête CHRISTIAN GODEHART XAVER DIRK SANSNOM1 PETRA QUMAIRA
Date

26/10/2013

-

29/10/2013

03/11/2013

-

06/11/2013

05/12/2013

-

08/12/2013

23/12/2013

-

27/12/2013

31/01/2014

-

03/02/2014

04/02/2014

-

05/02/2014

06/02/2014

-

07/02/2014

Informations relatives aux marées Marées de morte eau Marées de vive eau moyenne à marées de vive eau équinoxiale moyenne Marées de vive eau équinoxiale moyenne à marée moyenne Marées moyenne à marées de morte eau Marées de vive eau équinoxiale Marées moyenne à marées de vive eau moyenne Marées de morte eau

Coefficient de marée à Brest

Cmin-Cmax

31-40 93-101 72-102 43-61 101-114 71-94 42-63

 

Un tableau a été réalisé par le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine, il représente la concordination entre chaque tempête et les coefficients de marées ainsi que les informations relatives aux marées entre le 26 octobre 2013 et le 7 février 2014. Nous pouvons observer sur les 6 tempêtes, 4 avait des coefficients pouvant laisser présager une surcôte. 

 

Ces tempêtes qui ont frappé la côte ont également provoqué des dégâts dans les terres en coupant l'électricité à des milliers de personnes. Les valeurs de vent n'ont pas été exceptionnelles pour ces régions mais plusieurs vigilances successives ont été émises par l'organisme national Météo-France. 

 

Et enfin une dernière tempête n'a pas été mentionnée dans le tableau ci-dessus, c'est la tempête Ulla. La photo qui a été prise par Raphaël Roth aux Sables d'Olonne nous montre la violence des vagues sur le littoral sablais avec plusieurs magasins qui ont été inondés. Ulla fût la tempête la plus forte de l'hiver dernier avec plus de 55 000 foyers, de nombreux arbres arrachés. De plus, cette tempête a été la plus forte sur côte car les coefficients étaient largement au-dessus des 100. 

 


 

 

  • Une année 2014 la plus chaude de l'histoire (au 31/12/2014)

 

L'année de 2014 a été marquée par une douceur dépassant toutes les données que nous avions pu enregistrer depuis le début des données. En effet, il y a eu des anomalies chaudes un peu partout dans le monde. Voici un résumé en carte des données qu'a pu nous fournir la NASA. On remarque qu'il y a énormément d'anomalies chaudes à la surface du globe et que pratiquement tous les continents ont eu des températures excédentaires à l'échelle annuelle. 

Anomalies de températures dans le Monde en 2014

Crédit photo : NASA

 

Twitter Facebook