« Partageons ensemble le temps de demain »

Pourquoi le temps varie au printemps ?


 

Le printemps c'est le passage de l'hiver à l'été, la transition pendant laquelle la nature refait surface. Les arbres fleurissent, les hirondelles font leurs nids, les journées s'allongent et les beaux jours reviennent. Le printemps c'est un avant goût de l'été. Seulement derrière cette image de "début d'été" que peut parfois avoir le printemps il se cache le froid, la neige, les tempêtes, les orages. Les intersaisons sont les périodes de tous les extrêmes : il peut faire de 25 à 5°C en quelques jours, les journées estivales peuvent laisser place à de longues périodes hivernales.

C'est d'ailleurs ce que nous connaissons cette année. En effet, le mois de mars fut remarquablement doux et sec avec les premiers 25°C, seuil de chaleur. Le début du mois d'avril a continué sur cette lancée avec là aussi des températures bien supérieures aux normes de saison. Mais depuis mi-avril c'est un flux nordique qui nous concerne avec le retour de la fraîcheur et des giboulées. Les gelées ont parfois atteint les -5°C sur certaines régions lors de la dernière décade d'avril.

 

 

Pourquoi le temps varie t-il autant au printemps ?

 

Photo du lac du pont Héland près de Cherbourg

 

Comme nous l'avons dit précédemment, les intersaisons sont souvent le théâtre d'extrêmes tant au niveau du temps que des températures. Pour ce qui est du printemps cela s'explique par plusieurs phénomènes. Premièrement, les réserves d'air froid ont eu tout le temps de se reconstituer durant l'hiver et l'air n'a pas encore eu le temps de se réchauffer avec le printemps. Il suffit donc simplement que le flux bascule au secteur nord pour que l'air froid descende jusque sur nos contrées. Deuxièmement, les journées rallongent, le soleil monte plus haut dans le ciel et donc les températures augmentent naturellement. Ainsi un simple flux de sud peut ramener de l'air très doux voire chaud comme ce fut le cas pour notre début de printemps.

Les changements de temps ne sont donc que le résultat de la direction des vents. C'est pourquoi le temps peut varier du tout au tout en seulement quelques jours. Les flux changent régulièrement de sens et donc l'air froid et l'air chaud se succèdent. Cela n'est plus possible lorsque l'on se rapproche de l'été puisque les réserves froides se réchauffent peu à peu comme l'ensemble des surfaces de l'hémisphère nord lorsque nous entrons en été. 

Ces variations de temps se rencontrent moins facilement en automne puisque le pôle nord sort de l'été et les surfaces froides mettent un peu de temps pour se reconstituer, si bien qu'il est soit trop tôt pour qu'il fasse réellement froid ou soit trop tard pour qu'il fasse réellement chaud. Néanmoins, cela n'empêche pas d'observer de temps en temps les mêmes variations du temps qu'au printemps.

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter la météo des plages et nos tendances saisonnières.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Lundi 01 mai 2017 à 10:00:23

À lire aussi...

Sécheresse : la situation ne s'arrange pas en France

Le bel été qu'a connu la France cette année et la chaleur durable entre juin et septembre ont permis à la sécheresse de s'installer et même de s'aggraver...

Lire l'article

Intempéries majeures attendues en Espagne

De fortes intempéries sont attendues ces prochaines heures sur le centre-est de l'Espagne. On attend localement plus de 200 mm...

Lire l'article

Historique des mois d’octobre exceptionnels

Entre tempêtes, froid précoce et records de chaleur, retrouvez quelques-uns des mois d'octobre les plus mémorables en France métropolitaine...

Lire l'article

Taranis : le nouveau satellite français dédié à l'étude des orages

Le satellite français Taranis partira fin 2019 dans l'espace et aura pour mission l'étude des Événements Lumineux Transitoires...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France