« Partageons ensemble le temps de demain »

Vers une dégradation en fin de semaine


Les conditions anticycloniques que nous observons depuis plusieurs jours se poursuivent cette semaine. Néanmoins de l'humidité est parvenue à s'infiltrer par le nord-ouest en début de semaine. Résultat, les nuages se sont avérés fréquents sur la moitié nord du pays, s'accompagnant même de quelques ondées entre la Bretagne et les Ardennes mardi. Sur les autres régions, l'impression de beau temps s'est imposée, malgré la présence d'un voile nuageux plus ou moins épais selon les contrées.

 

Mercredi, le ciel n'a pas été vraiment limpide, et ce sur un grand nombre de nos régions. En effet, les éclaircies ont été entrecoupées de passages nuageux ou bien d'un voile de nuages élevés. L'impression s'est avérée tout de même assez agréable dans l'ensemble, en particulier au sud de la Loire.

 

Carte de prévisions des centres d'action Carte de prévisions des centres d'action

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter notre bulletin météo technique (B.M.T.)


 

En cette seconde partie de semaine, un début de changement de temps va s'opérer par le nord-ouest de la France. Une petite perturbation va arriver par la Bretagne en soirée, accompagnée de pluies éparses. A l'avant, c'est à dire dans l'ouest, le ciel se chargera de nuages élevés sans altérer significativement l'impression de beau temps. En revanche, les régions de l'est et de la Méditerranée vont bénéficier d'un ciel très lumineux.

 

Ce changement de temps se confirmera en fin de semaine et au cours du week-end, avec davantage de nuages sur le pays et un risque de précipitations. Une perturbation peu active va concerner l'ouest vendredi alors qu'à l'est les éclaircies résisteront. Samedi, les régions du sud seraient les plus concernées par le risque de pluies (y compris la Méditerranée). Dimanche, le ciel serait partagé entre nuages, éclaircies et ondées un peu partout.

 

A noter qu'une partie du sud-est (côte d'Azur et Corse) devrait être exposée à des conditions beaucoup plus perturbées, avec un risque d'intempéries pluvieuses entre samedi et lundi prochain.

 

 

Vers une baisse des températures...

 

Les températures très printanières observées au cours du week-end sont restées douces en début de semaine puisqu'on a observé entre 12 et 20 degrés du nord au sud, en particulier lundi. Toutefois, une baisse a été observée mardi au nord en liaison avec la présence d'une épaisse couche nuageuse. En revanche la douceur a persisté au sud.

 

Une hausse temporaire du thermomètre est attendue en ce milieu de semaine à la faveur d'éclaircies plus généreuses. La barre des 15 degrés sera à nouveau franchie sur de nombreuses contrées du sud de la Loire, et celle des 20 degrés dans l'extrême sud. Il faudra en profiter, car une baisse va s'amorcer dès vendredi, et se confirmera sur l'ensemble de nos départements pour le week-end. Nous retrouverons des valeurs proches des moyennes saisonnières, voire légèrement en dessous.

 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter le dernier Bulletin Météo Technique (B.M.T.), nos tendances nationales jusqu'à 12 jours, et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Jeudi 12 mars 2015 à 09:59:39

À lire aussi...

Fort coup de vent à tempête dans le Nord-Est dimanche

Le fort coup de vent se confirme pour l'après-midi de dimanche sur les régions du nord-est. Les rafales pourraient atteindre 100 km/h dans les terres...

Lire l'article

Hiver 2018-2019 : El Niño peut-il avoir un impact ?

Les premiers signaux pour l'hiver 2018-2019 mettent en avant une anomalie froide. L'apparition d'El Niño pourrait toutefois venir bouleverser la prévision...

Lire l'article

Un mois de septembre anormalement chaud ?

L'automne a bien du mal à s'inviter en France en ce mois de septembre qui s'avère dans l'ensemble largement estival avec un mercure au dessus des normales...

Lire l'article

Orages : foudroiement record depuis les années 90 en France

L'année 2018 n'est pas encore terminée que l'on sait déjà qu'il s'agira d'une année record depuis les années 90 en terme de foudroiement...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France