« Partageons ensemble le temps de demain »

Températures ressenties remarquables pour une fin février


 

On relevait sous abri mardi matin, -12.1°C à Ambérieu, -11.5°C à Langres, -10.9°C à Besançon, -10.5°C à Belfort, -9.8°C à Luxeuil, -9.5°C à Vichy, -8.8°C à Auch ou encore -8°C à Lyon... La liste serait longue à détailler tellement le froid est généralisé et intense mais saviez-vous que ces températures dites sous abri ne reflètent pas forcément la réalité que ressent notre corps ?

En effet, le vent est un facteur aggravant qui s'ajoute au froid déjà présent. On parle alors de "windchill" ou encore de "températures ressenties".

 

windchill

Valeurs de l'indice de refroidissement éolien selon la température réelle et la vitesse du vent

 

 

Le windchill est un indice combinant des paramètres purement météorologiques permettant de décrire la sensation ressentie par le corps. Plus précisément, le windchill – indice de refroidissement éolien – évalue le ressenti d’un corps émettant de la chaleur soumis au vent. Ce ressenti est inférieur à la température réelle, qui, précision importe, reste inchangée en fonction du vent. Il s’exprime sans unité.

Pour faire simple, le refroidissement éolien est d’autant plus important que la température réelle est froide et que le vent est violent. Cet indice est utilisé par de nombreux organismes météorologiques en cas de période froide, mais pas seulement. En cas de fortes chaleurs, le refroidissement éolien est apprécié de tous, à contrario des périodes de grand froid.

 

Températures ressenties

Températures ressenties au vent jusqu'à mercredi

 

 

Si on reprend les 8 villes citées au début de notre article en prenant en compte le vent, le windchill (température ressentie) était de -17 à Ambérieu, -17 à Langres, -14 à Besançon, -18 à Belfort, -17 à Luxeuil, -15 à Vichy, -9 à Auch et -15°C à Lyon. Les températures ressenties observées en cette fin février sont remarquables pour une fin d'hiver !

 

 

A CONSULTER AUSSI

A la surface de la terre, se créé ce que l’on appelle des masses d’air, des grands ensembles atmosphériques. Ces masses d’air ont leurs caractéristiques, et elles évoluent au fil du temps. Parfois très différentes, elles vont par moment se rencontrer. Ce sont ces affrontements qui vont générer des perturbations dites atmosphériques...

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter la météo des plages et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Mardi 27 février 2018 à 11:09:48

À lire aussi...

Vers un temps de plus en plus froid en fin de mois

Le temps va progressivement basculer dans une séquence plus hivernale avec un flux dominant de secteur nord entraînant une baisse marquée du mercure...

Lire l'article

Historique des mois d’octobre exceptionnels

Entre tempêtes, froid précoce et records de chaleur, retrouvez quelques-uns des mois d'octobre les plus mémorables en France métropolitaine...

Lire l'article

L'activité solaire en déclin

L'activité solaire continue de faiblir en ce cycle 24. Des conséquences sur l'avenir ? Un prochain minimum sera t-il atteint ?

Lire l'article

Hiver précoce en Amérique du Nord

L'Amérique du Nord est touchée par des chutes de neige et un froid précoces : un début de saison record en termes d'étendue géographique...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France