« Partageons ensemble le temps de demain »

Le Sud en proie aux vents régionaux


 

Vous avez sans doute entendu parler d'un ou plusieurs vents caractéristiques d'une zone ou région particulière, mais savez-vous où ils se produisent exactement et comment ils se forment ? La France se distingue par sa topographie variée ainsi que par sa position géographique qui la rend facilement influençable aux perturbations extérieures . En effet, notre pays se retrouve au carrefour des influences continentales, océaniques et méditerranéennes avec à la clé une rose des vents assez bien distribuée mais présentant certaines particularités en fonction des régions.

 

Rose des vents

 

 

La moitié sud du pays concentre la plupart des reliefs importants; c'est donc là que les vents régionaux sont les plus courants. Voici quelques-uns de ces vents dits ''régionaux''.
 

 

→ Près de la Méditerranée

 

Le mistral : il s'agit d'un vent souvent violent, froid et sec qui souffle par rafales dans la vallée du Rhône jusqu'en Camargue. C'est un vent de couloir qui naît et s'amplifie par effet venturi entre les Alpes et le Massif-Central et qui peut souffler jusqu'à 100 km/h en plaine voire plus, notamment dans la basse vallée du Rhône. Son caractère dominant lui confère un rôle important dans l'originalité du climat provençal.

 

La tramontane : souvent associée au mistral pour ses mêmes caractéristiques, la tramontane est un vent violent, froid et sec soufflant en rafales, qui descend des contreforts du Massif Central et termine sa course sur les côtes du Languedoc et du Roussillon. Ce vent est responsable des fréquents upwellings dans le Golfe du Lion (chute de la température de l'eau de 4°C à 5°C en l'espace de quelques jours seulement.

 

Le Grec : c'est un vent du nord-est qui souffle sur les régions méditerranéennes. D'intensité modérée, il apporte avec lui des brumes sur le Roussillon et la Côte d'Azur mais froid et sec en Corse, en Provence et dans le Languedoc. Il a une plus large étendue que les précédents (mistral, tramontane et autan) car il n'est pas directement créé par des effets venturis.

 

Le marin, le levant, le libeccio et le sirocco sont aussi des vents régionaux spécifiques du pourtour méditerranéen.

 

 

→ Dans le Sud-Ouest

 

L'autan : le vent d'autan est un vent en provenance du sud-est/sud-sud-est surnommé "vent des fous" qui souffle dans le Languedoc (partie occidentale) et Midi-Pyrénées. Il est en fait l'opposé de la tramontane. Le vent d'autan naît du vent marin (ou Marin) et se renforce en s'engouffrant dans le véritable goulet d'étranglement constitué par les Pyrénées et le Massif-Central. Toutefois on en distingue plusieurs formes: l'autan blanc, associé au beau temps qui provient de l'association entre une situation anticyclonique sur l'Europe de la Baltique et une dépression située proche du Portugal, et l'autan noir, caractérisé par un vent doux mais violent qui peut amener des précipitations et qui n'excède généralement pas les deux jours. Il est lié le plus souvent à une zone dépressionnaire située dans le Golfe de Gascogne.

 

La galerne : Il s'agit d'un vent de nord-ouest froid et humide, soufflant en rafales sur le sud-ouest de la France et notamment sur le Pays basque et sur la mer Cantabrique. La galerne débute souvent par une descente rapide de la pression atmosphérique accompagnée d'une chute brutale des températures. Des vents forts à très forts sont parfois observés et les rafales atteignent alors les 90-100 km/h (coup de galerne). Ces vents sont souvent très froids et accompagnés de fortes pluies courtes.

 

 

Pour information, un coup d'autan est attendu à partir du samedi 11 février 2017 dans les zones concernées que sont le Lauragais, l'ouest de l'Aude (ainsi que la Montagne Noire), le sud du Tarn et plus généralement dans le midi. L'épisode de vent devrait prendre fin le lundi 13 février prochain.

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter notre rubrique événements climatiques :

Événements climatiques en France

Événements climatiques

Cette rubrique est dédiée aux événements climatiques observés en France depuis 1999 (tempête, neige, orage, vague de froid, canicule, etc...). Elle est complétée au fur et à mesure des mois en fonction des événements météorologiques extrêmes répertoriés sur notre territoire.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Jeudi 16 février 2017 à 21:09:50

À lire aussi...

Hiver précoce en Amérique du Nord

L'Amérique du Nord est touchée par des chutes de neige et un froid précoces : un début de saison record en termes d'étendue géographique...

Lire l'article

Sécheresse : la situation ne s'arrange pas en France

Le bel été qu'a connu la France cette année et la chaleur durable entre juin et septembre ont permis à la sécheresse de s'installer et même de s'aggraver...

Lire l'article

Intempéries majeures attendues en Espagne

De fortes intempéries sont attendues ces prochaines heures sur le centre-est de l'Espagne. On attend localement plus de 200 mm...

Lire l'article

Historique des mois d’octobre exceptionnels

Entre tempêtes, froid précoce et records de chaleur, retrouvez quelques-uns des mois d'octobre les plus mémorables en France métropolitaine...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France