« Partageons ensemble le temps de demain »

Quelles sont les configurations propices au froid en France ?


 

La première descente d'air d'origine arctique la semaine dernière signe l'arrivée de l'hiver en France. Une puissante dorsale anticyclonique s'est élevée dans l'Atlantique nord ce qui a eu pour effet de véhiculer un flux de nord froid et humide sur le territoire avant que celui-ci se continentalise légèrement. Cette configuration météorologique particulière nécessite le maintient d'une cyclogénèse peu marquée en sortie du Golfe du Saint-Laurent pour éviter l'écrasement de la dorsale anticyclonique sur le pays ou bien son affaissement.

 

Situation météorologique au 20 novembre 2013

Situation météorologique au 20 novembre 2013 (dorsale anticyclonique) - www.wetterzentrale.de

 

 

Dans la même optique, les schémas de type anticyclone groenlandais ou islandais peuvent apporter des conditions hivernales sur l'Europe de l'ouest. En revanche, ces hautes pressions doivent s'établir sur une large zone géographique autour du Groenland ou de l'Islande pour permettre l'installation d'un flux nordique sur le pays.

 

Rappelons que ces situations restent peu fréquentes mais lorsqu'elles s'enclenchent elles sont parfois très intéressantes et donnent lieu à d'éventuels événements météorologiques très hivernaux (vagues de froid, tempêtes de neige par retour d'est, neige abondante en basse altitude, effet de mer près des côtes de la Manche, ...). Dans le meilleur des cas, on rencontre de bonnes conditions hivernales froides et sèches lorsque les pulsions anticycloniques parviennent à rejoindre la Scandinavie et sont entretenues via un creusement dépressionnaire en Méditerranée ; c'est ce que l'on appelle plus couramment un anticyclone scandinave.

 

Situation au 9 février 2012 (anticyclone sscandinave) - www.wetterzentrale.de

Situation au 9 février 2012 (anticyclone scandinave) - www.wetterzentrale.de

 

 

La plupart des vagues de froid historiques comme celles de février 1954, janvier 1985, janvier 1987 et plus récemment février 2012 sont dues à la présence d'un tel régime de temps. On observe dans ces cas-là des journées sans dégel aussi bien au nord qu'au sud avec en prime des températures minimales parfois très basses (-5°C à -10°C et jusqu'à -15°C voire -20°C au nord si le contexte le permet). Bien sûr l'intensité de ces vagues de froid dépend de la température du drain froid, du flux (le plus continental possible) et des réserves présentes en Russie.

 

 

Exemple type : Lors de la vague de froid de février 1956 qui a duré pratiquement un mois entier, un puissant anticyclone scandinave prend ses quartiers en Scandinavie par l'intermédiaire d'une pulsion anticyclonique érigée vers la France à cause d'une activité dépressionnaire intense proche du Groenland. Par la suite, la situation change un peu avec le maintient de conditions anticycloniques mais froides à proximité de la France. Une seconde dorsale s'élève alors avec l'établissement d'un anticyclone surdimensionné entre la Scandinavie et la Sibérie (anticyclone de Sibérie) vers le 8 février. Il en résulte une circulation atmosphérique totalement coupée et en ''contresens'' sur la moitié de l'hémisphère-nord (côté Europe et Russie). Ce n'est qu'ensuite que les hautes pressions rejoignent l'Islande le 12 du mois en véhiculant une fois de plus un flux bien froid sur la France. Jusqu'en fin de mois l'anticyclone tient bon sur l'Atlantique nord et ne cède que le 26 février.

 

Situation au 12 fevrier 1956

Situation météorologique au 12 février 1956 (anticyclone islandais) - www.wetterzentrale.de

 

 

Cette parenthèse montre bien la complexité des situations à caractère hivernal à se mettre en place en France qui nécessitent parfois une coupure dans la circulation atmosphérique ou plus simplement une ondulation d'envergure importante, ce qui n'arrive pas très fréquemment. La durée d'un tel événement dépend aussi du renouvellement de ces pulsions en direction des hautes latitudes et donc de la stabilité ou non du vortex polaire troposphérique et parfois même du vortex stratosphérique.

 


 

 Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter notre rubrique événements climatiques :

Événements climatiques en France

Événements climatiques

Cette rubrique est dédiée aux événements climatiques observés en France depuis 1999 (tempête, neige, orage, vague de froid, canicule, etc...). Elle est complétée au fur et à mesure des mois en fonction des événements météorologiques extrêmes répertoriés sur notre territoire.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Lundi 11 décembre 2017 à 15:58:21

À lire aussi...

Tendance saisonnière hiver 2017-2018 : que nous dit la stratosphère ?

Tendance saisonnière hiver 2017-2018 : parmi les indices à prendre en compte... la stratosphère. Que nous dit-elle ?

Lire l'article

Retour de l’anticyclone la semaine prochaine en France ?

L'anticyclone va faire son retour la semaine prochaine en France... Risque de nuages bas et brouillards sur bon nombre de régions !

Lire l'article

Besoin d'un certificat d'intempéries ?

Vous avez été victime de dégâts liés à un événement climatique ? Météo-Contact peut vous fournir un certificat d'intempéries...

Lire l'article

Va-t-il y avoir de la neige à Noël ?

La neige fera-t-elle son retour en France pour Noël pour le plaisir des plus petits mais aussi des plus grands ? Voici quelques éléments de réponse...

Lire l'article

Écrire un commentaire :

Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France