« Partageons ensemble le temps de demain »

Un mois de septembre anormalement chaud ?


 

Suite a un été particulièrement chaud (nombreuses sont les villes à avoir battu le nombre de jours de chaleur) et 5 mois de températures excédentaires à l'échelle nationale, le mois de septembre en cours se poursuit dans la même logique, à savoir la persistance d'un temps souvent estival, chaud et sec. Sur les deux premières décades du mois, l'excédent thermique à l'échelle du pays dépasse la barre des 2°C, voire 3°C dans certaines villes, ce qui est considérable. 

Si la chaleur est présente dans la durée, le soleil s'avère lui aussi particulièrement généreux. On atteint souvent les 3/4 de la moyenne mensuelle. Ainsi, sur la période du 1er au 19 septembre, le soleil a brillé 186 heures à La Rochelle, 184 heures à Montpellier, 174 heures à Nantes, 170 heures à Bordeaux, 160 heures à Auxerre ou encore 146 heures à Paris.

Qui dit, soleil, chaleur et conditions anticycloniques, dit aussi sécheresse. Sur ce point, la situation s'aggrave au fil des semaines. A titre d'exemple, à Orléans, il n'est pas tombé une seule goutte d'eau, il est tombé 0.4 mm à Auxerre et Romorantin, 0.6 mm au Mans, 1 mm à Nantes, 1.4 mm à Paris, 3.4 mm à Cherbourg, 6.2 mm à Abbeville, 14 mm à Annecy ou encore 38 mm à Biarritz. Une soixantaine de départements sont toujours concernés par des mesures de restrictions des usages de l'eau.

 

Carte sécheresse France

Carte des limitations des usages de l'eau en France

 

 

Le beau temps estival va laisser place à un changement radical ce vendredi avec le passage d'un front froid assez actif et surtout accompagné d'un net rafraîchissement. D'autres pluies (et du vent) sont attendues dimanche au nord. Malheureusement ces passages pluvieux seront peu durables et ne ralentiront guère la sécheresse. Pire encore, l'anticyclone devrait peu à peu revenir dès lundi et protéger la France du mauvais temps jusqu'à début octobre même si cette fois-ci, la chaleur ne serait plus au rendez-vous.

L'anomalie thermique actuelle devrait donc s'orienter à la baisse au cours de la dernière décade sans pour autant l'effacer totalement. Si le mois de septembre 2018 ne devrait pas être un mois record, il pourrait tout de même se classer dans le top 15 voire top 10 des mois de septembre les plus chauds depuis 1900...

 

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Samedi 22 septembre 2018 à 17:21:21

À lire aussi...

Neige en plaine mardi et mercredi

Les chutes de neige se confirment pour la journée de mardi et persisteront mercredi. On attend localement 5 à 10 centimètres jusqu'en plaine...

Lire l'article

2018 : année la plus chaude depuis 1900 en France

L'année 2018 est l'année la plus chaude jamais enregistrée depuis 1900 en France avec un excédent thermique annuel proche de +1.4°C...

Lire l'article

2018 : foudroiement record en France

L'année 2018 a été une année record depuis les années 90 en terme de foudroiement avec près de 725 000 impacts nuage-sol...

Lire l'article

Des projections à long terme instables

Une période hivernale semble s'installer sur le continent européen. Seulement, les modélisations sont assez instables laissant des incertitudes sur le temps sensible en France...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France