« Partageons ensemble le temps de demain »

Vague de froid polaire sur le Québec et l'Ontario


 

Après un début d'hiver assez clément, le Québec et l'Ontario mais aussi dans une moindre mesure le nord-est des États-Unis sont concernés depuis lundi par une importante descente d'air arctique. Cette situation devrait persister tout au long de la semaine avec des températures largement sous les normales (soit jusqu'à 5 à 10°C de moins par rapport aux moyennes mensuelles dans les deux secteurs canadiens).

 

Synoptique météo sur le continent nord américain

Analyse de surface sur l'Amérique du nord - www.wpc.ncep.noaa.gov

 

 

En bref, une puissante dorsale anticyclonique s'est érigée sur l'ouest du Canada véhiculant ainsi un flux de nord-ouest très froid en direction de l'Ontario et du Québec. Les masses d'air d'origine polaire aspirées vers le sud sont particulièrement froides ( -20 à -25°C à 850 hPa) et persisteront jusqu'en fin de semaine sur ces deux régions. Dans l'ouest du Québec, certains secteurs devraient connaître des températures maximales très froides avec des valeurs peinant à atteindre -15°C au meilleur de l'après-midi. Certes le froid sera moins prononcé au sud de la province mais le ressenti sera quasiment le même avec pendant 3 jours consécutifs des températures maximales comprises entre -5°C et -15°C suivant le secteur.

 

Notons qu'une grande partie du Québec se retrouve encore plongé au cœur d'une tempête hivernale immuable. Celle-ci devrait continuer d'affecter le Québec où une vingtaine de centimètres de neige sont attendus d'ici mercredi soir où des conditions de blizzard sont et resteront bien présentes avec un vent pouvant souffler à plus de 65 km/h en rafales (localement 70-75 km/h le long du fleuve Saint-Laurent). Du côté de Montréal, les quantités de neige attendues seront moindres (15 à 20 cm de neige supplémentaires). Certains secteurs au nord de Québec pourront recevoir plus de 40 voire 50 cm de neige sur le total de l'épisode neigeux d'ores et déjà qualifié de majeur.

 

Neige

 

Le nord-est des États-Unis sera également touché par cette coulée froide dans une moindre mesure toutefois. Par exemple à New-York il ne dégèlera plus jusqu'en fin de semaine avec un mercure assez statique (températures comprises entre -5 et 0°C ). La semaine prochaine, un redoux progressif devrait s'affirmer avec l'installation de hauts géopotentiels sur la façade ouest des États-Unis où une nouvelle descente d'air arctique pourrait concerner cette fois-ci la partie ouest du continent nord américain.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Mercredi 13 décembre 2017 à 10:02:35

À lire aussi...

La chaleur va s’accentuer

Beau temps et fortes chaleurs vont se généraliser à tout le pays dans les jours à venir avec des températures qui pourraient décoller jusqu'à 37°C localement...

Lire l'article

Record de faible extension de glace dans l’Arctique

La fonte des glaces de l'Arctique s'accélère encore cet été avec un record de faible extension observé ces dernières semaines battant 2012...

Lire l'article

Monde : vers le retour de La Nina ?

Les dernières modélisations des températures de l'océan Pacifique oriental font état d'un retour du phénomène la Niña ces prochains mois. Explications...

Lire l'article

Le beau temps fait son retour

Les conditions contrastées observées ces derniers jours vont laisser place au retour du beau temps ces prochains jours en France grâce à l'anticyclone...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France