Météo-Contact
« Partageons ensemble le temps de demain »

Conditions hivernales : s’agit-il d’une vague de froid ?


neige

 

 

Le froid s’invite dans toutes les régions françaises. En comparaison du début de l’hiver météorologique doux en décembre, s’agit-il pour autant d’une vague de froid ?

 

Qu’est-ce qu’une vague de froid ?

 

Les vagues de froid se produisent principalement entre janvier et février mais peuvent apparaître plus généralement entre novembre et mars.

Selon Météo-France, pour qu’un épisode de froid soit considéré comme une vague de froid, il faut remplir plusieurs conditions. De manière générale, elle se caractérise en fonction de l’étendue de celle-ci, de son intensité et de sa durée. Plus en détails, les températures moyennes doivent être inférieures à celles mensuelles d’au moins 5°C, ceci sur une vaste étendue du territoire. Concernant les minimales, elles doivent être inférieures à -10°C. De plus, au même titre qu’un épisode caniculaire, la durée importe dans l’évaluation de l’épisode, ainsi une période de froid d’au moins 3 jours consécutifs remplit une des conditions pour la désigner comme une vague de froid. Enfin, nous devons assister à des journées sans dégel sur une bonne partie du territoire pour remplir à nouveau une des conditions.

 

Des exemples

 

Depuis 1947, on dénombre 6 vagues de froid importantes ; celles de 1956, 1963, 1985, 1987, et 2012. Les deux vagues les plus anciennes ont été les plus intenses et les plus durables dans le temps. Ici, nous allons nous pencher sur la vague de froid la plus récente, s’abattant sur la France du 1er au 13 février 2012.

Un puissant anticyclone permet au territoire d’être soumis à un flux d’est directement venu de Russie, avec un vent sensible. Le froid arrive sur le pays très facilement et atteint toutes les régions rapidement. La période où le froid est le plus intense se situe entre le 4 et le 12 février, où les -15°C étaient atteints chaque matin en plaine, notamment dans le quart nord-est. Ailleurs, les relevés de mercure ont été exceptionnels, les -17°C ont été mesurés à Romorantin, -13°C à Toulouse ou encore -9°C à Montpellier.

Comme dit précédemment, les journées sans dégel font partie des éléments à prendre en compte pour une vague de froid. A ce titre, elles ont été très fréquentes sur cette période, avec par exemple 6 journées sans dégel dans la capitale.

 

En ce début janvier 2021

 

Depuis la fin de l’année 2020, les températures sont inférieures aux normes. Mais cela contraste avec la période douce avant Noël dont les températures étaient 5 voire 7°C supérieures aux normales de saison. Actuellement, l’hexagone subit une période froide avec des températures froides principalement aux régions du nord-est. Bien que les gelées matinales soient généralisées, le mercure a tendance à suivre une plus forte progression au cours d’une journée dans les autres régions françaises que dans le nord-est, et devient positif.

Les chutes de neige qui se sont produites peu avant cette période de froid ont accentué le froid dans les régions touchées car l'albédo* est très fort, ne permettant pas au sol de se réchauffer avec le rayonnement solaire car reflété dans l’atmosphère.

*(Tout corps réfléchit une partie de l'énergie solaire qu'il reçoit. L'albédo est la part d'énergie solaire réfléchie par rapport à celle reçue. Plus un corps est clair et plus il est réfléchissant : son albédo est fort. Définition CEA : Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives).

Enfin, une possible remontée des températures est envisagée en début de semaine prochaine, devant mettre fin à cette période froide, qui ne peut donc être considérée comme une vague de froid.

 

 damien   Article écrit par Damien Valette

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Samedi 09 janvier 2021 à 18:33:50

À lire aussi...

Climat en France : des prévisions alarmantes

Depuis des dizaines d'années, le climat est chamboulé par les émissions de gaz à effet de serre, d'origine anthropique. Qu'en sera t-il en 2100 ?

Lire l'article

Gulf Stream : mais que se passe-t-il ?

Le Gulf Stream ralentit. D'après les dernières études, le phénomène semble s'accélérer...

Lire l'article

Le cycle solaire 25 pourrait contrarier les prévisions de la NASA

Le cycle solaire 25 pourrait finalement être l'un des plus forts jamais enregistrés selon certains scientifiques, contrariant avec les annonces de la NASA...

Lire l'article

Et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Si le réchauffement climatique s'accélère, les nuages de basse altitude comme le stratocumulus pourraient avoir des difficultés à se former...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.