« Partageons ensemble le temps de demain »

Pré-bilan de l'été 2017


 

L'été météorologique est maintenant derrière nous et laisse doucement place à de nouvelles situations météorologiques grâce à l'abaissement des bas géopotentiels sur l'hémisphère nord. Pour l'instant, il est l'heure de dresser un premier bilan de cet été 2017. Après un mois de juin globalement chaud et ensoleillé (le deuxième plus chaud après juin 2003), le mois de juillet fut plutôt sec (excepté dans le Nord-Est) et pratiquement 1°C plus chaud que la moyenne climatique de référence *. Concernant le mois d'août, il apparaît comme dans les standards au niveau des températures et assez humide excepté près de la Méditerranée.

 

Incendie de Bormes-les-Mimosas

 

 

→ Faits marquants

 

  • Les incendies à répétition dans le sud-est de la France notamment en juillet furent particulièrement nombreux cet été. On recense parmi les plus dévastateurs celui de La Londe/Bormes-les-Mimosas (1 500 hectares) et Artigues avec 1 700 km² de végétation brûlée dans le Var. La Corse fût aussi bien impactée par de nombreux feux comme à Olmeta-di-Tuda avec 1800 hectares partis en fumée. C'est donc une saison estivale difficile pour le Sud-Est qui a fait et qui fait encore face à de fortes chaleurs récurrentes et à de gros déficits de précipitation ce qui n'aide en rien la dissipation des incendies.

 

  • La sécheresse, très présente dans le Sud-Est et la Corse cet été a été importante durant le mois de juillet avec des déficits de l'ordre de 80 à 95% par endroits. Par exemple, il n'a pas plu à Nice (06), à Marignane (13), à Hyères (83) ou encore à Ajaccio (2A). Le mois de juin et le mois d'aout furent eux aussi particulièrement secs dans le sud-est du pays mais dans une moindre mesure toutefois. En juin on estime donc que les précipitations ont été légèrement déficitaires (-8%) bien que très déficitaires sur les Hauts-de-France et l'extrême sud-est. Pour finir, le mois d'août s'est montré plus humide que les autres mois excepté sur le Sud-Est où un cruel manque de précipitations perdure encore.

 

  • Les épisodes de fortes chaleurs qu'a connu la France cet été ont été très présents. C'est en effet quatre vagues de chaleur, d'une intensité et d'une durée heureusement bien inférieure à celle d'août 2003, qui se sont produites. Ainsi, ces pics de chaleur furent enregistrés du 17 et le 26 juin pour la première vague caniculaire, du 4 au 10 puis du 17 au 19 juillet lors de la seconde vague (même si les trois premières semaines de juillet furent assez chaudes dans l'ensemble), du 1er au 6 août pour le troisième épisode de fortes chaleurs et un dernier pic de chaleur fin août avant la dégradation orageuse du 29 au 31 août dernier.

 

  • Certains orages pour la plupart isolés ont été assez virulents comme en juin où lors de l'épisode orageux du 8 au 9 juin, qui s'étendait du Sud-Ouest aux Hauts-de-France, des rafales de 90 à 110 km/h ont été relevées notamment dans le Sud-Ouest. Le 19 juillet, des orages grêligènes et très pluvieux ont affecté les régions situées entre le toulousain et le Massif Central avec parfois 50 à 120 mm de pluie et des grêlons de 5cm de diamètre.

 

 

→ Conclusion

 

Avec un excédent thermique de l'ordre de + 1.45°C environ, l'été 2017 est le 2ème été le plus chaud en France depuis le début des relevés météorologiques, ex aequo avec 2015. Du fait de la survenue de quelques périodes plus fraîches entre des épisodes de chaleur assez nombreux, le ressenti est assez trompeur. Certaines personnes retiendront le côté ''mitigé'' de cet été tandis qu'une autre partie retiendra le côté ''souvent chaud'' mais au final c'est bien la chaleur qui a encore une fois prédominé notre saison estivale 2017.

 


 

 Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter notre rubrique événements climatiques :

Événements climatiques en France

Événements climatiques

Cette rubrique est dédiée aux événements climatiques observés en France depuis 1999 (tempête, neige, orage, vague de froid, canicule, etc...). Elle est complétée au fur et à mesure des mois en fonction des événements météorologiques extrêmes répertoriés sur notre territoire.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Lundi 04 septembre 2017 à 20:15:45

À lire aussi...

Sécheresse : la situation ne s'arrange pas en France

Le bel été qu'a connu la France cette année et la chaleur durable entre juin et septembre ont permis à la sécheresse de s'installer et même de s'aggraver...

Lire l'article

Intempéries majeures attendues en Espagne

De fortes intempéries sont attendues ces prochaines heures sur le centre-est de l'Espagne. On attend localement plus de 200 mm...

Lire l'article

Historique des mois d’octobre exceptionnels

Entre tempêtes, froid précoce et records de chaleur, retrouvez quelques-uns des mois d'octobre les plus mémorables en France métropolitaine...

Lire l'article

Taranis : le nouveau satellite français dédié à l'étude des orages

Le satellite français Taranis partira fin 2019 dans l'espace et aura pour mission l'étude des Événements Lumineux Transitoires...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France