« Partageons ensemble le temps de demain »

Vers un pic de douceur en fin de semaine


 

La courte mais intense vague de froid a touché à sa fin en seconde partie de semaine dernière avec l’arrivée d’une dépression creuse sur la Péninsule Ibérique. Résultat, cette dernière a apporté une dégradation pluvio-neigeuse sur une bonne partie de notre pays, ainsi que des pluies verglaçantes et une masse d’air plus douce.

Le week-end dernier à marqué le retour d’un temps perturbé. En effet, les perturbations et les averses se sont succèdées. Ces conditions maussades vont perdurer cette semaine avant un pic de douceur vendredi et samedi.

 

Temps perturbé cette semaine

 

Un vaste système dépressionnaire va se positionner entre les Îles Britanniques et la Scandinavie ces prochains jours. Résultat, dans un flux d'ouest à sud-ouest, notre pays sera influencé par des conditions météo maussades avec le passage de plusieurs perturbations et de fréquentes averses, parfois orageuses. Quant aux températures, elles seront globalement en dessous des normales de saison voire proches en fonction des régions et de la masse d'air en altitude. 

 

 

Pic de douceur en fin de semaine

 

Pic de douceur modélisé par CFS Weekly
(Modèle CFS Weekly pour la semaine du 3 au 10 mars)

 

 

Le printemps météorologique (et non calendaire) a débuté le 1er mars ! Il ne faut pas oublier qu'en météorologie, mars est un mois de transition entre l'hiver le printemps. Ainsi, les masses d'air plus douces venues d'Afrique du Nord vont tenter de grimper à plus haute latitude tandis que l'air froid présent sur l'Europe du Nord reste en embuscade... Les modèles numériques prennent toujours en compte cette transition lors de ce mois d'où les éventuelles disparités de températures en fonction des régions.

 

Cependant, ces modèles que nous étudions avec attention, entrevoient un premier pic de douceur sur les 2/3 de la France. En effet, avec un jet stream à plus basse latitude, une dépression venue d'Amérique va tangenter en Atlantique et se rapprocher de nos contrées. Cette dernière devrait se lier au système dépressionnaire positionné sur l'Europe du Nord puis se creuser sur la Péninsule Ibérique. Résultat, le mercure va monter d'un cran dans le Sud-Ouest puis entre la moitié sud et le Nord-Est.

 

Douceur modélisée par CEP
(Modèle CEP pour la journée du 10 mars)

 

Douceur modélisée par GFS
(Modèle GFS pour la journée du 10 mars)

 

Comme vous pouvez le remarquer sur les cartes ci-dessus, les deux modèles principaux GFS et CEP modélisent des températures largement au-dessus des normales de saison. Cependant, si le Sud devrait bénéficier d'un mercure bien doux, parfois proche des 20°C dans le Sud-Ouest, les régions au nord de la Loire auraient des températures plus raisonnables, aux alentours de 12 à 15°C. Par ailleurs, on surveillera une possible dégradation orageuse par l'Ouest en cours d'après-midi de samedi...

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter la météo des plages et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Mercredi 07 mars 2018 à 15:22:21

À lire aussi...

Fortes pluies attendues dans le Sud-Ouest

Le changement de temps attendu en cette fin de semaine va s'accompagner de fortes précipitations dans le Sud-Ouest. On attend jusqu'à 100 mm...

Lire l'article

Météo week-end : temps plus instable mais doux

Le temps s'annonce plus instable ce week-end en France avec des averses et un risque orageux. L'ambiance restera lourde avec un mercure proche des 20 degrés...

Lire l'article

L'activité solaire en déclin

L'activité solaire continue de faiblir en ce cycle 24. Des conséquences sur l'avenir ? Un prochain minimum sera t-il atteint ?

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France