« Partageons ensemble le temps de demain »

Le mois de mars version extrême


 

Chaque année, le 1er mars clôture l’hiver météorologique avec le début du printemps météorologique environ 21 jours avant l’astronomique. C’est un mois de forts contrastes, connu pour ses giboulées. Durant ce mois, le soleil devient plus actif ce qui renforce les échanges méridiens en France entre les premiers effluves venues d’Afrique et les vastes masses d’air polaires qui déferlent sur le pays.

 

  • Froid/Neige

Le mois de mars le plus enneigé remonte à récemment, en mars 2013, où la Basse-Normandie et une bonne partie du Nord de la Seine se souvient d’un épisode neigeux mémorable. Des congères de plus de 2m furent mesurées dans le Cotentin.

Le mois de mars 2005 est le plus froid jamais enregistré avec des records de froid datant de 1971 battus un peu partout en métropole. Dans le Puy de Dôme, on relève même localement jusqu’à -29.5°C. D’autres mars froids : 1971, 1946, 1962…

 

  • Douceur/Chaleur

Mars 1955 est sans aucun doute le plus chaud jamais relevé en raison de la journée du 25 qui fût l’une des plus chaudes jamais enregistrées pour ce mois. D’autres mars chauds : 2001, 1990, 1947…

 

  • Précipitations

Bien plus loin, début mars 1930, le Sud-Ouest fait face à des inondations mémorables en raison de précipitations exceptionnelles conjuguées à la fonte rapide du manteau neigeux. Il tombe 164 mm en 24h à Perpignan (66).

 

 

Extrêmes relevés en mars (sur le réseau principal)

 

Tx maximale

31°C à Pau (64) en 1955 | 30.3°C à Figari (2A) en 2001

Tn minimale

-22°C au Puy en Velay (43) en 2005 | -20°C à Luxeuil  (88) en 1949 | -17°C à Strasbourg (67) en 1965

Tnx (minimale maximale)

21.8°C à Socoa (64) le 25 mars 1955

Txn (maximale minimale)

-7.3 à Langres (52) le 6 mars 1971

Cumul de précipitations maximal mensuel

312.8 mm à Besançon (25) en 2001

(534.3mm au Mont Aigoual (30) en 1960)

Cumul de précipitations maximal journalier

186 mm à Solenzara (2A) le 1er mars 1986

Rafale maximale mensuelle 

202 km/h au Cap Corse (2B) en mars 1990

Ensoleillement maximal mensuel

318,5 h à Marignane (13) en 1997

Ensoleillement minimal mensuel

43,8 h à la Roche-Sur-Yon (85) en 2001

 

 

Anecdote du mois : 36h30 de pluie à Paris du 14 au 16 mars 1979 !

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter la météo des plages et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Jeudi 30 mars 2017 à 20:11:36

À lire aussi...

Risque de tempête sur le nord de la France dimanche

Plusieurs dépressions vont circuler à proximité de la France et engendrer un renforcement du vent dès jeudi soir avant une journée de dimanche potentiellement très venteuse...

Lire l'article

L’été indien : de quoi s’agit-il vraiment ?

La période de beau temps et de chaleur que nous avons connu cet été perdure en septembre : peut-on parler d'un été indien ?

Lire l'article

Un mois de septembre anormalement chaud ?

L'automne a bien du mal à s'inviter en France en ce mois de septembre qui s'avère dans l'ensemble largement estival avec un mercure au dessus des normales...

Lire l'article

Tendances saisonnières : hiver 2018/2019

La réactualisation des tendances saisonnières nous projette au mois de décembre 2018. Quelles sont les premières tendances sur l'hiver 2018-2019 ? Avec quels outils nous les réalisons...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France