« Partageons ensemble le temps de demain »

Retour sur les orages des 11 et 12 juin


Jeudi 11 et vendredi 12 juin ont été des journées mouvementées sur le pays. Même si les deux vagues orageuses successives sur ces deux jours ont été moins violentes que prévues, des phénomènes ponctuellement virulents ont bel et bien eu lieu.

 

Jeudi 11 juin, des orages parfois forts ont éclaté sur l'Ouest du pays. Dès le début de l'après-midi, des foyers orageux localement très pluvieux et parfois peu mobiles ont généré quelques inondations en Bretagne. Des lames d'eau élevées ont été relevées en peu de temps comme 33 mm à Pleucadeuc (56) en à peine une demi-heure. Ces orages se sont ensuite décalés au fur et à mesure de la journée vers la Normandie, conservant un fort potentiel pluvieux et également électrique.

 

La dégradation s'est également amorcée par le Sud-Ouest. C'est surtout entre Est Landes et Dordogne que les dégâts les plus significatifs ont eu lieu, au passage d'une vigoureuse cellule. Celle-ci aura occasionné de fortes pluies, inondant quelques voies routières. Des chutes de grêle ont également endommagé des cultures comme dans le nord-ouest du Lot-et-Garonne à Seyches (47). Mais ce sont surtout les rafales de vent qui ont causé les dommages les plus importants. De nombreuses chutes d'arbres ont eu lieu. Une rafale de vent de 100 km/h a été mesurée à Mont-de-Marsan (40). Un verger a été ravagé à Soumensac (47) (photo ci-dessous). L'activité électrique a également été importante.

 

Dégâts à Soumensac (47) : 120 arbres arrachés le 13 juin 2015

 Dégâts à Soumensac (47) : 120 arbres arrachés (source Sud-Ouest, 13/06)

 

Le lendemain, c'est au tour du pourtour méditerranéen d'être touché. Là, ce sont les fortes pluies qui ont été notables.

 

Même si quelques orages ont d'abord circulé en Provence, la dégradation a réellement commencé lorsqu'un système orageux stationnaire s'est formé en fin de matinée, entre l'est de l'Aude et la Montagne Noire. Des cumuls autour de 100 mm ont été atteints en quelques heures. En milieu de journée de vendredi, le système a commencé à longer la côte en direction de l'est pour atteindre la Côte d'Azur en soirée. De fortes pluies ont eu lieu à son passage mais heureusement passagères, engendrant quelques inondations sur les routes côtières. On peut citer près de 78 mm à Montpellier (34) en 3h ou 87 mm à Narbonne (11) en 4h. La foudre a également frappé, comme à Sète sur une grue, blessant un ouvrier.

 

 Activité électrique en France entre le jeudi 11 juin 6h et le samedi 13 juin 6h

L'activité électrique aura été intense, plus particulièrement du Sud-Ouest à la Normandie et sur le littoral méditerranéen.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Lundi 22 juin 2015 à 00:15:02

À lire aussi...

Chutes de neige en plaine mardi

Les conditions hivernales vont s'installer ces prochains jours avec le retour de la neige jusqu'en plaine mardi, notamment dans le Nord-Est...

Lire l'article

Retour du froid à partir de samedi

Nous évoquions déjà depuis plusieurs semaines le risque de conditions hivernales après le 20 janvier. Cette tendance semble bel et bien se confirmer en France...

Lire l'article

Des projections à long terme instables

Une période hivernale semble s'installer sur le continent européen. Seulement, les modélisations sont assez instables laissant des incertitudes sur le temps sensible en France...

Lire l'article

2018 : année la plus chaude depuis 1900 en France

L'année 2018 est l'année la plus chaude jamais enregistrée depuis 1900 en France avec un excédent thermique annuel proche de +1.4°C...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France