« Partageons ensemble le temps de demain »

Le printemps précoce va se poursuivre jusqu'à fin février


 

Printemps

 

 

Vous l'aurez sans doute remarqué, le printemps s'installe de manière précoce cette année en France et ce depuis la semaine dernière. On relevait encore dimanche jusqu'à 23°C sur le Pays basque, 20 à 21°C sur les régions centrales. Ces valeurs sont quasiment 10°C au dessus des moyennes dites saisonnières, comparables à des températures d'une fin mai. Le responsable est l'indestructible anticyclone vissé depuis mercredi dernier sur l'Europe de l'ouest et l'Europe centrale. Sa position nous véhicule une masse d'air anormalement douce pour la saison sur l'Hexagone en adéquation avec un bon ensoleillement et les journées qui rallongent. Le cocktail parfait pour avoir de telles conditions !

Ce fameux anticyclone a toutefois perdu de son influence en début de semaine, laissant un front vraiment très mince s'initier par le Nord-Ouest avec dans son sillage des nuages mais très peu de pluie alors que le mercure en profite pour baisser. Le front a progressé vers les régions centrales mardi avant de mourir sur place car notre dit anticyclone a déjà repris du galon et promet de s'affirmer ces jours à venir. Il a de beaux jours devant lui et va se positionner sur l'Europe de l'ouest jusqu'à la fin février. Oubliez toutes chances de voir la pluie avant le 28 février voire début mars.

A compter de mercredi, nous pourrons parler d'amélioration. Le risque de précipitation aura disparu mais les brouillards seront fréquents en matinée. Les nuages auront tendance à résister au nord l'après-midi. Dès jeudi, les éclaircies vont prendre l'avantage sur la plupart des régions après dissipation des éventuels brouillards matinaux. Dans le même temps, la masse d'air en profitera elle aussi pour se radoucir à nouveau, augurant de nouvelles allures printanières, notamment au sud de la Loire où le mercure atteindrait les 15°C, plus localement 18-20°C. Les jours passeront et se ressembleront, ce jusqu'à mercredi prochain au moins...

Compte tenu de la prévision et des conditions observées au cours de la première quinzaine, on peut d'ores et déjà envisager un mois de février particulièrement sec et surtout nettement plus doux que la normale puisque l'anomalie thermique pourrait avoisiner les +2 degrés, le classant parmi les 15 mois de février les plus doux depuis le début des relevés !

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Mercredi 20 février 2019 à 10:41:37

À lire aussi...

Conditions printanières ce week-end

Une dépression présente sur l'Atlantique va piloter des conditions anticycloniques et une masse d'air douce sur notre territoire ce week-end. Le printemps arrive...

Lire l'article

Les traînées des avions contribuent-elles au réchauffement climatique ?

Une nouvelle étude confirme à nouveau que les traînées des avions participent au réchauffement climatique. Quelques explications...

Lire l'article

Un hiver exceptionnellement doux en Europe

L'hiver 2019-2020 aura été marquant sur une grande partie de l'Europe dont la France avec une douceur exceptionnelle. Pourquoi une telle douceur ?

Lire l'article

Un début de printemps maussade

Ce début de printemps météorologique se poursuit dans la même continuité que l'hiver passé avec un temps perturbé et doux...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Animation des précipitations en France