« Partageons ensemble le temps de demain »

Le printemps va-t-il pointer le bout de son nez ?


 

Le printemps météorologique a débuté le 1er mars dernier et calendaire ce 20 mars ! Difficile de le remarquer avec ces conditions hivernales qui ont tendance à débouler sur notre territoire. Seul le week-end du 10 et 11 mars fût printanier avec des températures très douces suivi d’une dégradation pluvio-orageuse.

Les températures vont légèrement remonter cette semaine mais des journées purement douces et ensoleillées ne sont pas envisagées ces prochaines semaines.

 

Frais à froid modélisé par CEP
Anomalie de températures entre le 26 mars et 1er avril modélisée par CEP

 

Anomalie de t°c modélisée par CFS Weekly
Anomalie de températures entre le 26 mars et 1er avril modélisée par CFS Weekly 

 

 

Sur les projections à long terme, pas de quoi avoir chaud ! En effet, pour ces prochaines semaines, des températures déficitaires et des précipitations excédentaires sont envisagées. La fin du mois de mars s’annonce déjà agitée avec l’installation d’un flux d’ouest à nord-ouest humide et frais. Cela aura pour effet la mise en place d’un défilé de perturbations, d’averses et d’un potentiel neigeux à basse altitude en montagne.

 

Le réchauffement stratosphérique qui a eu lieu durant la première quinzaine de février serait-il la cause d’un printemps plus frais que la normale ? C’est une possibilité dans la mesure où un « splitting event » s’est présenté à plusieurs milliers de kilomètres d’altitude (en stratosphère), c’est-à-dire que le vortex polaire stratosphérique s’est scindé en deux. Résultat, les vents zonaux stratosphériques ont été fortement chamboulés depuis l’apparition de ce phénomène. Ce ralentissement des vents zonaux s'est propagé jusqu'en troposphère où se produisent les phénomènes météorologiques et a engendré une déstabilisation du vortex polaire troposphérique. Ce dernier est actuellement positionné entre le pôle et le centre de la Russie. De ce fait, la circulation zonale au dessus de l'Atlantique est fortement freinée et le développement de dorsales atlantiques ou d'anticyclones groenlendais est très nettement favorisé. A l'inverse de ces dernières semaines, la probabilité d'anticyclones scandinaves décroit légèrement.

Dans ces conditions, c'est donc un temps frais à très frais ainsi qu'humide qui devrait s'imposer ces prochaines semaines même si quelques journées douces et ensoleillées ne sont pas exclues. A titre d'exemple, des conditions potentiellement hivernales sont à craindre pour la fin du mois de mars voire début avril...

 

Si vous désirez du soleil et des températures très douces, prenez votre mal en patience car des conditions météo fraîches et agitées risquent d’être de la partie ces prochaines semaines.

 

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter la météo des plages et nos tendances saisonnières.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Mardi 20 mars 2018 à 23:44:41

À lire aussi...

Risque de tempête dimanche : le Nord-Est concerné ?

Le fort coup de vent se confirme pour la journée de dimanche et surtout en soirée sur les régions du nord-est. Les rafales pourraient atteindre 100 km/h...

Lire l'article

L’été indien : de quoi s’agit-il vraiment ?

La période de beau temps et de chaleur que nous avons connu cet été perdure en septembre : peut-on parler d'un été indien ?

Lire l'article

Un mois de septembre anormalement chaud ?

L'automne a bien du mal à s'inviter en France en ce mois de septembre qui s'avère dans l'ensemble largement estival avec un mercure au dessus des normales...

Lire l'article

Tendances saisonnières : hiver 2018/2019

La réactualisation des tendances saisonnières nous projette au mois de décembre 2018. Quelles sont les premières tendances sur l'hiver 2018-2019 ? Avec quels outils nous les réalisons...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France