Météo-Contact
« Partageons ensemble le temps de demain »

Événement climatique : année 2007


 

  • Un mois d'avril exceptionnel

 

Avec un écart de +4.3 degrés à la normale, le mois d’avril 2007 est le plus chaud de la période 1950-2007 en France métropolitaine, loin devant le mois d’avril 1961 (+2.7 °C) et ceux de 1987 et 1952 (+1.9 °C).

Tous mois confondus, un tel écart à la normale des températures sur la France n’a été observé qu’à trois reprises depuis le début des années 50 : en juin 2003 (+4.7 °C), en août 2003 et février 1990 (+4.5 °C). Elle est même supérieure à celle observée en juillet 2006 (+4.2 °C).

 

Anomalie de températures entre le 22 et 28 avril 2007

 

1950 est l’année à partir de laquelle les données climatiques enregistrées par Météo-France dans les 22 grandes villes françaises de référence sont complètes et jugées fiables. Avant 1950, quelques séries d’observations très anciennes couvrant l’intégralité du vingtième siècle permettent de compléter le diagnostic. A Paris, Rennes, Bourges, Besançon, Lyon, Toulouse et Bordeaux, ce mois d’avril 2007 est ainsi le plus chaud de la période 1900 à nos jours.

 

Ces températures exceptionnellement chaudes ont concerné l’ensemble du pays : les écarts mensuels à la normale, de l’ordre de +3.0 °C à +4.0 °C dans le sud de la France, ont atteint +5.0 °C à +6.0 °C sur le centre, le nord et l’est du pays.

 

Durant ce mois, les températures ont été particulièrement élevées du 12 au 17 puis du 22 au 30 avril. Au cours de ces deux épisodes, elles ont ainsi localement dépassé les normales de plus de dix degrés. De nombreux records mensuels ont été battus : par exemple, les températures maximales ont battu des records à Rouen (24.5 °C le 28), Nice (25.5 °C le 16), Troyes (27.8 °C le 25), Lille (27.9 °C le 15), Biscarrosse (30.2 °C le 24) et Orange (31.2 °C le 24).

 

Ce mois d’avril exceptionnellement chaud s’inscrit dans un début d’année remarquablement doux, avec des températures globalement supérieures à la normale de près de 3 °C pour les mois de janvier et février, plus conformes à la normale en mars.

 

Vous avez aimé ? Alors partagez avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

À lire aussi...

Climat en France : des prévisions alarmantes

Depuis des dizaines d'années, le climat est chamboulé par les émissions de gaz à effet de serre, d'origine anthropique. Qu'en sera t-il en 2100 ?

Lire l'article

Gulf Stream : mais que se passe-t-il ?

Le Gulf Stream ralentit. D'après les dernières études, le phénomène semble s'accélérer...

Lire l'article

Le cycle solaire 25 pourrait contrarier les prévisions de la NASA

Le cycle solaire 25 pourrait finalement être l'un des plus forts jamais enregistrés selon certains scientifiques, contrariant avec les annonces de la NASA...

Lire l'article

Et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Si le réchauffement climatique s'accélère, les nuages de basse altitude comme le stratocumulus pourraient avoir des difficultés à se former...

Lire l'article