Orages du vendredi 5 juin : le bilan


Comme prévu, les orages ont été nombreux et parfois violents sur le nord de la France ainsi qu'en allant au Royaume-Uni, en Belgique, au Pays-Bas et une partie de l'Allemagne. Les orages ont été particulièrement électriques sur le nord-ouest de l'Europe puisque ce sont plus de 230 000 éclairs qui ont été recensés sur cette seule journée du 5 juin, ce qui en fait - pour le moment - la journée la plus orageuse de l'année. Sur le sol français, c'est pas moins de 135 000 impacts de foudre relevés.

 

A l'origine de cette activité électrique extrême, on retrouve de multiples surpercellules sur une zone s'étirant de la Seine-Maritime jusqu'en Ile-de-France et au Nord-Pas-de-Calais. Ces cellules orageuses virulentes ont provoqué de très fortes pluies, puisque l'on a observé des lames d'eau très importantes, là où sont passés les orages. On a ainsi relevé localement 40 à 80 mm (80 mm à Epehy).

 

Structure orageuse à l'ouest de Saint Quentin (02). Crédit photo : Jean-Marc Mangin

Structure orageuse à l'ouest de Saint Quentin (02) le vendredi 5 juin 2015. Crédit photo : Jean-Marc Mangin

 

 

On retrouvait régulièrement des grêlons au milieu de ces fortes précipitations, lesquels atteignaient généralement 2 à 5cm ; ces orages sont aussi à l'origine de puissantes rafales convectives, notamment de la Picardie à la Belgique. Une rafale à 120 km/h a été relevée à Cambrai.

 

Des inondations locales ont été observées en raison des forts cumuls de pluies en peu de temps, plusieurs maisons ont été endommagées par la foudre sans gravité. Généralement les dégâts relevés sont de l'ordre de quelques branches d'arbres au sol, aucune victime ni même de blessés sont à déplorer.

 

Il est à noter que des orages ponctuellement forts ont affecté les Alpes et le Jura avec parfois de fortes pluies et quelques chutes de grêle avec là aussi une activité électrique très intense. D'autres orages très locaux ont affecté le nord-ouest du territoire en matinée, et quelques averses orageuses locales ont été observées sur les 3/4 du pays.

 

 


 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter nos tendances nationales jusqu'à 12 jours, et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook
Dernière mise à jour le Vendredi 12 juin 2015 à 19:07:16

 
Ecrire un commentaire
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.