« Partageons ensemble le temps de demain »

Pourquoi la fraîcheur risque-t-elle de revenir début avril ?


 

En avril ne te découvre pas d’un fil, en mai, fais ce qu'il te plaît ! Ce dicton météo couramment utilisé par les services de la météorologie paraît parfaitement approprié pour ce début avril. En effet, les conditions anticycloniques qui dominent depuis le début de cette dernière décade de mars vont se rétracter vers l’Atlantique. Dans le même temps, les basses pressions résistent et se renforcent sur l’Atlantique-Nord. Autrement dit, un régime AR (Atlantic Ridge – flux de nord à nord-ouest) va se mettre en place avec l’installation d’un temps plus instable et frais.

 

Réanalyses du premier trimestre 2019
Réanalyses du 01/01/19 au 23/03/19 – Régime AR dominant avec un anticyclone sur l’Europe de l’Ouest et des dépressions vers l’Europe du Nord et de l’Est

 

Notre pays est globalement influencé depuis le début de l’année par des conditions anticycloniques. Le pourtour méditerranéen en souffre avec par exemple seulement 19.4 mm de précipitations à Perpignan (66) sur la période du 1 janvier au 29 mars 2019.

Un temps changeant se dessine à compter de dimanche avec l’avancée d’un front généralement nuageux au nord accompagnant une baisse du mercure à l’arrière. Cette baisse pourrait s’accentuer en cours de semaine prochaine, notamment à compter de mercredi avec des valeurs qui repasseraient en dessous des normales saisonnières (matin comme après-midi avec un faible risque de gelées). Également, ce flux de nord à nord-ouest devrait être accompagné d’un temps plus perturbé avec des perturbations et des averses (possiblement sous forme de giboulées).

Le froid ne s’annonce pas excessif mais ce rafraîchissement pourrait avoir des répercussions sur la faune et la flore puisque pour rappel, la fin février a été exceptionnellement douce et ensoleillée. Bien évidemment, compte tenu de l'échéance, la tendance demande à être affinée car des décalages de plusieurs centaines de kilomètres sont probables. L'intensité et la localisation de cette descente d'air frais sont à peaufiner dans les jours à venir. 

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Vendredi 29 mars 2019 à 11:23:32

À lire aussi...

Les traînées des avions contribuent-elles au réchauffement climatique ?

Une nouvelle étude confirme à nouveau que les traînées des avions participent au réchauffement climatique. Quelques explications...

Lire l'article

Un hiver exceptionnellement doux en Europe

L'hiver 2019-2020 aura été marquant sur une grande partie de l'Europe dont la France avec une douceur exceptionnelle. Pourquoi une telle douceur ?

Lire l'article

Un début de printemps maussade

Ce début de printemps météorologique se poursuit dans la même continuité que l'hiver passé avec un temps perturbé et doux...

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Animation des précipitations en France