Météo-Contact
« Partageons ensemble le temps de demain »

Tendance saisonnière: l’hiver peut-il être froid même dans un climat réchauffé ?


Nos anciens ont la mémoire marquée par les hivers rudes d’antan, désormais absents de nos dernières décennies. Même dans un contexte de changement climatique, nos hivers peuvent-ils de nouveau raisonner avec froid et neige ? Réponse dans cet article à l’aide des données climatiques, ainsi que de plusieurs études.

 

Chutes de neige en hiver

Chutes de neige en hiver | Image d'illustration

 

 

Le froid : grand absent de nos 15 derniers hivers

 

L’Hexagone a pourtant déjà connu des hivers remarquablement rigoureux. À l’image de l’hiver 1955-1956 marqué par plusieurs vagues de froid intense, celle de février avait même fait chuter le mercure sous la barre des -20 degrés durant plusieurs jours dans plusieurs régions. Les vagues de froid sont à notre époque un phénomène si rare que la dernière en date s’est produite il y a 10 ans. Pour retrouver une vague de froid dite « sévère » il faut remonter à 1985.

 

Les hivers les plus froids comparés aux étés les plus chauds

Les hivers les plus froids comparés aux étés les plus chauds | Météo-Contact

 

4 des 5 hivers les plus doux jamais enregistrés se sont produits les 15 dernières années. Un constat en corrélation avec la tendance de la hausse globale du thermomètre. Même observation du côté de la moyenne des température enregistrée en hiver, cette dernière a augmenté de 1,8°C par rapport au début des années 1930. Une augmentation qui témoigne de la disparition flagrante des hivers dits « froids » depuis le début des années 1990.

 

Les records absolus de froid et de chaud

Les records absolus de froid et de chaud | Météo-Contact

 

Les territoires les plus fortement touchés sont évidemment les massifs montagneux et le Nord-Est du pays, où le nombre de journées avec un thermomètre descendant en dessous du point de congélation, est en chute libre, touchant l’ensemble du territoire sans exception. Certains secteurs notamment au Sud sont privés de température affichant 0 degré, voire moins. À contrario, l’on observe des températures toujours plus élevées toujours dans le Sud, avec des records absolus de chaleur enregistrés dépassant les 40 degrés, encore récemment avec la canicule de l'été 2022.

 

Le froid en voie de disparition

Le froid en voie de disparition | Météo-Contact

 

La neige en plaine n’est actuellement plus qu’un lointain souvenir, particulièrement dans le Nord-Est. Il n’est pas désormais plus rare d’observer des hivers sans neige au sol en plaine. Conséquence d’un mercure toujours plus chaud, et d’un climat qui favorise les périodes de douceur longues et persistantes, empêchant d’une part la neige de faire son apparition en plaine de manière prolongée et dans de fortes quantités. Même constatation concernant les vagues de froid, entre 1992-2021 elles sont en diminution de 60% par rapport aux années 1947-1976.

 

Nombre de jours par hiver depuis 1951 avec au moins 10cm de neige au sol à Besançon

Nombre de jours par hiver depuis 1951 avec au moins 10cm de neige au sol à Besançon | Météo-France

 

Les massifs montagneux sont aussi les grandes victimes du changement climatique. Constatant une fonte des glaciers et une augmentation des températures, entrainant une diminution d’un mois depuis les années 1970 de la durée d’enneigement. Les chutes de neige se font aussi plus rares qu’auparavant à moins de 1000 mètres d’altitude.

 

 

Vague de froid et réchauffement climatique pas incompatibles

 

Même si l’on pourrait facilement penser que le changement climatique rend impossible les vagues de froid, cette idée est pourtant loin de la réalité. Un climat réchauffé permet toujours à des vagues de froid de venir nous rendre visite, néanmoins ces phénomènes seront moins intenses et plus rares. De plus, la probabilité de voir des périodes de froids dites « sévères » sera plus faible dans les décennies à venir en plus d’être moins fréquente, sans être nulle pour autant.

 

 

Rappelons que le changement climatique est une tendance de la hausse des températures sur le long terme. Les événements ponctuels comme les vagues de froid ne remettent pas en cause la hausse globale du thermomètre, les variations d’un jour à l’autre ne sont donc pas à confondre avec une tendance sur le très long terme. Les épisodes de froid ne vont pas disparaître, cependant ils seront moins intenses et moins fréquents.

 

D’après plusieurs études, notamment une parue dans Science en septembre 2021 décrit un « étirement » du vortex polaire, un courant d’air froid qui ceinture le pôle Nord durant les mois d’hiver. Souvent l’un des acteurs principaux dans les vagues de froid entre l’Amérique du Nord et l’Eurasie.

 

Lien entre la variabilité et le changement de l'Arctique et les conditions météorologiques hivernales extrêmes aux États-Unis | Science

 

En raison du réchauffement soudain de la stratosphère dans l’Arctique, ce courant d’air froid pourrait s’affaiblir et devenir plus sinueux, permettant aux masses d’air plus froides d’atteindre nos latitudes. En France, nous serions moins concernés, puisque les vagues de froid sont dans l’écrasante majorité des cas causées par le « Moscou-Paris », un flux d’air glacial venu directement de Russie.

L’affaiblissement du Jet Stream, ce courant d’air rapide situé dans l’atmosphère, pourrait provoquer des vagues de froid et de chaleur de plus longue durée. Un vortex polaire et un Jet Stream déstabilisés seront-ils alors les futurs responsables de vagues de froid plus durables en Europe ? Pour l’instant, il est préférable de rester prudent sur le sujet. En effet, il ne s’agit là que de théories avancées à l’aide de multiples outils telles que des modélisations numériques qui ont elles aussi leurs défauts. 

Il est impossible de prévoir des vagues de froid à des années à l’avance, et les scientifiques ne sont pas en consensus sur la sûreté des effets du changement climatique sur les courants d’altitude comme le Jet Stream. D’autres études, sont elles plus en faveur d’une diminution drastique de la fréquence des épisodes de froids extrêmes en lien direct avec le changement climatique.

 

 

Quid de l'hiver 2022-2023 ?

 

Avant d’avancer nos dernières tendances, soulignons qu’il faut toujours prendre ce type de prévisions avec des pincettes. Les tendances saisonnières sont des prévisions qui s’expriment sur la probabilité des températures et de la hauteur des cumuls de précipitations moyennes à l’échelle d’un mois. 

Seul mois de l’hiver qui s’annonce plus proche des températures de saison, sera probablement décembre. Par contre, janvier et février pourraient être des mois sous le signe de la douceur. Côté précipitations, seul janvier serait franchement humide, tandis que les autres mois hivernaux seront dans les moyennes.

À l’heure actuelle, l’hiver 2022-2023 n'est pas prévu froid. Même si bien évidemment des périodes de froid ne sont pas à exclure, elles auront donc une probabilité plus faible de se produire et sur des durées plus limitées.

 

 Guillaume   Article écrit par Guillaume Jauseau

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Mardi 29 novembre 2022 à 17:47:48

À lire aussi...

Froid et neige : Quelles secteurs touchés ?

Le froid va s'accentuer sur notre territoire, la neige va aussi faire ses premières apparitions en plaine dès ce vendredi...

Lire l'article

Tendance météo pour l’hiver 2022-2023

Quelle évolution pour l'hiver 2022-2023 ? Voici la tendance saisonnière élaborée par Météo-Contact pour le trimestre décembre-janvier-février...

Lire l'article

Vague de froid, un terme souvent utilisé à tort

Vague de froid, froid polaire... Des termes météo souvent utilisés à tort dans les médias en hiver. Effet buzz ou réalité météorologique, nous vous expliquons le vrai du faux...

Lire l'article

Tendance météo pour le mois de décembre 2022

Alors que la fin de l'automne météo approche peu à peu, nous allons nous intéresser à la tendance du mois de décembre en France...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.