« Partageons ensemble le temps de demain »

Événement climatique : année 2007


 

  • Un mois d'avril exceptionnel

 

Avec un écart de +4.3 degrés à la normale, le mois d’avril 2007 est le plus chaud de la période 1950-2007 en France métropolitaine, loin devant le mois d’avril 1961 (+2.7 °C) et ceux de 1987 et 1952 (+1.9 °C).

Tous mois confondus, un tel écart à la normale des températures sur la France n’a été observé qu’à trois reprises depuis le début des années 50 : en juin 2003 (+4.7 °C), en août 2003 et février 1990 (+4.5 °C). Elle est même supérieure à celle observée en juillet 2006 (+4.2 °C).

 

Anomalie de températures entre le 22 et 28 avril 2007

 

1950 est l’année à partir de laquelle les données climatiques enregistrées par Météo-France dans les 22 grandes villes françaises de référence sont complètes et jugées fiables. Avant 1950, quelques séries d’observations très anciennes couvrant l’intégralité du vingtième siècle permettent de compléter le diagnostic. A Paris, Rennes, Bourges, Besançon, Lyon, Toulouse et Bordeaux, ce mois d’avril 2007 est ainsi le plus chaud de la période 1900 à nos jours.

 

Ces températures exceptionnellement chaudes ont concerné l’ensemble du pays : les écarts mensuels à la normale, de l’ordre de +3.0 °C à +4.0 °C dans le sud de la France, ont atteint +5.0 °C à +6.0 °C sur le centre, le nord et l’est du pays.

 

Durant ce mois, les températures ont été particulièrement élevées du 12 au 17 puis du 22 au 30 avril. Au cours de ces deux épisodes, elles ont ainsi localement dépassé les normales de plus de dix degrés. De nombreux records mensuels ont été battus : par exemple, les températures maximales ont battu des records à Rouen (24.5 °C le 28), Nice (25.5 °C le 16), Troyes (27.8 °C le 25), Lille (27.9 °C le 15), Biscarrosse (30.2 °C le 24) et Orange (31.2 °C le 24).

 

Ce mois d’avril exceptionnellement chaud s’inscrit dans un début d’année remarquablement doux, avec des températures globalement supérieures à la normale de près de 3 °C pour les mois de janvier et février, plus conformes à la normale en mars.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Températures estivales ce week-end

Les conditions estivales s'installent en cette fin de semaine et vont persister ce week-end avec des températures qui atteindront fréquemment la barre des 30°C...

Lire l'article

Tendances saisonnières automne 2019 : encore de la douceur ?

L'automne 2019 pourrait conserver une tendance douce dans la continuité des mois précédents mais les précipitations devraient se montrer plus généreuses par le nord...

Lire l'article

Le prochain cycle solaire sera au plus bas depuis 200 ans selon la NASA

Selon la NASA, le cycle solaire 25 sera au plus bas depuis 200 ans ! Quelles pourraient être les conséquences sur le climat et le réchauffement climatique en cours ?

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France