« Partageons ensemble le temps de demain »

Tempête en juillet 1969 dans le Nord-Ouest


 

Un temps automnal a dominé près des côtes de la Manche et de l'Atlantique cette semaine, avec de bonnes pluies par endroits, de la fraîcheur. Lundi dernier, c'est même un très fort coup de vent qui faisait l'actualité dans le Centre-Ouest du pays avec des rafales allant de 80 à 110 km/h généralement (plus sur caps exposés).

Cette situation qui est plutôt atypique n'est pas pour autant si rare que ça, en effet nombreux sont les coups de vent qui ont eu lieu près des côtes de la Manche durant la période estivale, le plus récent étant celui lié à l'ex tempête tropicale Bertha au mois d'août 2014 qui avait soufflé tout autant avec 90 à 110 km/h sur les côtes de la Manche. Néanmoins, les tempêtes estivales sont bien plus rares, on en rencontre qu'une ou deux fois par siècle. C'est donc l'occasion de faire un voyage dans le temps avec la tempête de juillet 1969. Retour sur un événement rare et marquant...

 

 

Une situation paisible qui vire au drame en l'espace de quelques heures

 

Nous sommes le 5 juillet 1969, les services météo se veulent rassurant en annonçant un temps calme et plutôt agréable sur la France en lien avec une petite dépression estimée sans conséquence sur l'Atlantique. Néanmoins, la prévision sera un véritable échec et la situation commencera à dégénérer le 6 juillet. En effet cette dépression d'abord jugée sans importance va rapidement se creuser et atteindre le stade de la tempête avec des vents de la force d'un ouragan, lesquels ont presque atteint les 160 km/h en Bretagne puisque l'on a relevé plus de 155 km/h sur la pointe du Finistère !

 

Coupure de presse du 7 juillet 1969

Coupure de presse du 7 juillet 1969

 

 

La dépression progresse en journée et sa partie sud longe les côtes de la Manche, or c'est dans la partie sud d'une dépression que les vents sont les plus violents, la tempête se déchaîne donc autant sur les côtes que dans les terres. En effet, des rafales de plus de 130 km/h sont relevées sur les côtes de la Manche, notamment entre Bretagne, Normandie et Picardie, on relève entre 90 et 120 km/h dans les terres comme en Ile-de-France. Des dégâts importants sont relevés sur tout le nord de la France mais surtout entre Bretagne et Normandie où des zones sont entièrement ravagées puisque c'est dans ces régions que les rafales ont été les plus fortes.

 

 

Des tempêtes bien plus violentes à l'image de Klaus ou bien « l'ouragan » de 1987

 

Bien que ces tempêtes se soient produites en période propice aux tempêtes, elles n'en restent pas moins exceptionnelles. En effet, ces deux tempêtes font parties des plus puissantes que la France ait connues ces dernières décennies. Klaus est probablement la plus marquante car la plus récente, des vents dévastateurs ont été provoqués par cette tempête hors norme, ils étaient de l'ordre de 150 à 180 km/h sur la côte et 120 à 150 km/h dans les terres ce qui est exceptionnel.

Cependant, la tempête la plus puissante reste pour le moment l'ouragan de 1987. En effet, cette tempête présentant des caractéristiques tropicales a provoqué les vents les pus violents jamais observés en France, des rafales de l'ordre de 200 à 240 km/h (localement plus mais les anémomètres étaient cassés, nous ne saurons donc jamais si il y a eu plus mais c'est fortement probable) sur les côtes Bretonnes et Normandes, des rafales de 160 km/h ont été mesurées dans le centre de Cherbourg ou bien 140 km/h dans Caen. Bien que n'étant pas généralisée à tout le quart Nord-Ouest, cette tempête d'une intensité exceptionnelle a marqué les esprits de la population Bretonne ainsi que Normande puisque c'est la plus violente tempête enregistrée en France depuis plus d'un siècle

 

 


 

 Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter notre rubrique événements climatiques :

Événements climatiques en France

Événements climatiques

Cette rubrique est dédiée aux événements climatiques observés en France depuis 1999 (tempête, neige, orage, vague de froid, canicule, etc...). Elle est complétée au fur et à mesure des mois en fonction des événements météorologiques extrêmes répertoriés sur notre territoire.

 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter nos tendances nationales jusqu'à 12 jours, et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Mardi 01 septembre 2015 à 15:18:54

À lire aussi...

Épisode de pluie verglaçante samedi

Une perturbation va s'infiltrer par l'ouest ce samedi. Au contact de l'air froid, des phénomènes glissants sont à prévoir sur un bon nombre de régions...

Lire l'article

Météo à Noël : de nombreuses incertitudes

Vous êtes nombreux à vous demander quel sera le temps pour le réveillon et le jour de Noël. A l'heure actuelle, les scénarios sont très aléatoires. Faisons le point...

Lire l'article

Coup de froid attendu cette semaine

La douceur observée ces derniers jours va laisser place au froid cette semaine sur de nombreuses régions mais les températures pourraient remonter dès samedi...

Lire l'article

Point sur l'enneigement en montagne

La neige a du mal à s'installer sur tous les massifs en ce début d'hiver météorologique à l'exception des Alpes du Nord qui restent correctement enneigées...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France