« Partageons ensemble le temps de demain »

Changement climatique : retour sur la COP23


 

« L'Accord de Paris n'aura été une véritable avancée que s’il est suivi d'actions concrètes. » a déclaré le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, lors de l’ouverture de la 23ème Conférence des Partie.

Cette année, ce sont les Iles Fidji qui ont présidé cette COP23. Pour la première fois, il s’agit d’un pays en développement – qui plus est insulaire et au premier rang des pays concernés par le sujet – qui prend ce poste. La conférence s’est quant à elle tenue à Bonn, en Allemagne.

 

Logo de la COP23

 

Pour se remettre un peu dans le contexte, en 2015, la conférence de Paris se termine sur ce que beaucoup désignaient comme une avancée majeure, une victoire. Le fameux Accord de Paris dans lequel beaucoup d’objectifs sont fixés. Ce dernier a été signé par toutes les parties (à l’exception de la République arabe syrienne et du Nicaragua) puis ratifié par 170 parties sur 192.

S’il n’y avait qu’un objectif à retenir de l’Accord de Paris, c’est la limitation de l’augmentation des températures à 2°C par rapport au niveau préindustriel (autour de 1850) – sachant que l’on est actuellement autour de 1°C au-dessus de ce dernier.

Selon l’aveu même des Nations-Unies, « Au vu du dernier rapport sur l’écart des émissions du Programme des Nations Unies pour l'Environnement, les engagements actuels ne fourniront qu'un tiers de ce qui est nécessaire pour rester dans les zones de sécurité de l'Accord de Paris. ». (Source).

 

Maintenant, voyons ce qu’il est sorti de cette COP23. Au rang des bonnes nouvelles, on trouve une nouvelle « Alliance sur la sortie du charbon ». Signée par plus d’une vingtaine de Parties, dont la France. Elle prévoit que les Parties signataires mettent fin à l’utilisation du charbon d’ici 2021 à 2030, selon les engagements respectifs. Cependant, cette alliance est amputée de certains des plus gros pollueurs que sont la Chine, l’Inde ou l’Allemagne, entre autres.  

L’ « Ocean Pathway », également décidé lors de la COP23, est un partenariat global qui a pour objectif de développer l’importance donnée aux océans dans l’étude des changements climatiques. Cela se traduit par la mise en place prochaine de partenariats et d’échanges entre différentes institutions (Etats, organismes de recherche, ONG…) afin de combler les zones d’ombre persistantes sur la relation entre les océans et le système climatique.

 

Centrale à charbon en Allemagne

Centrale à charbon en Allemagne

 

Ceci dit, ces deux décisions de la COP23 ne sont qu’une goutte d’eau face à l’ampleur du défi à relever. Selon l’aveu de beaucoup de participant, notamment du côté des pays en développement et des Parties vulnérables, aucune mesure phare ni aucun engagement concret et important n’est sorti de cette COP23.

Le rendez-vous est maintenant pris pour la COP24 en décembre 2018, qui se tiendra à Katowice, en Pologne, où une série de mesures doit être présentée pour une mise en place de l’Accord de Paris à l’horizon 2020.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Lundi 27 novembre 2017 à 14:06:07

À lire aussi...

Neige en plaine mardi et mercredi

Les chutes de neige se confirment pour la journée de mardi et persisteront mercredi. On attend localement 5 à 10 centimètres jusqu'en plaine...

Lire l'article

2018 : année la plus chaude depuis 1900 en France

L'année 2018 est l'année la plus chaude jamais enregistrée depuis 1900 en France avec un excédent thermique annuel proche de +1.4°C...

Lire l'article

2018 : foudroiement record en France

L'année 2018 a été une année record depuis les années 90 en terme de foudroiement avec près de 725 000 impacts nuage-sol...

Lire l'article

Des projections à long terme instables

Une période hivernale semble s'installer sur le continent européen. Seulement, les modélisations sont assez instables laissant des incertitudes sur le temps sensible en France...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France