« Partageons ensemble le temps de demain »

Une tempête va frapper l’Irlande vendredi


 

Un système dépressionnaire plonge sur l’Atlantique en ce milieu de semaine. Ce dernier va rapidement se renforcer avec le creusement de deux dépressions dont une qui va frapper l’Irlande ce vendredi. En effet, avec un anticyclone positionné sur l’Europe, les deux centres d’actions vont propulser dans un courant de sud-ouest dynamique, un minimum dépressionnaire à pression très basse (950 hPa environ) augurant un changement de temps radical avec des rafales de vent tempétueuses et le passage de plusieurs perturbations actives.

 

Tempête sur l'Irlande
Vent attendu vendredi dans le nord-ouest de l'Europe | Source : Ventusky

 

 

Comment passer de l’été à l’automne en 24h ? Une tempête se dirige droit vers l’Irlande et une partie du Royaume-Uni. Cette dépression va rapidement se creuser durant la journée de jeudi pour exploser en cours de nuit suivante et en cours de journée de vendredi. Ce système sera particulièrement dynamique à l’aide du jet stream qui au même moment va se renforcer.

 

C’est une situation tout à fait classique mais qui se doit d’être surveillée notamment dans ce contexte météorologique. Entre vendredi 00h et vendredi 15h, de véritables rafales tempétueuses vont régulièrement souffler. Selon les dernières mises à jour des modèles numériques (WRF, ARPEGE et CEP), les valeurs vont généralement trancher entre 110 et 130 km/h, côtes et terres comprises. Le vent est susceptible de souffler jusqu’à 140 km/h localement sur la côte ouest de l’Irlande. Le Royaume-Uni va également être concerné. Les rafales de vent seront de l’ordre de 90 à 110 km/h voire 120 km/h sur les caps les plus exposés, en partie le Sud-Ouest.

 

 

Quel type de temps en France ?

 

Ce complexe dépressionnaire va propulser les hautes pressions sur la majorité de l’Europe. Notre pays sera sous l’influence des deux centres d’actions, ainsi un ciel variable dominera sur notre territoire. Seule la pointe Bretonne et le Cotentin pourraient connaître une nébulosité plus importante, quelques gouttes mais aussi des vents modérés à forts. Ces derniers pourraient osciller entre 70 et 90 km/h, du Cotentin à l’ouest de la Bretagne. Le pourtour méditerranéen et la Corse connaîtront également un temps plus mitigé. Ce flux de sud-ouest dynamique va apporter dans son élan une masse d’air très douce pour la saison. Le thermomètre va donc à nouveau chauffer entre vendredi et samedi avant l’arrivée d’une dégradation plus franche dimanche.

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Vendredi 12 octobre 2018 à 09:55:34

À lire aussi...

Vers un temps de plus en plus froid en fin de mois

Le temps va progressivement basculer dans une séquence plus hivernale avec un flux dominant de secteur nord entraînant une baisse marquée du mercure...

Lire l'article

Historique des mois d’octobre exceptionnels

Entre tempêtes, froid précoce et records de chaleur, retrouvez quelques-uns des mois d'octobre les plus mémorables en France métropolitaine...

Lire l'article

L'activité solaire en déclin

L'activité solaire continue de faiblir en ce cycle 24. Des conséquences sur l'avenir ? Un prochain minimum sera t-il atteint ?

Lire l'article

Hiver précoce en Amérique du Nord

L'Amérique du Nord est touchée par des chutes de neige et un froid précoces : un début de saison record en termes d'étendue géographique...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France